Pages Menu

Deux dessinateurs mis à l’honneur pour leur carrière remarquable

Publié le 18-11-2019

Les membres du collège ont reçu ce vendredi matin les dessinateurs, Béatrice et Michel Constant, à l’Hôtel de Ville de Seraing. Des artistes importants de la région que les personnalités politiques du territoire ont souhaité mettre à l’honneur.

Entourés de leurs proches, Béatrice et Michel Constant se sont rendus ce vendredi matin à l’Hôtel de Ville de Seraing. Le Bourgmestre, Francis Bekaert, et les différents membres du collège ont souhaité recevoir ce couple de dessinateurs dans le but de les mettre en valeur et de les féliciter pour leur carrière respective. Extrêmement heureux de compter de tels artistes dans la région, ils en ont profité pour leur offrir quelques présents et partager un verre de l’amitié.

Pour information :

  • Béatrice Dumont, également connue sous le nom de Béa, est une dessinatrice belge. Passionnée par le dessin, elle fait ses études à l’Institut Saint-Luc de Liège où elle fait la rencontre de son mari, Michel Constant, pour qui elle mettra en couleurs à la gouache ses albums, dont « Mauro Caldi » et « Cinecitta ». En 1990, on lui demande de s’occuper des couleurs des derniers albums d’Arno et Jodorowski mais elle préfère refuser car le genre manga ne l’inspire pas particulièrement. Elle décide alors de travailler sur le projet de Pierre Danard avant de s’attaquer à ceux d’Alain Goffin « Théorème de Morcom » et « Meurtre à la rapée ». Deux ans plus tard, elle collabore une nouvelle fois avec son mari pour la sortie des albums « Bitume » et, plus tard, pour l’ouvrage « Red River Hôtel ».

 

  • Michel Constant est un scénariste et dessinateur belge né en 1963. A l’adolescence, il décide d’entreprendre des études artistiques à l’Institut Saint-Luc de Liège dans la section bande dessinée. Une fois son diplôme en poche, il publie ses premières pages dans « Tintin », avant de créer en 1986 la série « Mauro Caldi », mise en scène par Lapière. Près de dix ans plus tard, il se lance dans un nouveau projet intitulé « Bitume » qui connaîtra six albums. Il développe ensuite plusieurs autres ouvrages tels que « Red River Hôtel », « Au Centre du Nowhere », pour la collection d’humour « Troisième Degré Lombard », ou encore « le Pygargue : tueur de femmes » et « Le sourire de Mao ».