Pages Menu
UrgencePoliceyoutubefacebook

Pourquoi le nourrissage artificiel (sauvage) du sanglier est interdit dans les forêts péri-urbaines de Seraing ?

Publié le 30-10-2017

Le sanglier est sans doute l’animal le plus opportuniste de nos forêts. Il est capable de s’adapter à bien des situations. L’animal est doté d’un groin imposant et d’un excellent sens de l’odorat. Ce boutoir lui permet de rechercher sa nourriture de manière très efficace à travers la forêt et sur ses abords. L’animal est omnivore. Il se nourrit de fruits forestiers et de fruits sauvages, de racines, d’herbes, de champignons, d’insectes, d’escargots, de reptiles, de petits rongeurs et occasionnellement de charognes. La bête noire est également bien connue des agriculteurs car il occasionne des dégâts importants aux cultures telles que maïs, froment, …..  On estime que le sanglier se nourrit à 95% de végétaux et à 5% d’éléments d’origine animale. Le sanglier, d’ordinaire très craintif, va généralement chercher à éviter le danger en prenant la fuite ou en se dissimulant dans la végétation. Toutefois, lorsque la confrontation s’impose l’animal est un adversaire redoutable pouvant charger, mordre ou projeter ses adversaires. Dans les forêts péri-urbaines telles que celles que...

En savoir plus

L’ASBL Télé Service Seraing inaugure un deuxième site de compostage collectif

Publié le 24-10-2017

Après «Au p’tit Ver», premier site de compostage collectif ouvert  à Ougrée-haut le 13 septembre 2013,  les bénéficiaires du  service d’insertion sociale de l’asbl Télé Service Seraing associés à Lydie et Francis Gonthier,  guides composteurs de la Ville de Seraing, inaugurent ce VENDREDI 27 OCTOBRE 2017 de 16h30 à 19h00 un deuxième site de compostage collectif : le «Mange-Tout ». Il est situé rue Jean Malpas, 28 à Ougrée-haut  et sera accessible au public tous les mercredis  entre 15h00 et 17h00. Il peut accueillir au maximum les déchets crus d’environ une vingtaine de familles. Outre l’intérêt écologique et financier (diminution du poids  des poubelles et donc du coût),  il y a un aspect social et humain. C’est un lieu de rencontre privilégié où les personnes  peuvent apprendre à se connaître et dialoguer. En plus de sa vocation écologique et économique, c’est donc aussi un lieu de partage. Notre parrain Monsieur Didier BOCLINVILLE, humoriste, se joint  à nous pour vous inviter à partager ce moment de convivialité à Ougrée-haut.   Renseignements...

En savoir plus

Avertissement concernant la Pyrale du buis et la Rouille grillagée du poirier

Publié le 18-10-2017

Si vous possédez l’une de ces deux espèces dans votre jardin, soyez particulièrement vigilants à ces deux maladies qui peuvent les accompagner. Lisez bien ces informations, vérifiez vos plantations et intervenez le cas échéant. Vous trouverez, ci-joint, les précautions à prendre et la liste des produits agréés disponibles sur le marché...

En savoir plus

Ramassage obligatoire des déjections d’animaux sur le territoire sérésien

Publié le 05-10-2017

Le Conseil communal, en séance du 11 septembre 2017, a adopté une modification de l’article 81 du RCGP (Règlement Communal Général de Police) relative aux animaux, comme suit :  « Il est interdit à l’accompagnateur d’un animal, qu’il soit propriétaire ou gardien de celui-ci, de laisser un animal déposer des excréments sur l’espace ou sur la propriété d’un tiers. A défaut, cette personne est tenue de ramasser les déjections de l’animal et de remettre les lieux souillés en état de propreté. A cet égard, l’accompagnateur d’un animal, qu’il soit propriétaire ou gardien de celui-ci, est tenu de posséder sur lui le matériel nécessaire au ramassage des déjections et est tenu de présenter ledit matériel sur réquisition d’un agent qualifié (petit sachet par exemple). Dans le où le propriétaire ou le gardien de l’animal n’est pas identifié, l’enlèvement est effectué par celui à qui incombe le nettoyage de cet endroit, selon le titre relatif à la police de la voirie. Cette disposition n’est pas applicable au malvoyant seul accompagné d’un chien guide....

En savoir plus

Travaux à la mare aux Joncs

Publié le 26-09-2017

Dès le mois d’octobre des travaux d’entretien seront réalisés dans et aux abords de la mare aux Joncs par le Département de la Nature et des Forêts du Service Public de Wallonie. L’ensemble des travaux sera terminé avant le mois de mars afin d’offrir un milieu favorable pour les pontes de grenouilles. Pourquoi réaliser des travaux ? La dynamique naturelle d’une mare l’amène à se combler. Des terres issues du ruissellement ainsi que de la matière organique en décomposition (feuilles, branches, …) viennent s’accumuler au fond de la mare, principalement en son centre ; c’est ce que l’on appelle le phénomène d’atterrissement. La mare est de moins en moins profonde et les surfaces d’eau libre disparaissent. A l’instar de toute mare forestière, la mare aux Joncs subit ce phénomène. En même temps, la végétation se développe autour de la mare, tentant de coloniser chaque mètre carré de terre disponible. Au fil des ans, arbres et arbrisseaux se développent et ne cessent de grandir. Cette recolonisation par la végétation participe à...

En savoir plus

Acquisition de deux nouveaux « Gluttons »

Depuis cet été, la Ville de Seraing a fait l’acquisition de deux nouveaux « Gluttons », après les cinq achetés l’an dernier. Ces aspirateurs de rue, guidés par les ouvriers communaux du service du Nettoiement, sillonnent nos rues du lundi au vendredi afin de débarrasser celles-ci des papiers, canettes ou autres … qui jonchent le sol. Un outil efficace et pratique, malheureusement nécessaire au vu des déchets laissés à l’abandon. Une initiative de M. Philippe Grosjean, Echevin de la Propreté, de l’Environnement, du Développement durable et de l’Optimisation de la Ville de Seraing, avec le soutien du Service public de Wallonie.      ...

En savoir plus