Pages Menu

Bilan très positif pour le MIPIM : une vingtaine de rendez-vous sont déjà fixés

Publié le 19-03-2019

La semaine du 11 mars, la Ville de Seraing, représentée par l’échevine des Travaux et des Finances, Laura Crapanzano, Déborah Géradon, l’échevine du Développement territorial, et par deux membres de chez Eriges, s’est rendue au MIPIM de Cannes pour présenter ses projets phares. De retour de France, le bilan est extrêmement positif puisque la Ville a réussi à obtenir près de 20 rendez-vous avec les investisseurs en seulement deux jours !

Voilà bien des années que la Ville de Seraing participe annuellement au MIPIM de Cannes dans le but d’offrir la possibilité à ses différents participants d’avoir accès à un nombre important de projets de développement tout en leur permettant de développer leur propre réseau en recherchant divers partenaires. Et cette année n’a pas échappé à la règle puisque l’échevine des Travaux et des Finances, Laura Crapanzano, l’échevine du Développement territorial, Déborah Géradon, ainsi que deux membres de la régie communale Eriges se sont rendus dans le sud de la France pour deux journées de travail afin d’attirer les promoteurs et investisseurs dont le territoire sérésien a besoin pour poursuivre son bon développement.

Cette année, poursuivant la stratégie du Master Plan, les représentants de la Ville ont décidé de mettre à l’honneur le quartier d’Ougrée avec l’aménagement de Trasenster ainsi que la Tour à l’entrée de Seraing. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les projets présentés ont remporté un franc succès auprès des investisseurs. En l’espace de deux jours, 20 rendez-vous avaient déjà été fixés avec la Ville ! « L’objectif du salon est de garder nos objectifs ainsi que la philosophie des projets en faisant confiance à l’expertise des professionnels qui sont également sur place. L’échange est donc primordial », explique Laura Crapanzano. « Dans le cadre du projet de kots, nous souhaitons préserver notre patrimoine. Nous laissons donc la possibilité aux groupes intéressés de développer du logement pour jeunes sur le site de Trasenster ; en contrepartie, nous souhaitons qu’ils prennent en charge la rénovation du château mais également celle du parc », reprend Déborah Géradon, qui souligne que l’idée du projet est d’ouvrir le parc aux Sérésiens et de leur permettre de profiter de ce bijou auquel ils n’ont jamais eu accès.

Le projet de kots a parfaitement su attirer les investisseurs qui ont souligné la pertinence du projet notamment au regard des différents pôles de mobilité construits ou en phase de construction (ligne 125A, le possible tram, le parking) ainsi que par la présence d’un pôle culturel (notamment représenté par l’OM). L’intérêt pour les logements est tel que la Ville a réussi à décrocher une dizaine de rendez-vous. Ainsi, des investisseurs potentiels vont prochainement se déplacer pour visiter Seraing à la fois pour découvrir la ville et ses projets mais également pour mieux comprendre le Master Plan. Mais ce n’est pas tout puisque les représentants sérésiens vont également se déplacer pour visiter deux organisations en logements d’étudiants et ce, afin de pouvoir profiter de précieux conseils en la matière. En effet, les autorités communales seront très attentives à ce que l’implantation de kots étudiants s’intègre parfaitement dans l’habitat qui se trouve aux alentours pour éviter toute sorte de nuisance et représente, au contraire, une réelle plus-value pour le quartier.

La Tour de Jemeppe

En ce qui concerne la Tour de Jemeppe, le projet a également suscité de nombreuses marques d’intérêt notamment par la mixité de fonctions qui y sera présente, par son emplacement (elle sera située à l’entrée de la ville) mais également par son intégration dans le pôle de mobilité (elle se trouvera non loin des gares de bus et train mais également du possible tram). « L’expertise des professionnels nous a permis d’affiner le projet et d’ouvrir la possibilité d’une gestion locative partiellement publique ou encore de relever des questions techniques liés notamment à la production d’énergie du bâtiment », indiquent les échevines sérésiennes, qui sont rentrées de Cannes le sourire aux lèvres. « Gastronomia est l’exemple d’une concrétisation issue de précédents MIPIM (deux groupes déposeront une offre dans les prochaines semaines), ce rendez-vous annuel est une réelle opportunité à saisir pour l’avenir de Seraing. La participation professionnelle de la Ville à cet événement mondial de l’immobilier est reconnue par les acteurs du secteur qui, chaque année, voient que les projets que nous évoquons se réaliser rapidement et qui ont donc envie de croire à nos idées », concluent-elles.