Pages Menu

Environnement

Les élèves de 3e et 4e année de l’école des Bouleaux s’investissent dans l’environnement

18 Avr , 2019 dans Enseignement, Environnement

Les élèves de 3e et 4e année de l’école des Bouleaux s’investissent dans l’environnement

Les élèves de troisième et quatrième année de l’école communale des Bouleaux de Seraing travaillent depuis maintenant un an sur un projet « environnement, gestion des déchets et consommation durable ». Ensemble, ils ont participé à des activités diverses et créé des installations qui ont pour objectif de contribuer à l’amélioration et au respect de leur environnement. Voilà maintenant un an que les élèves de troisième et quatrième année de l’école communale des Bouleaux de Seraing ont décidé de contribuer à l’amélioration et au respect de leur environnement. Pour ce faire, ils ont décidé de mettre en place le projet « environnement, gestion des déchets et consommation durable » auquel ils ont pris part avec beaucoup de motivation. Depuis lors, chaque fois qu’ils disposent d’un peu de temps libre, ils participent à des activités et mettent en place différentes installations. La première d’entre elles a été d’aménager la cour de récréation en y incorporant des jardinières fleuries, des tables de pique-nique ainsi qu’un poulailler pour permettre aux enfants et aux professeurs d’éliminer les déchets qui découlent directement de leur repas. Après quoi, les jeunes étudiants sérésiens ont décidé de planter un cerisier et un poirier avant de créer un jardin ouvert à la biodiversité qu’ils ont sécurisé par une clôture. Des installations qui ont été suivies par de nouvelles démarches. En effet, les élèves de troisième et quatrième primaire de l’établissement scolaire ne se sont pas arrêtés en si bon chemin puisqu’ils ont décidé de compléter plusieurs appels à projet dont celui d’« Ecole Wallonie Demain » (destiné aux écoles primaires et secondaires wallonnes et aux associations wallonnes actives en sensibilisation à l’environnement/la transition écologique) et d’« Ose le vert, recrée ta cour » (l’objectif est de sensibiliser les élèves à l’environnement en leur permettant de le sauvegarder à...

Lire la suite

Wallonie plus propre 2019

10 Avr , 2019 dans Environnement, Infos jeunes, jeunesse, Propreté - Collecte des déchets, Qualité de vie

Wallonie plus propre 2019

Dans le cadre de l’opération Wallonie plus propre, le Service de Prévention de la Ville de Seraing en collaboration avec l’école Casanostra, l’Abri de jour et le Centre des Jeunes du Parc de la Crèche ont organisé des ramassages de déchets sur plusieurs sites du quartier de Morchamps et du Pairay. Parmi les lieux nettoyés on signalera les parkings de la rue Chapuis, la place du Pairay, le parc de la crèche, et plusieurs rues du quartier Morchamps. Des ateliers de sensibilisation ont également été mis en place avec les élèves de l’école Casanostra. Les enfants ont préparé des affiches, avec un message de sensibilisation, qu’ils ont apposées aux différents endroits où ils ont nettoyé.       Après les ramassages une sensibilisation, sur base de photos, a également eu lieu en classe. Les images présentées étaient réparties en trois catégories : les dégâts causés par les déchets sur la nature et les animaux ; la valorisation du recyclage ; comment éviter les objets à usage unique.  ...

Lire la suite

Grand Nettoyage de Printemps de Wallonie : 52 équipes de citoyens ont nettoyé le territoire

5 Avr , 2019 dans Environnement, Propreté - Collecte des déchets

Grand Nettoyage de Printemps de Wallonie : 52 équipes de citoyens ont nettoyé le territoire

  A l’occasion du Grand Nettoyage de Printemps de Wallonie, 52 équipes de citoyens ont décidé de parcourir le territoire sérésien à la recherche de déchets le week-end dernier. Ce n’est un secret pour personne. Le dépôt de déchets clandestins est un véritable problème pour la « Cité du Fer » mais également pour d’autres communes belges et étrangères. En parallèle au travail des agents communaux qui récolent en moyenne quotidiennement 35 tonnes de déchets, la Ville de Seraing continue de mettre en place différentes actions pour sensibiliser la population au respect de l’environnement et pour l’inciter à prendre part à certaines activités importantes comme le Grand Nettoyage de Printemps de Wallonie (une action mise en place en 2015 par le ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio, et qui sert à rendre les villes et communes de Wallonie beaucoup plus propres) qui a eu lieu le week-end dernier. Dans le cadre de sa lutte perpétuelle contre les déchets, Seraing soutient et encourage bien évidemment cet événement auquel de nombreux Sérésiens ont d’ailleurs participé. Les 30 et 31 mars derniers, 52 équipes de citoyens, groupes d’amis, associations, écoles, comités de quartier, mouvements de jeunesse, se sont réunis et ont parcouru le territoire afin de récolter les déchets que certaines personnes inciviques n’hésitent pas à jeter dans la nature et qui polluent l’environnement et le bien-être du territoire sérésien. Au terme du week-end, les participants au Grand Nettoyage de Printemps de Wallonie ont rempli plus de 300 sacs de déchets résiduels ainsi que plus de 200 sacs de déchets PMC. D’autres objets, tels que des pneus, des matelas ou encore des meubles ont également été découverts. Le service de l’environnement de la Ville regrette évidemment cette triste réalité beaucoup trop présente mais tient à remercier aussi bien les différentes équipes...

Lire la suite

34 élèves de l’école Casanostra participent aux ramassages des déchets de la Ville

4 Avr , 2019 dans Enseignement, Environnement, Propreté - Collecte des déchets, Service de prévention

34 élèves de l’école Casanostra participent aux ramassages des déchets de la Ville

Plus de 30 élèves de l’école Casanostra de Seraing se sont rendus vendredi dernier dans les rues des quartiers de Morchamps et du Pairay où ils ont, en collaboration avec le service de la Prévention de la Ville ainsi que l’Abri de jour et le Centre des jeunes du Parc de la Crèche, participé aux ramassages des déchets. Afin de contribuer au respect de la nature et de sensibiliser ses citoyens aux bons gestes à adopter face à elle, la Ville de Seraing et ses différents services continuent de mener de nombreuses actions auprès de la population. Le service sérésien de la Prévention a d’ailleurs profité de l’opération « Wallonie plus propre » pour collaborer avec les élèves de l’école Casanostra mais également avec l’Abri de jour et le Centre des jeunes du Parc de la Crèche. Ensemble, ils se sont rendus vendredi dernier sur plusieurs sites des quartiers de Morchamps et du Pairay où les 34 élèves (de deuxième et cinquième primaire) de l’établissement scolaire sérésien, leurs trois professeurs et leur directrice, ont pris part aux ramassages des déchets notamment dans la rue Chapuis, la place du Pairay, le parc de la crèche ou encore plusieurs rues du quartier de Morchamps. Le tout, en compagnie de trois membres du service de la Prévention de la Ville, de six personnes de l’Abri de jour et de six jeunes du Parc Morchamps. Une fois les différents lieux nettoyés, les jeunes étudiants en ont profité pour apposer des affiches de sensibilisation qu’ils avaient préparées au préalable avant de regagner leur école et de prendre part aux différents ateliers de sensibilisation qui leur étaient proposés. Si leur établissement scolaire a mis en place une activité sur base du tri des déchets PMC, le service de la Prévention de la Ville a tenu à les...

Lire la suite

Kévin Poleur, Ambassadeur de la Propreté à Seraing

3 Avr , 2019 dans Environnement, Propreté - Collecte des déchets

Kévin Poleur, Ambassadeur de la Propreté à Seraing

Kévin Poleur, un citoyen sérésien, a décidé de contribuer au bien-être environnemental de sa ville en lançant il y a trois ans son association « Nettoyage dans Jemeppe ». Officiellement reconnu aujourd’hui comme un « Ambassadeur de la Propreté », il parcourt de manière régulière les rues de Jemeppe pour les débarrasser des déchets et s’est vu remettre vendredi dernier du nouveau matériel de nettoyage par l’échevine de l’Environnement, Laura Crapanzano. Voilà maintenant trois ans qu’un Sérésien a décidé de rendre service à sa ville en participant activement au nettoyage de son quartier et de ses alentours. Sans emploi lors du lancement de son activité citoyenne, Kévin Poleur a décidé de créer sa propre association « Nettoyage dans Jemeppe » et de parcourir les rues du territoire, principalement les abords du château Antoine ainsi que les quartiers commerçants jemeppiens, à la recherche de déchets en tout genre. A l’époque, le citoyen a alors demandé à la Cellule Administrative de Planification (CAP) de lui fournir plusieurs sacs rouges mais elle a refusé de peur des débordements et des abus que ce geste aurait pu engendrer. Tout d’abord ennuyé par cette décision, Kévin Poleur a finalement pu recevoir le matériel dont il avait besoin pour participer au bien-être de la Ville de Seraing. L’échevine de l’Environnement de l’époque, à savoir Julie Geldof, lui a finalement donné l’autorisation de recevoir des sacs rouges chaque fois qu’il en avait besoin pour parcourir et nettoyer les rues de Jemeppe. Un an plus tard, le Sérésien a pu formaliser son activité en prenant part à l’action « Ambassadeur de la Propreté », lancée par le ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio. Les citoyens intéressés par la démarche, et qui souhaitaient maintenir la propreté dans leurs quartiers, ont donc eu la possibilité de s’inscrire sur...

Lire la suite

INTRADEL lance la « Semaine du Vrac »

29 Mar , 2019 dans Environnement, Propreté - Collecte des déchets, Qualité de vie

INTRADEL lance la « Semaine du Vrac »

Les sacs sont disponibles, dans la limite des stocks disponibles, dans les mairies de quartier, les bibliothèques, à l’accueil de la cité et du site des travaux. Il s’agit d’un kit de deux sacs de tailles différentes, en tissu, que l’on peut utiliser pour mettre les fruits/légumes ou autres produits « en vrac ».  ...

Lire la suite

Crise des scolytes – cartographie

19 Mar , 2019 dans Environnement

Crise des scolytes – cartographie

Depuis l’été dernier, les forêts d’épicéas sont touchées par une attaque virulente de scolytes (lps typographe). Ces petits insectes, de quelques millimètres à peine, se reproduisent sous l’écorce des épicéas causant irrémédiablement la mort de ceux-ci. En temps normal, les arbres atteints sont des arbres affaiblis ou des chablis mais, à l’occasion de pullulations telles que nous connaissons aujourd’hui, les scolytes s’attaquent également aux arbres sains. Le cycle de développement complet de l’insecte prend en moyenne 6 semaines au cours desquelles, une femelle donne naissance à plusieurs dizaines de nouveaux individus. Comme chaque arbre est attaqué par des centaines de scolytes, ce sont plusieurs dizaines de milliers de nouveaux insectes qui s’échappent de chaque arbre à l’issue du cycle de reproduction. Ceux-ci vont à leur tour infecter de nouveaux arbres et multiplier à nouveau leurs nombres… Le seul moyen efficace pour enrayer la pullulation, c’est d’empêcher le scolyte de finir son cycle de reproduction et, dès lors, d’abattre et d’évacuer hors forêt tous les arbres attaqués. Ces arbres sont reconnaissables aux trous d’entrée des insectes dans l’écorce et par une décoloration progressive des aiguilles. Les écorces finissent également par se décoller avec le temps mais à ce stade il est généralement déjà trop tard, les insectes se sont déjà envolés. Compte-tenu de l’intensité de la pullulation, le recours au piégeage n’est pas conseillé : son efficacité n’est pas démontrée et il ne rivalise en aucun cas avec l’abattage et l’évacuation des bois. Comment pouvez-vous agir? Si vous êtes propriétaire d’épicéas, nous vous encourageons à visiter d’urgence vos bois pour repérer la présence éventuelle de scolytes au sein de ceux-ci. Pour vous aider dans cette première démarche, un nouvel outil est mis à votre disposition sur le site www.scolytes.be. Vous y trouverez une carte, basée sur des images satellites du...

Lire la suite

Associée au Plan Maya, la Ville s’investit dans la protection des abeilles

12 Mar , 2019 dans Environnement, Le bourgmestre, Le collège communal

Associée au Plan Maya, la Ville s’investit dans la protection des abeilles

La Ville de Seraing est particulièrement attachée à la survie des abeilles et lutte activement pour leur protection. Elle a d’ailleurs prouvé ses intentions en adhérant au Plan Maya, il y a maintenant huit ans. La Ville de Seraing a toujours été très concernée par la survie des abeilles. Le bourgmestre, Francis Bekaert, et le collège ont d’ailleurs l’intention de rappeler que cette problématique fait partie de leur priorité et que le territoire sérésien lutte activement pour la protection de cet insecte qui joue un rôle essentiel pour l’être humain et son alimentation (un tiers de l’alimentation humaine et trois quarts des cultures dépendent de la pollinisation des insectes et essentiellement des abeilles). En effet, les abeilles sont indispensables dans la préservation de la biodiversité en tant que pollinisateur. Elles transportent de fleurs en fleurs le pollen qui assure alors la fécondation, la reproduction des espèces végétales mais également la production des graines et des fruits. Mais ce n’est pas tout puisque la gelée royale de ces producteurs de miel est également bénéfique pour les humains. Si la gelée royale sert à nourrir les larves, ses propriétés ont surtout un excellent impact sur le système nerveux de l’Homme. Cette substance contribue à l’efficience physique intellectuelle mais est également conseillée pour lutter contre la dépression et donne un véritable coup de fouet à l’organisme. De véritables bienfaits qui découlent évidemment du travail des abeilles qui se doivent impérativement d’être préservées. Malheureusement, la population de ces petites ouvrières a subi une véritable régression depuis ces dernières années. Un déclin qui est notamment causé par la diminution de leurs ressources alimentaires qui leur sont pourtant essentielles. Pour trouver une solution à ce problème, la Ville a décidé de prouver son attachement à cette espèce en s’associant en 2011 au Plan Maya qui...

Lire la suite

La gelée royale, une véritable alliée santé !

4 Mar , 2019 dans Environnement, Qualité de vie, Santé

La gelée royale, une véritable alliée santé !

La gelée royale est produite par les abeilles et sert à nourrir les larves. Elle est principalement constituée d’eau, de glucides et de protides. En un an, une ruche en produit entre 150 et 300 grammes. Nécessaire au bon développement des abeilles, ses propriétés la rendent très utile pour l’être humain. Faire une cure de gelée royale est très bon pour le système nerveux, elle contribue d’ailleurs à l’efficience physique et intellectuelle. Elle est également anti-déprime et donne un véritable coup de fouet à l’organisme. Dans le commerce, on la retrouve sous différente forme (fraîche, en gélules, lyophilisée, en crème,…). L’idéal est de la consommer fraîche en la conservant au frigo, et le matin. On peut généralement en trouver dans les commerces d’alimentation biologique. Si vous souffrez d’un mal particulier ou si vous êtes sous traitement, veiller bien à consulter votre médecin afin d’entamer une...

Lire la suite