Pages Menu
UrgencePoliceyoutubefacebook

La dépollution de l’ancienne décharge Jacbois est terminée !

Publié le 09-12-2016

jacboisC’est en 2015 que la SPAQuE a démarré les travaux de réhabilitation de la décharge « Jacbois ». Ce site de 1,5 hectare, bordé par la rue Dolet et la rue des Six Bonniers, a reçu pendant 45 ans des déchets d’origines diverses !

Dès 1960, ce sont les scories (résidus issus de la métallurgie) de l’aciérie LD voisine qui y seront déversées.  De  1983 à 1994, le site est ensuite occupé par un ferrailleur.  Les déchets commencent  alors à s’amonceler.  À partir de 1995, la société J.A.C.Bois s’installe sur le site et commence à y entreposer des déchets verts et des terres, pour ensuite continuer avec des déchets de construction.  De nombreuses infractions environnementales sont alors constatées et la société J.A.C. Bois est contrainte de cesser ses activités.

Près de 90.000 m³ de déchets accumulés finiront par donner au site l’aspect d’un tumulus atteignant jusqu’à 5 mètres de haut.

En 2012, alors que les travaux du boulevard urbain, qui doit passer sur le site, vont bientôt démarrer, les investigations faites par la SPAQuE vont révéler que les déchets sont contaminés par la présence d’hydrocarbures, de métaux lourds, de PCB ou encore d’amiante.

Cette découverte va engendrer une contrainte supplémentaire dans le tracé du boulevard urbain. La décision est alors prise de construire un contournement provisoire afin de procéder à la dépollution sans devoir interrompre le chantier du boulevard.

Démarrée en octobre 2015, la réhabilitation de l’ancien crassier vient de se terminer.  La SPAQuE a procédé au reprofilage de la masse de déchets, ensuite recouverte d’un « capping » de 80 cm de limon argileux et de 20 cm de terres végétales. Un réseau de drainage a ensuite été mis en place. 16.000 tonnes de déchets contaminés ont, quant à eux, été évacués.

Grâce à cette réhabilitation et cet assainissement du site, le boulevard urbain va pouvoir reprendre ses droits en reprenant son tracé d’origine plus rectiligne.

Les travaux seront entrepris courant de l’année 2018,  en même temps que la suite du boulevard, qui se prolongera de part et d’autre du tronçon central finalisé.

Ce projet est mené par la Direction générale opérationnelle des Routes et Bâtiments (DGO1), le Service public de Wallonie (SPW) et la Ville de Seraing. Les travaux devraient être entrepris au cours de l’année 2018.