Pages Menu

Kévin Poleur, Ambassadeur de la Propreté à Seraing

Publié le 03-04-2019

Kévin Poleur, un citoyen sérésien, a décidé de contribuer au bien-être environnemental de sa ville en lançant il y a trois ans son association « Nettoyage dans Jemeppe ». Officiellement reconnu aujourd’hui comme un « Ambassadeur de la Propreté », il parcourt de manière régulière les rues de Jemeppe pour les débarrasser des déchets et s’est vu remettre vendredi dernier du nouveau matériel de nettoyage par l’échevine de l’Environnement, Laura Crapanzano.

Voilà maintenant trois ans qu’un Sérésien a décidé de rendre service à sa ville en participant activement au nettoyage de son quartier et de ses alentours. Sans emploi lors du lancement de son activité citoyenne, Kévin Poleur a décidé de créer sa propre association « Nettoyage dans Jemeppe » et de parcourir les rues du territoire, principalement les abords du château Antoine ainsi que les quartiers commerçants jemeppiens, à la recherche de déchets en tout genre. A l’époque, le citoyen a alors demandé à la Cellule Administrative de Planification (CAP) de lui fournir plusieurs sacs rouges mais elle a refusé de peur des débordements et des abus que ce geste aurait pu engendrer. Tout d’abord ennuyé par cette décision, Kévin Poleur a finalement pu recevoir le matériel dont il avait besoin pour participer au bien-être de la Ville de Seraing. L’échevine de l’Environnement de l’époque, à savoir Julie Geldof, lui a finalement donné l’autorisation de recevoir des sacs rouges chaque fois qu’il en avait besoin pour parcourir et nettoyer les rues de Jemeppe.

Un an plus tard, le Sérésien a pu formaliser son activité en prenant part à l’action « Ambassadeur de la Propreté », lancée par le ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio. Les citoyens intéressés par la démarche, et qui souhaitaient maintenir la propreté dans leurs quartiers, ont donc eu la possibilité de s’inscrire sur le site internet walloniepluspropre.be/ambassadeurs pour recevoir le titre d’Ambassadeur de la Propreté ainsi que du matériel nécessaire pour passer à l’action. C’est chose faite pour Kévin qui, aidé dans son activité par la région wallonne et soutenu par la Ville de Seraing, a également demandé aux autorités communales de se voir octroyer trois cônes (pour sa sécurité personnelle) ainsi qu’un chariot à balayage. Le bourgmestre de l’époque, Alain Mathot, lui avait alors donné son accord. Le Sérésien a finalement reçu vendredi dernier son matériel des mains de l’échevine actuelle de l’Environnement, Laura Crapanzano. Aujourd’hui à nouveau actif professionnellement, Kévin n’en oublie pas pour autant sa mission et continue, durant son temps libre, de nettoyer presque quotidiennement les voiries jemeppiennes.