Pages Menu

Bilan positif pour la 3e édition du festival Use-In à Seraing

Publié le 29-08-2019

La troisième édition du festival Use-In s’est clôturée en beauté ce dimanche 25 août dans les anciennes halles de Cockerill. Après plus de 10 semaines de festivités, l’événement a été un véritable succès puisqu’il a rassemblé plus de 10.000 personnes.

Le festival Use-In a eu lieu du  22 juin au 25 août dans les anciennes halles de Cockerill destinées à accueillir en 2024 le futur projet de Gastronomia. A l’occasion de cette troisième édition, la régie communale autonome sérésienne, Eriges, en collaboration avec la Ville de Seraing, a permis à plus de 10.000 visiteurs de profiter d’une offre culturelle et artistique particulièrement large et totalement gratuite durant tout l’été.

Ainsi, le festival a débuté au rythme de la musique électronique grâce au DJ Marco Bailey, avec la complicité du collectif LINK. Le 15 août dernier, il a également accueilli les deux références boîtes techno de Belgique, le Fuse et Kompass, qui ont su attirer près de 2000 personnes venues des quatre coins du royaume.

L’événement sérésien a également permis au collectif belgo-français Outrance de redécorer les halles aux couleurs de la psy-trans, tandis que le groupe liégeois Plastique Hibou, lui-même associé aux Bruxellois de Deep In House, a offert une affiche de grande qualité avec DMX-KREW et I-F pour vibrer une dernière fois dans ce lieu magique lors du week-end de clôture. Dans le but de toujours proposer une offre éclectique de qualité, Use-In a également accueilli du Hip-Hop associé à une jam de graffiti : les jeunes et prometteurs talents de Hip Hop Horay, les étonnants Choolers et les excellents Lord et Hardy. Le week-end du 21 juillet dernier était, quant à lui, placé sous le signe du rock’n roll avec notamment la venue de danseurs de rockabily, la présentation de motos et voitures américaines ainsi que la présence de groupes de la scène internationale rock’n roll.

Au-delà de l’aspect festif et du divertissement, le festival a également misé sur le côté humain en ayant notamment permis à des « anciens de Cockerill » de témoigner sur leur vie professionnelle passée ou encore en permettant au « Théâtre de la Communauté » de partager le talent de ses acteurs amateurs en présentant deux de leurs pièces. Mais ce n’est pas tout. Cette année, il a notamment fait la promotion d’une démarche écoresponsable par le bais de l’organisation de deux événements majeurs : Vintage au kilo et Slow Fashion. Concrètement, les ateliers de Slow Fashion ont permis d’apprendre des astuces pour fabriquer ses propres vêtements ou encore de les colorer aux pigments naturels. La vente de vêtements vintage au kilo a, quant à elle, permis à des centaines de personnes de se refaire une garde-robe à moindre coût.

Des festivités qui ont su ravir les participants et qui permettent aux organisateurs d’annoncer officiellement la mise en place d’événements de qualité dans le courant de l’année avant le retour d’une nouvelle édition de Use-in durant l’été 2020.