Pages Menu
UrgencePoliceyoutubefacebook

L’art urbain s’installe à Seraing

Publié le 11-08-2017

La Ville de Seraing, sensible à la thématique des réalisations artistiques dans les quartiers, a décidé d’entamer une démarche en matière d’art urbain. Un budget de 25.000 € sera consacré pour la réalisation de fresques murales qui viendront égayer et donner une impulsion nouvelle à certains lieux de la Ville.

Il y a déjà quelques années, une première fresque avait vu le jour sur le mur aveugle longeant la rue de Boncelles à Ougrée. Les auteurs, Mono et Seth, artistes bien connus du milieu artistique, avaient associé les jeunes du quartier dans un objectif de création de relations sociales et d’échanges.

A l’occasion des dernières Fêtes de Wallonie, le collectif d’artistes, « La Cabane » a transformé un mur aveugle du centre-ville en y dessinant le visage d’un mineur, un des symboles du passé du bassin sérésien.

Face à l’enthousiasme populaire suscité par ce projet, la Ville, s’est vue encouragée sur sa lancée en peignant un autre mur situé à Ougrée. Un arbre  géométrique y a été réalisé par l’artiste sérésien Michaël Bleys. Ce dernier était déjà l’auteur d’une fresque peinte à l’occasion du passage sous voies du Molinay, premier grand chantier du Master Plan sérésien. L’œuvre déclinait le mot « Bienvenue » dans les 35 langues parlées dans le quartier.

Cet été, la Ville de Seraing, en partenariat avec la régie communale Erigès et le collectif « Spray Can Arts », a mis en place le festival d’occupations éphémères, USE IN. Celui-ci met à l’honneur certaines friches urbaines en les transformant en espaces de rencontre et de convivialité mais aussi de découvertes artistiques et culturelles. L’occasion a donc été donnée aux artistes fresqueurs de s’exprimer en toute liberté dans un lieu des plus inspirants, les halles industrielles bicentenaires de la rue Cockerill, à l’extérieur desquelles une série de fresques y reste exposée tout l’été.

L’initiative a séduit un artiste de renommée mondiale, JABA, qui a peint des milliers de murs dans des centaines de villes du monde entier. C’est à Seraing qu’il s’est arrêté pour offrir à la ville, cadre de sa prime jeunesse, son art et son style graphique aux couleurs harmonieuses. Il a réalisé, en 7 jours, une fresque monumentale sur le pignon de la rue Cockerill.

Une fois le bardage démonté pour les besoins de l’évolution du projet Gastronomia, la fresque sera replacée dans un autre lieu stratégique de la cité.

D’autres fresques peuvent être admirées à divers endroits du territoire, notamment sur les murs de la crèche et de l’école Morchamps, du Centre culturel du Molinay ou encore l’ancienne Maison du Peuple en attente de rénovation.

L’ensemble s’étoffera encore dans les mois à venir, la Ville ayant quelques projets dans ses cartons, notamment, quai Sadoine à Seraing ou encore rue Ferdinand Nicolay à Ougrée.

Depuis quelques jours, une nouvelle œuvre du collectif « La Cabane » enjolive la place de la Saulx à Jemeppe.

Mais la peinture urbaine n’est pas le seul mode d’expression artistique mis à l’honneur par la Ville. La sculpture y a également sa place. C’est ainsi que plusieurs œuvres s’exposent déjà au public.

Les arcs de l’artiste Bernar Venet, offerts par la société CMI à la Ville de Seraing, ornent la très belle place Kuborn réaménagée et piétonnisée.

L’artiste sérésien Giovanni Gelmi a aussi participé à l’embellissement du nouveau passage sous voies du Molinay avec une œuvre en acier corten, qui comme les arcs de Venet, font référence au passé des lieux, dans une recherche constante d’intégrer la maîtrise de l’acier aux projets sérésiens.

L’artiste liégeoise, bien connue, Mady Andrien, a quant à elle, réalisé pour la Ville de Seraing une œuvre en acier, implantée place de la Bergerie.

D’autres projets sont également à l’ordre du jour avec notamment la déclinaison d’une œuvre en cristal de l’artiste sérésien Louis Leloup, laquelle sera réalisée en acier, atteignant 8 mètres de hauteur pour s’intégrer dans l’entrée du Val Saint-Lambert et son projet Cristal Park.

Comme de nombreuses villes à travers le monde, la Ville de Seraing s’inscrit dans une démarche d’adhésion à l’art urbain comme levier de développement et d’attractivité dans le cadre de son plan de redéploiement économique et social.

Ce projet d’art urbain, à l’initiative du Bourgmestre Alain Mathot et de l’échevin Eric Vanbrabant, est mené par la Ville de Seraing en partenariat avec la régie des quartiers et Erigès.