Pages Menu
UrgencePoliceyoutubefacebook

Des plantes invasives sur notre territoire!

Une plante invasive est une espèce non indigène qui, introduite accidentellement ou volontairement dans un milieu autre que le sien, va coloniser celui-ci, au point de nuire aux espèces endémiques présentes, voire de créer des problèmes de sécurité publique.

En tant que citoyen, il est donc important que vous surveilliez vos jardins et abords de terrain et preniez les mesures nécessaires en cas de détection de ce type d’individu, tout en prévenant l’administration communale (Service des Travaux au 04/330.86.94).

Aussi, à toutes fins utiles, les caractéristiques des trois plantes invasives principales présentes dans notre région sont reprises ci-après. A noter que des plants de berce du Caucase et de renouée du Japon ont déjà clairement été identifiés sur Seraing. Les ouvriers communaux mettent tout en œuvre pour les contenir et/ou les supprimer.

Pour toute information complémentaire, nous vous conseillons de consulter les documents suivants:

Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum)_berce 2

Caractéristiques:

  • A ne pas confondre avec la berce commune!
  • Hauteur: 2 à 4 mètres (2 mètres pour la berce commune)
  • Ombelle: plus de 50 rayons (30 pour la berce commune)
  • Feuilles: découpées et aspect brillant (feuilles plus arrondies et aspect mat pour la berce commune)

Moyen d’éradication:

Sectionner sa racine à 15-20 cm en dessous de la surface du sol (« la coupe sous le collet »), à l’aide d’une houe ou d’une bêche à bord tranchant. Puis la mettre en tas ou la détruire.

Période d’éradication:

En mai ou en juin (avant la production de graines sur la plante)

Répéter l’opération trois ou quatre semaines plus tard et plusieurs années consécutives.

Précaution:

ATTENTION, sa sève est photosensibilisante, et provoque de graves brûlures. Il est nécessaire de porter des lunettes de sécurité, gants et vêtements imperméables, et de nettoyer les outils utilisés à grandes eaux.

 

Renouée du Japon (Fallopia japonica ou Polygonum cuspidatum)renouee

Caractéristiques:

  • Hauteur: entre 1 et 2,5 m
  • Rhizomes (15 à 20 m horizontalement et jusqu’à 7 m en profondeur)
  • Fleurs: blanc verdâtre, disposées en grappes
  • Tiges: robustes, légèrement striées et souvent tachetées de rouge

Moyen/période d’éradication:

A l’heure actuelle, aucune méthode n’a prouvé une entière efficacité. Les solutions présentées ci-dessous sont donc à appliquer avec précaution.

  • Arrachage précoce – avril/mai
  • Plantation de ligneux (sur cours d’eau et sites protégés) – en période de plantations
  • Installation d’une bâche très résistante – aucune période spécifique. A noter que la force de la renouée est telle qu’elle arrive à percer certaines bâches.
  • Excavation des terres contaminées et exportation en centre de traitement (sur zone à bâtir) – aucune période spécifique
  • Traitement chimique localisé (injection dans chaque tige) – mi-août à septembre et pulvérisation chimique – mi-août à septembre. A noter que l’utilisation des pesticides est de plus en plus restreinte. L’objectif des législations européenne et wallonne est d’arriver à une absence totale d’utilisation des produits phytosanitaires d’ici le 1er juin 2019.

Précaution:

Nettoyer tous les outils, ne pas faucher, ne pas faire de projection, ne pas abandonner les résidus, ne pas utiliser les terres ayant accueilli cette plante.

 

Balsamine de l’Himalaya (Impatiens glandulifera)balsamine

Caractéristiques:

  • Hauteur: jusqu’à 2,5 m
  • Tiges: de couleur rougeâtre
  • Feuilles: lancéolées à elliptiques, à bord denté
  • Fleurs: roses à violettes
  • Fruits: capsules d’environ 5 cm de long, de couleur verte
  • Système racinaire peu développé

Moyen d’éradication:

  • Fauche (en-dessous du premier nœud de la tige) – renouveler l’opération une 2ème fois trois semaines plus tard, puis une 3ème fois (la première année). Intervention à réaliser plusieurs années consécutives
  • Arrachage des plants mal fauchés

Période d’éradication:

Mi-juin à mi-juillet ainsi que six semaines plus tard, à répéter pendant trois ans.

Précaution:

Ne pas planter, semer ni distribuer. Ne pas débroussailler au-dessus du premier nœud, Ne pas composter. Ne pas déplacer les terres contaminées,…