Pages Menu

Abattage des arbres : une question de sécurité avant tout

Publié le 02-08-2019

Suite à un contretemps, les travaux d’abattage d’arbres situés à Seraing ont été reportés et se dérouleront finalement du 5 au 9 août et du 12 au 16 août. La Ville de Seraing et le Département de la Nature et des Forêts tiennent à souligner le caractère dangereux de ces végétaux en cas de chute sur la voirie.

Le mercredi 3 juillet dernier, la Ville de Seraing a annoncé que plusieurs arbres des bois sérésiens allaient prochainement être abattus. Au vu des réactions suscitées par l’information, elle souligne et précise, avec le soutien du DNF (le Département de la Nature et des Forêts), que le chantier a surtout été prévu pour des raisons de sécurité.

En effet, les végétaux visés par les travaux sont beaucoup trop proches de la route, parfois même ils la surplombent. Or, ces derniers doivent, selon la loi en vigueur, être disposés à minimum 10 mètres du bord de la voirie. En cas de chute, leur emplacement représente donc un potentiel danger pour les automobilistes mais également pour les cyclistes et les piétons. L’année dernière, plusieurs arbres sont d’ailleurs tombés sur la route de Rotheux tandis qu’un autre s’est fendu en deux.  De plus, il est aussi nécessaire de prendre en compte les changements climatiques qui peuvent engendrer la fragilisation de leur état sanitaire (sécheresse, vent et violente pluie).

Les autorités sérésiennes, en collaboration avec le Département de la Nature et des Forêts, ont donc décidé de prendre les mesures nécessaires pour éviter tout accident et ainsi sécuriser les axes routiers traversant la forêt au niveau de la route de Rotheux et de la rue des Nations-Unies. A l’instar de celles qui ont été prises pour la route de Hamoir, l’avenue du Ban, ou encore les rues des Nations-Unies et de Plainevaux.

Si le chantier devait débuter le 4 juillet dernier, un contretemps a momentanément retardé les travaux qui sont finalement prévus du 5 au 9 août et du 12 au 16 août. Tout comme ce qui avait été initialement défini, le chantier se déroulera en plusieurs parties. Durant la première phase, les travailleurs s’occuperont d’abattre les arbres, situés le long de la rue des Nations-Unies et de la route de Rotheux, dont le sens de chute naturel est dirigé vers la forêt. Trois jours plus tard, l’abattage se fera vers la route, ce qui entraînera la fermeture provisoire de la route de Rotheux (dans les deux sens). Le choix de ces périodes permet de profiter des congés scolaires et de diminuer l’impact de la fermeture temporaire des voiries sur les usagers.

Le chantier se poursuivra lors des congés scolaires de l’hiver 2019-2020 durant lesquels le côté gauche de la route de Rotheux sera traité selon le même principe, sur une bande de 10 mètres depuis le bord de la voirie et où une lisière étagée (ne dépassant pas une hauteur de 10 mètres) se développera. D’autres arbres situés à l’intérieur des massifs, le long de ces axes routiers, devront également être marqués et abattus en raison de leur développement ou de leur état sanitaire afin de finir de sécuriser les axes routiers sérésiens.