Pages Menu

Antennes sociales

Service de première ligne par excellence, éminemment proche de la population et des bénéficiaires potentiels.

C’est vers l’antenne sociale que la plupart des demandes sont orientées. Bien souvent, il s’agira de demandes d’aide financière mais il arrive qu’un soutien soit demandé sur le plan social, psychologique, etc.

Le travail d’antenne est un peu le premier maillon de la chaîne, le dernier étant le Comité spécial de l’aide sociale qui, sur base des rapports rédigés en antenne, prend les décisions en matière d’aide financière ou autre.

Antenne de Seraing : rue Bouteille, 58 à 4100 Seraing

Tél :+32 (0)4 330 10 30


Antenne du Molinay : rue Molinay, 60 à 4100 Seraing

Tél :+32 (0)4 353 33 00


Antenne de Jemeppe : rue J. Wettinck, 5 à 4101 Jemeppe

Tél :+32 (0)4 234 90 80


Antenne d’Ougrée : Rue de l’Enseignement n°33 à 4102 Ougrée

Ouverture de 9h00 à 11h00 du lundi au jeudi

Tél :+32 (0)4 330 11 60-61-62-63-64-65

 

 

Thierry Luthers donnera une conférence à Seraing !

19 Avr , 2019 dans Le collège communal

Thierry Luthers donnera une conférence à Seraing !

Le journaliste de la RTBF et chroniqueur du « Grand Cactus », Thierry Luthers, sera présent le 7 mai prochain à Seraing. Pour l’occasion, il animera une conférence gratuite et ouverte à tous sur la taphophilie (passion pour les tombes et les cimetières) à la salle Guy Mathot. Inutile de présenter Thierry Luthers. Ce fan de Johnny Halliday est un journaliste reconnu qui travaille pour la RTBF depuis maintenant de nombreuses années. Tantôt invité de marque dans des émissions sportives, tantôt chroniqueur dans la bande si prisée du « Grand Cactus », il a aussi récemment mis ses talents au service de l’écriture. En effet, le journaliste n’a pas hésité à publier plusieurs livres dont trois d’entre eux sont entièrement consacrés aux cimetières de Belgique. Taphophile durant son temps-libre, Thierry Luthers a décidé d’utiliser son intérêt prononcé pour les lieux de recueillement pour en faire une série de livres. « Derniers domiciles connus » se décline en plusieurs tomes, le tout regroupé par province. Son auteur s’est servi de sa passion pour les tombes et surtout pour celles de personnalités célèbres locales, nationales, et internationales présentes sur le sol belge pour faire de son bouquin un guide pratique et touristique qui permet au lecteur de découvrir des lieux qui appartiennent au patrimoine funéraire et historique de la Fédération Wallonie-Bruxelles. C’est en tant qu’écrivain et passionné des tombes et des cimetières qu’il a été invité par le collège communal sérésien à présenter une conférence gratuite et ouverte à tous sur la taphophilie. Celle-ci se tiendra le 7 mai prochain, à 19h00, à la salle Guy Mathot de Seraing, située au numéro 2 de la rue de la Jeunesse. Comme le nombre de places est limité, les personnes qui souhaitent assister à la conférence de Thierry Luthers sont priées de s’inscrire par mail...

Lire la suite

Travaux du 23 avril au 26 avril à Jemeppe

19 Avr , 2019 dans Travaux

Travaux du 23 avril au 26 avril à Jemeppe

Des travailleurs de la société RESA se rendront du 23 au 26 avril prochain rue du Gosson à Jemeppe où ils poseront, au niveau de la rue Montesquieu, plusieurs câbles électriques. Le chantier, qui durera quatre jours, entraînera la fermeture partielle de la rue du...

Lire la suite

Travaux du 23 avril au 5 juin sur la N63 à Boncelles

19 Avr , 2019 dans Travaux

Travaux du 23 avril au 5 juin sur la N63 à Boncelles

La première phase de travaux de pose d’un collecteur d’égout débutera le 23 avril prochain pour se terminer le 5 juin. Le chantier, qui se déroulera sur la N63 entre la rue de Gonhy et la route qui mène vers Marche, causera quelques embarras de circulation. Ainsi, la circulation du Pont de Seraing vers Marche, à hauteur de la sortie Boncelles via la rue de Tilff, sera ramenée sur une seule bande tandis que la circulation de la rampe d’accès de la rue de Tilff à la N63 sera contrainte par un céder le passage. A noter qu’il est également conseillé aux automobilistes qui empruntent le carrefour de Plainevaux pour se rendre à Boncelles de passer par la route de...

Lire la suite

Les élèves de 3e et 4e année de l’école des Bouleaux s’investissent dans l’environnement

18 Avr , 2019 dans Enseignement, Environnement

Les élèves de 3e et 4e année de l’école des Bouleaux s’investissent dans l’environnement

Les élèves de troisième et quatrième année de l’école communale des Bouleaux de Seraing travaillent depuis maintenant un an sur un projet « environnement, gestion des déchets et consommation durable ». Ensemble, ils ont participé à des activités diverses et créé des installations qui ont pour objectif de contribuer à l’amélioration et au respect de leur environnement. Voilà maintenant un an que les élèves de troisième et quatrième année de l’école communale des Bouleaux de Seraing ont décidé de contribuer à l’amélioration et au respect de leur environnement. Pour ce faire, ils ont décidé de mettre en place le projet « environnement, gestion des déchets et consommation durable » auquel ils ont pris part avec beaucoup de motivation. Depuis lors, chaque fois qu’ils disposent d’un peu de temps libre, ils participent à des activités et mettent en place différentes installations. La première d’entre elles a été d’aménager la cour de récréation en y incorporant des jardinières fleuries, des tables de pique-nique ainsi qu’un poulailler pour permettre aux enfants et aux professeurs d’éliminer les déchets qui découlent directement de leur repas. Après quoi, les jeunes étudiants sérésiens ont décidé de planter un cerisier et un poirier avant de créer un jardin ouvert à la biodiversité qu’ils ont sécurisé par une clôture. Des installations qui ont été suivies par de nouvelles démarches. En effet, les élèves de troisième et quatrième primaire de l’établissement scolaire ne se sont pas arrêtés en si bon chemin puisqu’ils ont décidé de compléter plusieurs appels à projet dont celui d’« Ecole Wallonie Demain » (destiné aux écoles primaires et secondaires wallonnes et aux associations wallonnes actives en sensibilisation à l’environnement/la transition écologique) et d’« Ose le vert, recrée ta cour » (l’objectif est de sensibiliser les élèves à l’environnement en leur permettant de le sauvegarder à...

Lire la suite

Problème à l’Etat Civil: un bug informatique empêche de délivrer les actes

17 Avr , 2019 dans Population - Etat Civil - Cassier judiciaire

Problème à l’Etat Civil: un bug informatique empêche de délivrer les actes

La Banque de données des Actes de l’Etat Civil, le nouvel outil informatique qui reprend à lui seul l’ensemble des actes d’état civil du pays et qui a surtout pour objectif de signer la fin des actes au format papier, connait quelques problèmes informatiques. Depuis son lancement le 1er avril dernier, les employés administratifs des services de l’Etat Civil des communes et villes belges ne parviennent pas toujours à fournir les documents nécessaires et demandés par la population. A Seraing, le problème se pose. Depuis le 1er avril dernier, les services de l’Etat Civil des communes et des villes belges doivent travailler avec la Banque de données des Actes de l’Etat Civil (BAEC), un tout nouvel outil informatique qui reprend à lui seul l’ensemble des actes d’état civil du pays et qui a surtout pour objectif de signer la fin des actes au format papier. Une informatisation qui s’inscrit dans une volonté de modernisation mais qui connait surtout quelques problèmes techniques depuis son lancement. Depuis près de deux semaines, les services belges de l’Etat Civil n’arrivent pas à finaliser la procédure qui permet d’avoir accès au document. Un problème directement lié à un bug informatique qui ne permet donc pas de délivrer rapidement les actes demandés par la population. Conséquences : les retards continuent de s’accumuler, tout comme l’incompréhension des citoyens. A Seraing, les employés du service concerné ne sont pas épargnés par les problèmes liés à la BAEC. Ceux-ci n’hésitent d’ailleurs pas à se plaindre de la mauvaise mise en place du système (ils auraient préféré pouvoir continuer à utiliser l’ancien système le temps que le nouveau soit complètement au point) et de l’écolage quasi nul auquel ils ont eu droit pour apprendre à l’utiliser. A l’heure actuelle, ils ne sont d’ailleurs pas toujours en mesure de pouvoir...

Lire la suite

Statbel, l’office belge de statistique, réalise une enquête dans notre commune

15 Avr , 2019 dans Population - Etat Civil - Cassier judiciaire, services communaux, Vivre en ville

Statbel, l’office belge de statistique, réalise une enquête dans notre commune

  Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, Statbel, l’office belge de statistique, va mener une enquête sur les revenus et les conditions de vie (EU-SILC), auprès de plusieurs ménages sélectionnés dans notre commune. Cette enquête porte sur les conditions de vie telles que l’habitation, la formation, l’emploi ainsi que les revenus. Sur la base de ces données, Statbel établit des statistiques pour la Belgique, notamment le taux de pauvreté ou d’exclusion sociale. Elle fournit des données comparables au niveau international et est coordonnée au niveau européen par Eurostat. Les ménages, sélectionnés dans le registre national, ont reçu une lettre qui les informe de la visite d’un enquêteur. En échange du temps consacré à l’enquête, les ménages participants reçoivent une compensation financière de 30 euros. L’objectif principal de cette enquête est d’obtenir des indicateurs permettant l’amélioration de la politique sociale. Nous invitons dès lors les ménages sélectionnés à apporter leur collaboration pleine et entière. Pour toute question concernant cette enquête, vous pouvez vous adresser au Contact Center du SPF Economie ou envoyer un e-mail à Statbel. SPF Economie – Contact Center Tél. 0800/120.33 Fax : 0800/120.57 Statbel E-mail: silc@economie.fgov.be Site internet: https://statbel.fgov.be/silc...

Lire la suite

102 candidatures déposées pour le CCJ : un véritable record !

11 Avr , 2019 dans Infos jeunes, jeunesse, Le Conseil communal des jeunes

102 candidatures déposées pour le CCJ : un véritable record !

L’appel à candidatures auprès des jeunes Sérésiens pour le Conseil Communal de la Jeunesse a été un véritable succès ! Ce sont exactement 102 candidatures qui ont été envoyées aux personnes en charge du projet. Afin d’être sélectionnés, les postulants devront rédiger une lettre de motivation basée sur quatre questions précises. Il y a maintenant plus d’un mois, la Ville de Seraing lançait un appel à candidatures auprès des jeunes Sérésiens afin que certains d’entre eux puissent intégrer le Conseil Communal de la Jeunesse (CCJ) pour la mandature 2019-2021. Elle avait notamment déposé des affiches au sein des établissements scolaires du territoire tout en envoyant directement un courrier aux adolescents âgés entre 14 et 16 ans. Ceux qui éprouvaient de l’intérêt pour leur ville et qui voulaient y prendre part en organisant différents projets ont eu jusqu’au 22 mars dernier pour déposer leurs candidatures. Quelques jours après la date butoir, le service de la jeunesse, dirigée par l’échevine de la Jeunesse, Julie Geldof, ainsi que la MDA – l’info des jeunes, ont eu la chance de recevoir 102 candidatures. Un véritable record qui fait évidemment plaisir aux personnes en charge du projet. Toutefois, comme les places pour intégrer le CCJ sont limitées, elles devront procéder à une sélection et ne retenir que 54 candidatures (39 membres du Conseil Communal de la Jeunesse ainsi que 15 suppléants) sur les 102. Pour départager les différents postulants, la Ville de Seraing va leur envoyer, le 23 avril prochain, un courrier qui leur indiquera la marche à suivre. Les postulants devront ensuite envoyer leurs réponses qui seront analysées avec attention par les personnes responsables du projet. Celles-ci s’occuperont alors d’attribuer des notes sur 10 pour chaque lettre de motivation. Les adolescents qui auront obtenu les cotations les plus élevées pourront prendre part au CCJ...

Lire la suite

Le parc des Marêts fait peau neuve!

11 Avr , 2019 dans AREBS, Le Master Plan

Le parc des Marêts fait peau neuve!

Dans le cadre du projet N-POWER, la Ville de Seraing a organisé un tournoi de pétanque et de football qui ont respectivement eu lieu les 6 et 10 avril derniers au parc des Marêts. Deux événements sportifs qui ont été mis en place dans le but d’inaugurer les améliorations apportées ces dernières semaines au site. En 2018, la Ville de Seraing et l’AREBS (l’association de redéploiement économique du bassin sérésien) ont pris part au projet N-POWER qui vise à soutenir des politiques de développement des quartiers plus innovantes, permettant à des villes de l’Eurégio-Meuse-Rhin de réintégrer les quartiers en difficulté et leur population dans une dynamique urbaine positive.  Dans le cadre de ce projet, les onze partenaires (l’AREBS, les villes de Seraing, Liège, Genk, Aachen, Eupen, Verviers, Herleen, l’ULiège, l’UHasselt et la Zuyd Hogeschool) ont pour mission de mettre en place des améliorations, en concertation avec les habitants des quartiers, visant certains endroits spécifiques et ce, dans le but de réduire les inégalités environnementales entre les quartiers tout en revitalisant leur économie par la création de nouvelles activités et de nouveaux emplois locaux. A Seraing, les responsables sérésiens du projet ont décidé de lier le projet N-POWER au Master Park en s’occupant du réaménagement des parcs Morchamps et des Marêts. S’ils disposent d’un budget total de 120.000 euros pour financer les activités et les installations prévues dans les deux espaces verts, ils pourront toujours trouver d’autres moyens de financement en collaborant avec les porteurs de projet. Pour l’heure, l’AREBS, les services communaux et diverses associations ont commencé à s’intéresser à la modification du parc des Marêts. En décembre dernier, ils ont donc fait le nécessaire pour rassembler les habitants du quartier afin de connaitre leurs souhaits pour réaménager le site sérésien. Si plusieurs demandes ont été formulées, deux d’entre...

Lire la suite

Wallonie plus propre 2019

10 Avr , 2019 dans Environnement, Infos jeunes, jeunesse, Propreté - Collecte des déchets, Qualité de vie

Wallonie plus propre 2019

Dans le cadre de l’opération Wallonie plus propre, le Service de Prévention de la Ville de Seraing en collaboration avec l’école Casanostra, l’Abri de jour et le Centre des Jeunes du Parc de la Crèche ont organisé des ramassages de déchets sur plusieurs sites du quartier de Morchamps et du Pairay. Parmi les lieux nettoyés on signalera les parkings de la rue Chapuis, la place du Pairay, le parc de la crèche, et plusieurs rues du quartier Morchamps. Des ateliers de sensibilisation ont également été mis en place avec les élèves de l’école Casanostra. Les enfants ont préparé des affiches, avec un message de sensibilisation, qu’ils ont apposées aux différents endroits où ils ont nettoyé.       Après les ramassages une sensibilisation, sur base de photos, a également eu lieu en classe. Les images présentées étaient réparties en trois catégories : les dégâts causés par les déchets sur la nature et les animaux ; la valorisation du recyclage ; comment éviter les objets à usage unique.  ...

Lire la suite

La piscine olympique à nouveau choisie pour accueillir deux compétitions mixtes de sauvetage

9 Avr , 2019 dans Loisirs - Sports, Sport

La piscine olympique à nouveau choisie pour accueillir deux compétitions mixtes de sauvetage

Alors qu’un premier Meeting International de Sauvetage en Piscine a déjà été organisé le 31 mars dernier à Seraing, la Ligue Francophone Belge de Sauvetage a décidé de réitérer l’expérience en organisant le Meeting International de Sauvetage en Piscine dès l’âge de 15 ans à la piscine olympique sérésienne. Un rendez-vous très prisé qui se produit chaque année depuis maintenant neuf ans. Bonne nouvelle pour le service sportif de la Ville et pour les citoyens sérésiens. Pour la neuvième année consécutive, la piscine olympique de Seraing a encore une fois été choisie par la Ligue Francophone de Sauvetage de Belgique (une fédération sportive reconnue depuis 1995 par le ministère des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles – ADEPS) pour accueillir le Meeting International de Sauvetage en Piscine. Si le premier meeting (nommé le MISPY) destiné aux jeunes gens âgés de 10 à 14 ans a déjà eu lieu le 31 mars dernier et a accueilli 100 athlètes belges, celui destiné aux participants de minimum 15 ans (nommé le MISP) se déroulera le 28 avril prochain et accueillera 300 athlètes belges, allemands et néerlandais. Des rendez-vous 100% gratuits (pour le public) qui ont lieu depuis maintenant neuf ans et qui découlent directement de la bonne collaboration entre l’ESN (Ecole Seraing Natation), la Ville de Seraing et la Ligue Francophone Belge de Sauvetage. Le sauvetage sportif est d’ailleurs une discipline particulière qui existe depuis maintenant 1993 à Seraing. Date à laquelle le Club Seraing Natation de la Ville a ouvert sa section de sauvetage sportif via l’impulsion de Willy Monfort et de Claude Félix. De quoi parfaitement s’intégrer dans la vision de la Ligue Francophone Belge de Sauvetage dont l’objectif est de proposer un sport varié, amusant et pratiqué par tous et à tous les niveaux. A l’heure actuelle, il existe 1300...

Lire la suite