Pages Menu
ATTENTION
Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigeur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.seraing.be/coronavirus. Find all the precautionary measures and the government policy to fight the coronavirus Covid-19, translated in 12 languages.

L’épicerie sociale officiellement inaugurée !

Publié le 20-10-2021

L’épicerie sociale de la Ville de Seraing a officiellement ouvert ses portes ce mercredi au numéro 13 de la rue Ferrer. 

Comme annoncé au début du mois d’octobre, l’épicerie sociale a été inaugurée ce 20 octobre 2021 en présence du Président du CPAS, Eric Vanbrabant, des Echevins, Alain Onkelinx, Philippe Grosjean, Déborah Géradon ainsi que du Bourgmestre pour qui l’importance de ce projet a été soulignée à de très nombreuses reprises.

Entièrement impliqué dans son développement et sa concrétisation, Francis Bekaert est plus que ravi de constater les résultats d’un travail de longue haleine qu’il a notamment mené en collaboration avec l’Arebs. Il en a d’ailleurs profiter pour remercier l’ensemble des personnes qui ont participé de près ou de loin à son élaboration tout en rappelant son objectif.

« Il s’agit d’un projet qui me tient particulièrement à cœur qui va permettre d’aider encore plus les personnes fragilisées, dépourvues de moyens importants, qui pourront continuer à s’alimenter correctement et ainsi retrouver peu à peu une vie normale », explique Francis Bekaert. «  Je pense qu’il pourra véritablement apporter une aide supplémentaire aux personnes dans le besoin qui pourraient malheureusement être plus nombreuses à la suite de la crise du coronavirus. Aujourd’hui, je suis très heureux qu’il puisse prendre forme. « 

En effet, pour rappel, cette épicerie sociale a pour vocation de permettre à un public fragilisé de bénéficier des produits qui s’y trouveront, à savoir dans un premier temps des denrées non périssables ainsi que des produits de soin de la personne à 50% du prix d’achat. Ainsi, seuls les familles monoparentales, les pensionnés et toute autre catégorie de personnes disposant d’un revenu équivalent ou inférieur au revenu d’intégration et vivant sur le territoire communal sont particulièrement visées et pourront faire la demande pour y accéder.

Concrètement, cette épicerie atypique travaillera avec un réseau de partenaires sociaux qui seront à même de réorienter les personnes dans le besoin vers elle. Si l’analyse se révèle positive, le bénéficiaire recevra alors une carte d’accès pour une durée de six mois.

Un projet social initié par le Bourgmestre il y a de nombreuses années qui, durant sa longue carrière politique, en a développé de nombreux autres tels qu’Un toit pour la nuit ou encore le magasin social. Avec cette épicerie, il espère ainsi, à l’image des autres projets, pouvoir aider de nombreuses familles dans le besoin tout en leur offrant une écoute pour rebondir dans les meilleurs conditions possibles.