Pages Menu

Crise des scolytes – cartographie

Publié le 19-03-2019

Depuis l’été dernier, les forêts d’épicéas sont touchées par une attaque virulente de scolytes (lps typographe). Ces petits insectes, de quelques millimètres à peine, se reproduisent sous l’écorce des épicéas causant irrémédiablement la mort de ceux-ci. En temps normal, les arbres atteints sont des arbres affaiblis ou des chablis mais, à l’occasion de pullulations telles que nous connaissons aujourd’hui, les scolytes s’attaquent également aux arbres sains. Le cycle de développement complet de l’insecte prend en moyenne 6 semaines au cours desquelles, une femelle donne naissance à plusieurs dizaines de nouveaux individus. Comme chaque arbre est attaqué par des centaines de scolytes, ce sont plusieurs dizaines de milliers de nouveaux insectes qui s’échappent de chaque arbre à l’issue du cycle de reproduction. Ceux-ci vont à leur tour infecter de nouveaux arbres et multiplier à nouveau leurs nombres… Le seul moyen efficace pour enrayer la pullulation, c’est d’empêcher le scolyte de finir son cycle de reproduction et, dès lors, d’abattre et d’évacuer hors forêt tous les arbres attaqués. Ces arbres sont...

En savoir plus

Associée au Plan Maya, la Ville s’investit dans la protection des abeilles

Publié le 12-03-2019

La Ville de Seraing est particulièrement attachée à la survie des abeilles et lutte activement pour leur protection. Elle a d’ailleurs prouvé ses intentions en adhérant au Plan Maya, il y a maintenant huit ans. La Ville de Seraing a toujours été très concernée par la survie des abeilles. Le bourgmestre, Francis Bekaert, et le collège ont d’ailleurs l’intention de rappeler que cette problématique fait partie de leur priorité et que le territoire sérésien lutte activement pour la protection de cet insecte qui joue un rôle essentiel pour l’être humain et son alimentation (un tiers de l’alimentation humaine et trois quarts des cultures dépendent de la pollinisation des insectes et essentiellement des abeilles). En effet, les abeilles sont indispensables dans la préservation de la biodiversité en tant que pollinisateur. Elles transportent de fleurs en fleurs le pollen qui assure alors la fécondation, la reproduction des espèces végétales mais également la production des graines et des fruits. Mais ce n’est pas tout puisque la gelée royale de ces producteurs de...

En savoir plus

La gelée royale, une véritable alliée santé !

Publié le 04-03-2019

La gelée royale est produite par les abeilles et sert à nourrir les larves. Elle est principalement constituée d’eau, de glucides et de protides. En un an, une ruche en produit entre 150 et 300 grammes. Nécessaire au bon développement des abeilles, ses propriétés la rendent très utile pour l’être humain. Faire une cure de gelée royale est très bon pour le système nerveux, elle contribue d’ailleurs à l’efficience physique et intellectuelle. Elle est également anti-déprime et donne un véritable coup de fouet à l’organisme. Dans le commerce, on la retrouve sous différente forme (fraîche, en gélules, lyophilisée, en crème,…). L’idéal est de la consommer fraîche en la conservant au frigo, et le matin. On peut généralement en trouver dans les commerces d’alimentation biologique. Si vous souffrez d’un mal particulier ou si vous êtes sous traitement, veiller bien à consulter votre médecin afin d’entamer une...

En savoir plus

Avenue du Ban – Attention aux grenouilles

Publié le 01-03-2019

La Ville de Seraing vous invite à lever le pied au niveau de l’Avenue du Ban, principalement à hauteur de la Mare aux joncs. Les batraciens viennent d’entamer leur migration printanière. Comme chaque année au début du printemps, lorsque les conditions climatiques deviennent plus clémentes, crapauds, grenouilles et autres tritons, guidés par leur instinct de reproduction, sortent de leurs retraites hivernales pour entamer leur migration printanière, et retrouver les mares et les étangs qui les ont vu naître.  ...

En savoir plus

Choisissez les litières écologiques pour vos animaux et obtenez une prime!

Publié le 11-02-2019

Les litières classiques vendues dans le commerce coûtent sensiblement moins chères à l’achat, mais leur poids et leur élimination via le conteneur à déchets résiduels (noir ou collectif) est peu économique (coût des kilos supplémentaires élevé pour les déchets résiduels) et peu écologique (incinération des déchets). Face à ces constats, pourquoi ne pas choisir une litière écologique ? Non seulement l’utilisation de celle-ci vous reviendra moins chère à la fin de l’année (coût moins élevés pour les kilos supplémentaires pour les déchets organiques que pour les déchets résiduels), mais en plus, ces déchets pourront être  biométhanisés et produire de l’énergie ! Un bel avantage pour votre portefeuille et pour l’environnement ! Afin d’encourager l’achat et l’utilisation de ce type de litière, la Commission pour les Générations d’Avenir de la Ville de Seraing, avec le soutien de l’Echevinat de la Propreté, de l’Environnement, du Développement durable et de l’Optimisation, a décidé d’offrir une prime unique[1] aux ménages sérésiens qui en font la demande. Intéressé(e) ? Il vous suffit de remplir ce formulaire et de le...

En savoir plus