Pages Menu
UrgencePoliceyoutubefacebook

Tours de Jemeppe

Ces deux bâtiments construits à l’aube des années 60, bénéficient d’une excellente accessibilité et visibilité.

Ils profitent d’une situation idéale en entrée de ville, au pied de l’autoroute (Liège, Bruxelles, Paris, Aachen et Maastricht), au cœur de la gare multimodale (bus, train, vélo, et tram à terme), à 300 mètres de la gare de Jemeppe, mais aussi 5 minutes de l’aéroport et de la gare TGV Calatrava de Liège.

Ces multiples atouts en font un site des plus intéressants pour l’implantation d’une zone de police.  Le projet est dès à présent à l’étude.

2011_ToursDeJemeppe_Aerienne_Avant

Réalisation travaux dans le parc de Boncelles

29 Jan , 2019 dans Le Master Plan, Travaux

Réalisation travaux dans le parc de Boncelles

Les travaux pour la réalisation du parc de Boncelles sont en cours. Lors du chantier, quelques nuisances pourraient être observées (bruit, boue sur le ravel, accessibilité moins aisée). Ces travaux permettront, à terme, de créer un tout nouvel espace vert qualitatif et intergénérationnel pour tous les habitants du quartier. Nous remercions dès lors ceux-ci pour leur compréhension et nous réjouissons de l’ouverture prochaine de ce parc à l’horizon du printemps 2019.

Plan disponible en téléchargement

 

La réhabilitation du site des « Ateliers Centraux » a débuté

25 Jan , 2019 dans Le Master Plan, Travaux, Vivre en ville

La réhabilitation du site des « Ateliers Centraux » a débuté

Un pas supplémentaire vient d’être franchi concernant un des projets phares du Master Plan sérésien. La société spécialisée dans la réhabilitation de friches industrielles et de décharges s’est attaquée depuis peu aux Ateliers Centraux. Dans le cadre de la programmation FEDER 2014-2020, SPAQuE vient tout juste d’entamer la première étape des travaux de réhabilitation du site ougréen qui permettront, à terme, le développement du futur Boulevard urbain.

SPAQυE a débuté un nouveau chantier de réhabilitation sur le territoire de la Ville de Seraing. Depuis quelques jours, les ouvriers ont entamé le nettoyage ainsi que le désamiantage du sud des bâtiments des Ateliers centraux. Une fois ces travaux terminés, à savoir dans environ un mois, la déconstruction de l’arrière des Ateliers (côté Sud donc pas côté rue Ferdinand Nicolay) et des infrastructures de transport des gaz pourront commencer. Il est à noter que les matériaux issus de la déconstruction seront envoyés en centre de traitement ou en centre de valorisation.

Cet important chantier qui devrait durer environ quatre mois sera suivi par les investigations des sols sur les terrains dégagés, en ce compris la voie de chemin de fer entre la rue de Boncelles et la rue Henri Dunant (durée des travaux : un an), ainsi que par l’assainissement des sols (durée des travaux : un an également). Une fois ces travaux terminés, soit en juin 2021, le SPW pourra mettre en œuvre la nouvelle voirie.

 

Pour rappel, les Ateliers Centraux d’Ougrée feront à leur tour l’objet d’une profonde rénovation et reconversion qui profitera à l’ensemble du quartier de Trasenster et au retour du dynamisme économique et social.

La première phase de mutation du site prévoit la création d’un parking de 650 places dans la halle Est, l’aménagement d’une traversée piétonne dans la halle centrale et la création d’une passerelle piétonne/cycliste vers le parc de Trasenster.

Le projet de l’Eros Center est abandonné

11 Jan , 2019 dans Communiqués de presse, Le Master Plan

Le projet de l’Eros Center est abandonné

Après plusieurs années de controverses et d’incertitudes, l’Eros Center ne verra finalement pas le jour à Seraing. Une action menée auprès de la justice liégeoise et intentée par une association féministe a finalement eu raison du projet qui prônait pourtant une gestion plus sécurisée et efficace de la prostitution sur le territoire.

La construction de l’Eros Center de Seraing (renommé Centre de Prostitution Encadrée) est un sujet qui a fait fortement débat depuis son annonce. Pourtant, l’ancien bourgmestre de la Ville, Alain Mathot, a toujours mis un point d’honneur à défendre le projet en soulignant que la structure était un excellent moyen d’encadrer la prostitution et d’en faciliter son contrôle sur le territoire sérésien. Un avis partagé par la gestionnaire du projet (également administratrice déléguée de l’ASBL Geces chargée de la gestion de l’Eros), Alexandra Paparelli, et le nouveau bourgmestre, Francis Bekaert. Si l’inauguration de l’Eros Center était normalement prévue pour l’ultime trimestre de 2016, les travaux ont finalement pris du retard suite à des problèmes administratifs liés à l’éthique. Le début du chantier avait donc été repoussé au  printemps 2018 mais n’a tout de même pas eu lieu. Et pour cause, les 160 travailleuses des 80 salons de la rue Marnix n’auront finalement pas la possibilité d’être hébergées par le Centre de Prostitution Encadrée. La Ville de Seraing et l’ASBL Geces ont été dans l’obligation d’abandonner leur projet. « J’insiste sur le fait que nous ne nous détournons pas du problème au profit d’une cause meilleure. A aucun moment, jusqu’à aujourd’hui, nous n’avions envisagé d’arrêter », commente Alexandra Paparelli. Contraints de stopper le développement de l’Eros Center suite à une action en justice intentée par une association féministe, la Ville de Seraing reste convaincue du bien-fondé du projet tel qu’il avait été envisagé au départ.

A présent, l’heure est à la réflexion quant à l’avenir de la prostitution sur le territoire. Celui-ci semble d’ailleurs compromis tant les installations actuelles sont dans un bien mauvais état. Le sort qui sera réservé aux salons de la rue Marnix fera donc l’objet d’une discussion au sein d’un conseil communal prochain.

Pour rappel

L’idée de la mise en place de l’Eros Center a vu le jour il y a maintenant huit ans pour faire face à la problématique de la prostitution sur le territoire sérésien. Il y a une dizaine d’années, une centaine de prostituées sont venues louer des chambres dans la rue Marnix suite à la fermeture de certains lieux consacrés à la prostitution à Liège. Une surpopulation qui a entrainé un sentiment d’insécurité auprès des citoyens et une situation d’inconfort pour les travailleuses. Pour faire face à cette problématique constante, les autorités communales avaient décidé de mener une réflexion, en collaboration avec le parquet de Liège et les ASBL de terrain, pour trouver des solutions. L’une d’elles étant la création d’un Eros Center. « Ce centre encadré était un bon moyen pour les filles de travailler dans un lieu sécurisé, de reconfigurer l’aide qui leur est proposée ainsi que de lutter contre le proxénétisme hôtelier et contre toute forme de criminalité liée à cette activité », indique la gestionnaire du projet. Le bâtiment devait dès lors prendre place à l’angle des rues Marnix et Bruno, sur le lieudit de « la Cour des Miracles ». Il devait s’étendre sur 2000 mètres carrés et devait accueillir 102 travailleuses et proposer 34 chambres au rez-de-chaussée, un bureau médical, un bureau de police, des locaux de détente, un parking de 50 places au sous-sol et un jardin de 350 mètres carrés pour le personnel ainsi qu’un parking de 4000 mètres carrés destinés aux clients. Dans le projet présenté, l’activité du centre devait être dissimulée aux usagers de la voirie par un système de brise vue composé d’un voile doubleau peau opalescent. De plus, une présence policière était également prévue en entrée de site depuis le parking.

La redynamisation du quartier d’Ougrée

25 Oct , 2018 dans Le Master Plan

La redynamisation du quartier d’Ougrée

La rénovation du bâtiment de l’OM en salle de concerts

La salle Ougrée-Marihaye, anciennement salle des fêtes de Cockerill, plus connue sous le nom de l’OM fait l’objet depuis plusieurs mois d’une complète rénovation et réhabilitation en salle de concerts. Ce projet pose la première pierre de la redynamisation du quartier de Trasenster à Ougrée.

Des débuts glorieux

Implanté le long de la Meuse, à l’angle du Quai Louva et de la rue de la Gare à Ougrée, ce vaste bâtiment de 4 niveaux, se remarque à plusieurs centaines de mètres. A la fois imposant, sobre et majestueux, le prestigieux édifice ne laisse pas indifférent, avec sa façade arrondie ornée de briques de verre et ses espaces intérieurs magnifiquement proportionnés.

Dessiné en 1948 par l’architecte liégeois Georges Dedoyard, également auteur des Bains de la Sauvenière à Liège, du pont-barrage de l’Ile Monsin, ou encore du Mémorial de la Bataille des Ardennes à Bastogne, l’édifice a accueilli de nombreux événements et manifestations populaires liées à la vie quotidienne des Sérésiens et plus largement des Liégeois.

Une réaffectation en salle de concert

C’est en référence à ce glorieux passé mais aussi face à la nécessité de compléter l’offre sur le territoire liégeois, en matière de salles de spectacles, que la Ville de Seraing a opté pour une réhabilitation de ce bâtiment en salle de concerts.

La surprenante capacité de l’ensemble permet la création d’une première salle « rock » pour l’accueil de 1.500 personnes (debout), complétée d’une seconde de 350 places pour des événements dans une ambiance plus intime. Un espace café-restaurant pourra en outre constituer un intervalle supplémentaire pour réceptions et expositions pouvant accueillir jusqu’à 500 personnes.

Le tout sera secondé de locaux techniques et d’espaces de bureaux nécessaires au bon fonctionnement et à l’organisation des évènements.

Une rénovation dans le respect du passé

La rénovation suit son cours dans le respect du bâtiment, de son architecture et de son caractère d’origine, comme partie intégrante de l’histoire de Seraing.

La très belle façade entièrement nettoyée et débarrassée de l’épaisse couche de crasse accumulée au fil du temps, a révélé ses couleurs d’origine et notamment ses jolis pavés verts clairs.

 

L’intérieur fait, à son tour, l’objet d’une modernisation et mise aux normes actuelles en matière d’efficience énergétique et acoustique, de normes de sécurité et d’évacuation mais aussi de confort pour les futurs usagers et occupants.

Les lieux se sont en outre vus équipés de gaz et électricité, produits jadis par la cokerie.

 

Cette rénovation bénéficie du soutien de la Ville de Seraing et de la Province de Liège, sur proposition de Liège Europe Métropole.

Ça Balance : le programme d’aide au secteur musical – Installation à l’OM

 

Ça balance est le programme d’accompagnement musical mené par le Service Musique et Danse de la Province de Liège depuis 2002. Il propose des outils de développement professionnels aux groupes émergents qui présentent de la musique pop, rock, hip hop, électro, world, jazz et contemporaine. Parmi ces aides, Ça balance propose le suivi d’un musicien-conseil en vue de préparer l’enregistrement de titres en studio. Les groupes peuvent bénéficier de résidences (voix, textes, scène), d’ateliers thématiques et d’une aide à la promotion et à la diffusion en Belgique et à l’étranger (Suisse, France, Canada).

Afin de mener à bien ses missions, Ça balance s’appuie actuellement sur le soutien de salles partenaires qui mettent leurs infrastructures à sa disposition.

L’installation du Secteur Musique et Danse à la salle de l’O.M. à Seraing permettra à Ça balance de bénéficier d’un espace adapté à son offre de services.

Concrètement, des classes d’ensembles ou des cours individuels d’instruments permettront aux musiciens d’apprendre les bases théoriques et techniques de la musique. Les ateliers ‘workshops’ aborderont les sujets liés aux métiers de la musique et au développement économique du secteur.

Ça balance pourra bénéficier ponctuellement des trois salles de diffusion disponibles au sein du bâtiment pour y organiser ses résidences avec l’aide d’intervenants spécialisés. En outre, des concerts pourront être présentés au public afin que les groupes puissent mettre à profit les différents aspects travaillés lors de ces moments d’apprentissage.

Voilà autant d’outils professionnels offerts aux groupes dans ce nouvel écrin spécialement aménagé à cet effet…

Vu la forte demande et les besoins des groupes de musique vivante (essentiellement en jazz, world musique et musique classique), il est apparu opportun de profiter du déménagement du studio d’enregistrement de la Province de Liège à l’OM pour accroitre le nombre de rooms de une à quatre pièces, pour une superficie totale de 65m² (hors régie).

Ce studio sera donc clairement positionné et identifié comme pouvant accueillir des groupes dédiés au live.

De plus, chaque pièce sera équipée d’un système de caméra et un système de mélangeur vidéo en régie permettra d’offrir une carte postale audio-vidéo aux groupes s’y produisant. Ces équipements permettront ainsi de proposer une offre plus complète et favoriser la diffusion des artistes.

Un pôle culturel à rayonnement supra-communal

La renaissance de l’OM en salle de concerts constitue le point de départ d’une réflexion globale de reconversion des quartiers du bas d’Ougrée, en connexion avec les sites du Parc de Trasenster et celui des Ateliers Centraux.

Le Parc de Trasenster est un espace vert de +/- 40.000 m², en bordure duquel est implanté le bâtiment de l’OM.  Outre une végétation remarquable et notamment plusieurs arbres classés, on y trouve également l’ancien hôpital d’Ougrée. Celui-ci sera à son tour rénové pour y implanter l’académie de musique, école de danse et de chant ou encore l’institut de l’histoire ouvrière. Quant au Château de Trasenster implanté en plein cœur du parc, il fera également l’objet d’une rénovation dans le cadre d’un projet de logements pour étudiants que la ville envisage d’implanter au sein du parc. La proximité de l’ULiège et de plusieurs hautes écoles en font effectivement un endroit de choix.

Quant aux Ateliers Centraux, en amont du parc, ces anciennes halles industrielles de grande capacité, feront bientôt l’objet d’une profonde reconversion.

La première phase de reconversion du site consiste en une triple intention :

  • La création d’un parking de 650 places gratuites dans la halle Est. Ce dernier servira aussi bien de parking à l’usage du quartier et des diverses activités qui sont amenées à s’y implanter que de zone de délestage pour toute la région du Condroz, le parking sera en effet connecté à la ligne
  • L’aménagement d’une traversée piétonne dans la halle centrale. L’objectif étant de créer un lien entre le nouveau Boulevard Urbain, à l’arrière des Ateliers Centraux et la rue Ferdinand Nicolay située à l’avant.
  • La création d’une passerelle piétonne/cycliste dans la prolongation de la traversée de la halle centrale. Celle-ci offrira une connexion avec le parc de Trasenster situé en contrebas ainsi qu’un accès à la nouvelle gare d’Ougrée (Liège Guillemins en 6 minutes seulement !)

Cette première phase de redynamisation du quartier d’Ougrée sera en outre complétée du nouveau Boulevard Urbain qui passera à l’arrière des Ateliers et du début d’aménagement du parc de Trasenster avec l’ouverture en 2019 de la nouvelle salle de concerts et de coaching musical de l’OM (Ville/Province).

Dans une seconde phase d’intervention, 2 x 6.500 m² sont encore disponibles dans les halles Ouest et Sud des Ateliers Centraux pour l’implantation de futurs projets complémentaires, ainsi que 5.000 m² destinés à l’implantation de bureaux. La recherche d’investisseurs pour cette seconde mise en œuvre sera facilitée par le retour de l’attractivité générée par les premiers projets.

Selon une première estimation de planning, deux ans sont nécessaires pour les études, obtentions d’autorisations et désignations des entrepreneurs. Les travaux devraient ensuite durer deux ans et demi pour une finalisation fin 2022 /début 2023.

Les projets présentés constituent à ce stade une première esquisse à affiner en concertation avec le maître d’ouvrage.

Ces projets ont été financés par le FEDER et ont également reçu le soutien de la Province de Liège sur proposition de Liège Europe Métropole dans le cadre de son soutien à la mobilité et  à l’intermodalité provinciale.

La zone rendue plus attractive suite à ces investissements de grande ampleur fera ensuite l’objet d’appels à investisseurs et promoteurs privés pour une seconde phase de travaux, notamment 5.000 m² pour l’aménagement d’espaces de bureaux et 10.000 m² pour l’accueil de futurs projets complémentaires.

Pour en savoir davantage, une rencontre auteurs de projets/riverains sera organisée dans les prochaines semaines.

La rue Molinay se transforme !

12 Oct , 2018 dans Le Master Plan, Travaux

La rue Molinay se transforme !

Au cœur de la Vallée sérésienne, listé parmi les priorités du Master plan de la ville, le quartier montrait depuis plusieurs années des signes certains de déclin.  Il fallait intervenir…  C’est ainsi que depuis 2006, la ville de Seraing y poursuit une stratégie claire afin de le décloisonner, de le rendre plus convivial et d’y replacer des pôles d’emploi.

Aujourd’hui, une nouvelle étape est franchie : 3 évènements centraux au niveau du premier tronçon de la Rue Molinay  ont été officialisés ce 9 octobre lors de l’inauguration de la rue Molinay (tronçon entre la rue Carrière et la rue Puits-Marie).

1. Inauguration de la rue suite à sa réfection et la mise en place d’un semi-piétonnier arboré

Ou comment rendre la rue plus sûre et conviviale.

2. Lancement officiel de la mise en couleurs des façades

Ou comment égayer la rue tout en lui donnant du caractère.

3. Lancement d’un marché de travaux afin d’installer le siège central du CPAS en haut de la rue

Ou comment ramener du passage, des services et de l’emploi dans le quartier.

 

Le 9 octobre dernier, les autorités communales et les habitants de la rue ont pu assister à un coupé de ruban du Bourgmestre Alain Mathot et du Président du CPAS Francis Bekaert avant d’ouvrir le semi-piétonnier, suivi d’un coup de rouleau symbolique sur une façade du tronçon, jusqu’au dévoilement de la plaque annonçant la future installation du siège central du CPAS.

Une nouvelle étape qui prouve que le Molinay se transforme et bouge.  Et les projets sur le quartier devraient se poursuivre les prochaines années, certains étant déjà dans les cartons : rénovation de la Maison du Peuple, poursuite des projets de semi-piétonisation, réaménagement des parcs Morchamps et des Marêts en concertation avec les habitants du quartier, …

Le quartier du Molinay poursuit étape par étape sa dynamique de revitalisation.

 

 

Aménagement d’un plan de jets d’eau sur l’esplanade de l’Avenir

4 Oct , 2018 dans Le Master Plan, Travaux

Aménagement d’un plan de jets d’eau sur l’esplanade de l’Avenir

Le plan de jets d’eau envisagé sur l’esplanade de l’Avenir à Seraing est un plan 14 jets répartis sur une surface de 10 x 21 mètres en béton structuré.

La fontaine actuelle a été démontée pour la partie supérieure de l’œuvre (statue) qui sera placée dans le parc de Boncelles. Projet en cours de réalisation.

La partie centrale (socle), constituée de paliers en acier sera démontée et évacuée dans le cadre du dossier du parc et la partie inférieure (promontoire) sera démolie et la zone sera ragrée.

 

Fortes chaleurs

25 Juil , 2018 dans Administration, La Cité administrative, Les services communaux, Population - Etat Civil - Cassier judiciaire, services communaux

Fortes chaleurs

En raison des températures exceptionnellement élevées pour ces tout prochains jours, les services de l’administration communale seront fermés au public ces 25 et 26 juillet à 13h00.

Merci pour votre compréhension.

Fermeture exceptionnelle de la cité administrative le 18 avril

12 Avr , 2018 dans La Cité administrative, Les services communaux, Mairies de quartiers, services communaux

Fermeture exceptionnelle de la cité administrative le 18 avril

En raison du départ de la Flèche Wallonne, esplanade de l’Avenir, la cité administrative sera fermée exceptionnellement au public de 7h45 à 12h. Elle sera, à nouveau, accessible dès 12h45.

En cas d’urgence, veuillez-vous rendre dans une des 7 mairies de quartier de la Ville.

Nous vous remercions pour votre compréhension.

Votez pour le Master Plan !

2 Mar , 2018 dans A la une, Le Master Plan

Votez pour le Master Plan !

Dès maintenant, rendez-vous sur le site des Belfius Smart Belgium Awards et votez pour soutenir la candidature de Seraing.

 

Votez maintenant pour ce projet’ et n’oubliez pas ensuite de confirmer votre vote dans le mail que vous recevrez ensuite.

 

Si vous avez plusieurs adresses, votez plusieurs fois.

Diffusez ensuite autant que vous voulez !

Les votes sont ouverts jusqu’au 18 mars à minuit.

Ce projet smart city soutient les actions du Master Plan pour une mise en œuvre plus efficace dans trois domaines principaux : efficacité énergétique des bâtiments, mobilité durable et technologies de l’information et de la communication (TIC).

SOUTENEZ LA NOMINATION DU MASTER PLAN AUX BELFIUS SMART BELGIUM AWARDS !

Avis à la population

27 Déc , 2017 dans La Cité administrative, Les services communaux

Avis à la population

cité administrative seraingLa permanence « Cartes d’identité » qui prend place habituellement les samedi de 9h00 à 11h30  à la cité administrative n’aura pas lieu ce samedi 30 décembre.

Retrouvez les horaires de la cité administrative