Pages Menu
ATTENTION
Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigeur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.seraing.be/coronavirus.

Find all the precautionary measures and the government policy to fight the coronavirus Covid-19, translated in 12 languages.

Des frelons asiatiques sur le territoire sérésien: comment agir ? quels sont les risques ?

Publié le 16-09-2020

Frelon asiatique (Vespa velutina)

Attention ! Des frelons asiatiques sont présents à Seraing !

Une personne travaillant pour une société spécialisée en destruction de nid de guêpes et de frelons a informé la Ville de Seraing de la présence d’un nid de frelons asiatiques sur le territoire sérésien. Celui-ci se trouvait dans un arbre, à près d’une dizaine de mètres de haut, et a pu être neutralisé.

Toutefois, d’après ce travailleur, il est possible que d’autres nids soient, dans les prochains jours, identifiés sur le territoire.

Au vu de ces informations, la Ville de Seraing tient donc à mettre en garde la population contre cet insecte.

Aussi, si vous apercevez un frelon asiatique sur le territoire, nous vous invitons à contacter sans tarder la Cellule interdépartementale Espèces invasives (CiEi) du Service public de Wallonie (Invasivesspw.wallonie.be). Si vous identifiez un nid de frelons asiatiques, merci de faire appel à des professionnels (société spécialisée et/ou pompiers).

Quelques informations sur le frelon asiatique

Pour rappel, le frelon asiatique, dont le nom latin est Vespa velutina, est un hyménoptère de la famille des Vespidae (guêpes sociales). Sa taille varie entre 20 et 25 mm pour les ouvrières, allant jusqu’à 30 mm pour les reines. Plus petit que le frelon indigène, il possède un thorax entièrement brun-noir velouté et des segments abdominaux bruns excepté le quatrième segment qui est jaune orangé. Le frelon de nos contrées est quant à lui tâché de roux, de noir et de jaune et l’abdomen est jaune rayé noir.

Arrivé chez nous progressivement, ce nouvel arrivant ne présente pas un problème de santé publique. Il est peu agressif et la colonie construit son nid dans des endroits peu susceptibles d’être dérangés. Comme les autres espèces d’hyménoptères, il attaque uniquement s’il se sent menacé. Sa piqûre est comparable à celle d’une guêpe ou d’une abeille domestique.

On qualifie cependant le frelon asiatique d’espèce invasive car il ne connaît pratiquement aucun ennemi, ni prédateur, ni compétiteur en Europe, ce qui pourrait poser un grave préjudice à notre faune avec laquelle il rentre directement en compétition.

De plus, le développement de cette espèce sur notre territoire aura, à terme, de fâcheuses conséquences pour notre apiculture. En effet, le frelon asiatique s’attaque aux abeilles lors de leur envol de la ruche et appauvrit de la sorte les ruchers. Ceux-ci, privés d’approvisionnement, s’affaiblissent et deviennent rapidement trop faibles pour survivre à l’hiver. La Ville de SERAING ayant signé l’engagement « Commune MAYA », il est de son devoir de protéger au mieux les abeilles et d’aider les apiculteurs à lutter contre toute nuisance.

Il est donc impératif de limiter toute « invasion » de cet insecte.

Pour de plus amples informations : http://biodiversite.wallonie.be