Pages Menu

L’amicale des pensionnés du TEC de Jemeppe arrête ses activités

Publié le 21-01-2019

Une page de la Ville de Seraing s’est tournée le 18 décembre dernier. Après 40 ans d’existence, le club de l’amicale des pensionnés du TEC à Jemeppe a officiellement cessé ses activités. Les gérants, Francis Pirotte et son épouse, Anne-Marie Grégoire, ont décidé de stopper le comité pour raisons personnelles en ayant pris le soin de répandre la nouvelle auprès de leurs membres, qui étaient plus ou moins au nombre de 40. Et comme aucun d’entre eux ne s’est proposé pour reprendre la gestion du club, celui-ci a été dans l’obligation de fermer ses portes. Suite à cette décision importante, le bourgmestre, accompagné du président du CPAS, Eric Vanbrabant, a décidé de recevoir Francis Pirotte et Anne-Marie Grégoire ce lundi 14 janvier dans son bureau. Après avoir été félicités pour le travail effectué au sein de leur ASBL, les deux Sérésiens ont respectivement reçu un cadeau de remerciement. Un geste qui a fait extrêmement plaisir aux anciens gérants du club de l’amicale des pensionnés du TEC qui ont toujours mis un point d’honneur à offrir de bons moments à leurs nombreux adhérents.

Pour rappel, ce comité a été créé en 1978. Tout d’abord exclusivement réservé aux chauffeurs de bus pensionnés et à leurs épouses, il a su finalement accueillir d’autres membres importants du TEC. Ceux-ci se réunissaient chaque mardi après-midi, de 13h00 à 18h00, à la salle Cité 2 située à Jemeppe-sur-Meuse pour jouer aux cartes, à la tombola ou pour simplement se retrouver et discuter. Un rendez-vous hebdomadaire qui était également ponctué par un goûter durant le quatrième mardi du mois ou encore par des dîners et des buffets froids. Si durant ces nombreuses années, certains repas étaient offerts aux adhérents du club de Jemeppe, d’autres participaient aussi à sa vie économique. Celle-ci pouvait donc peu à peu se développer grâce à la cotisation de 15 euros que devait verser chaque membre du comité pour leur année mais également grâce aux boissons vendues lors de leurs réunions.

Au fil des années, Francis Pirotte et son épouse ont ainsi pu récolter une jolie somme d’argent qu’ils comptent dorénavant offrir en partie au Télévie. Le reste étant prévu pour l’achat d’un chien-guide. Une jolie attention qui clôture leur investissement dans la Ville de Seraing et dans le club qu’ils ont géré pendant près de 20 ans.