Pages Menu
ATTENTION
Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigeur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.seraing.be/coronavirus.

Find all the precautionary measures and the government policy to fight the coronavirus Covid-19, translated in 12 languages.

Des mesures fortes pour lutter contre le COVID chez Interseniors: près de 400.000 euros d’investissements en matériel de protection des travailleurs et des résidents

Publié le 08-04-2020

Suite à la problématique liée au COVID-19, l’intercommunale sérésienne Interseniors a dû prendre des mesures fortes pour lutter contre la propagation du virus et pour préserver la santé de ses résidents mais également de son personnel.

Plusieurs semaines après le début de l’épidémie en Belgique, son Comité de Gestion a souhaité faire un point sur la situation par le biais d’un communiqué de presse dont vous trouverez le contenu ci-dessous :

 » Voici près d’un mois que les maisons de repos exploitées par INTERSENIORS, comme toutes les autres en Région wallonne, ont fermé leurs portes aux familles et au public, visant ainsi à assurer la meilleure prévention possible contre la contagion.

L’intercommunale gère près de 700 lits d’hébergement répartis en 7 établissements. Si deux résidences sont hélas aujourd’hui touchées par l’épidémie de COVID-19, cinq sont heureusement encore complètement épargnées.

Chaque résidence a pourtant bénéficié des mêmes mesures et des mêmes équipements de protection. Il est extrêmement malaisé d’identifier l’origine de la contamination, mais elle siège vraisemblablement chez des membres du personnel qui étaient asymptomatiques la semaine précédant le confinement et se sont ensuite avérés positifs au COVID-19. Ils ont initialement contracté le virus en dehors de nos maisons.

Contrairement à certaines rumeurs totalement infondées, le Comité de gestion d’INTERSENIORS a parfaitement respecté les instructions diffusées par l’AVIQ le 15 mars 2020. Nul n’ignore que l’ensemble du secteur des soins était face à une pénurie de masques et dans un premier temps, le port du masque chirurgical a donc été réservé aux cas d’isolement.

Néanmoins, dès le 10 mars 2020, soit avant même l’annonce du confinement des MR/MRS,  l’intercommunale achetait et distribuait à ses résidences 20.000 masques 1 pli, certes non chirurgicaux, autorisant l’ensemble des membres du personnel au port de ces protections, en deux, voire trois couches superposées.

Après consultation infructueuse de nombreux fournisseurs, 33.000 masques chirurgicaux pouvaient être commandés le 20 mars 2020 et reçus le 25. A ce stock s’ajoute celui de 3.000 masques apportés par la Région wallonne. Nous recevions hier encore 40.000 masques de ce type, ce qui porte le stock actuel, vu ceux utilisés à ce jour, à 68.500 masques.

Nous avons réceptionné 20.000 masques FFP2 à partir du 27 mars, et attendons ce 8 avril la livraison de 25.000 supplémentaires.

Tous les membres de notre personnel, en ce compris les administratifs, ont donc ce jour accès à un masque FFP2, ce qui va au-delà des instructions des ministères Santé publique. Pour la prise en charge des cas suspects ou avérés de COVID-19, le personnel, soignant mais aussi technique et d’entretien,  dispose donc de ce masque FFP2, qu’il double autant de fois que nécessaire, d’un masque chirurgical. Il est en outre doté de gants, de sur-chaussures, d’une charlotte, de lunettes et/ou visière. Du gel hydro-alcoolique est disponible en abondance, et la prise d’une douche après le travail est non seulement autorisée, mais recommandée.

La vaisselle courante des résidents a été remplacée par de la vaisselle jetable, de même que le matériel de nettoyage. Le linge est lavé et désinfecté par un lavoir professionnel.

Un budget global de 384.000 euros d’équipements de protection divers a donc été engagé en trois semaines. Nous continuons de chercher avec acharnement le stock de blouses ou combinaisons de protection, mais la pénurie est générale et nous passerons à une fabrication en interne si nécessaire.

Enfin, deux mesures totalement exceptionnelles ont été menées, grâce au concours et au dévouement des médecins coordinateurs de l’intercommunale :

  • Test de 70 membres du personnel (asymptomatiques) au Domaine du Château; les résultats ont permis d’écarter pour 14 jours des travailleurs testés positifs et qui ne s’en doutaient pas ;
  • Réorganisation des lits à la résidence Le Centenaire, afin de créer des zones réservées aux résidents suspects ou avérés et de préserver au maximum les personnes épargnées.

Pour faire face à l’éventualité d’une pénurie en personnel, nous avons augmenté le temps de travail de membres du personnel, recruté des agents à durée déterminée. Nous avons également fait appel aux communes de Seraing et Flémalle, à la cellule « plan d’urgence » de la Province, aux écoles et évidemment aux sociétés d’intérim. Force est néanmoins de constater que les travailleurs ont peur du virus, et que peu se portent volontaires à venir renforcer nos équipes.

INTERSENIORS remercie une fois encore ses travailleurs présents pour leur engagement malgré la crainte, et les familles pour leur confiance. Le COVID-19 est hélas un virus mal connu et d’appréhension très difficile. Tout est absolument mis en œuvre chez INTERSENIORS pour le contrer, sans relâche. »