Pages Menu

Le comité de quartier de la Chatqueue signe un Partenariat Local de Prévention avec la police, une première à Seraing

Publié le 31-01-2020

Un partenariat local de prévention a été signé pour la première fois entre la police locale de Seraing/Neupré et un comité de quartier sérésien. Une collaboration inédite qui a pour objectif de renforcer le sentiment de sécurité des habitants ainsi que la cohésion sociale.

A l’instar de Neupré, la Ville de Seraing a également décidé de mettre en place un Partenariat Local de Prévention pour Indépendants qui a pour but d’améliorer la gestion de l’information et la qualité de l’intervention policière. Les commerçants adhérents s’inscrivent ainsi dans une dynamique citoyenne visant à lutter contre certains actes ou attitudes inciviques. En possession de ces informations, la police locale peut donc adapter ses stratégies de travail notamment en améliorant la rapidité des interventions ou en adaptant la présence policière à divers endroits.

C’est en se basant sur ce modèle actif depuis l’année dernière sur le territoire de la Cité du Fer que le comité de quartier de la Chatqueue a décidé d’officialiser sa collaboration avec la police locale de Seraing/Neupré en mettant en place son propre Partenariat Local de Prévention en décembre 2019. Un accord, reconnu par l’IBZ (le service public fédéral intérieur), qui a pour objectif d’accroître le sentiment de sécurité et la prise de conscience de l’importance de la prévention, de renforcer la cohésion sociale, de prévenir la criminalité, et, dans le cadre d’une approche intégrale et intégrée de la sécurité, de communiquer les informations relatives à la prévention au sens le plus large du terme et ainsi atteindre une collaboration entre les citoyens et services de police en matière d’échange d’informations.

En pratique, ce service inédit pour un comité de quartier permet de prévenir les dépôts clandestins de déchets mais aussi les vols dans les habitations.

De manière concrète, si un citoyen inscrit au PLP constate un fait suspect (non-urgent), il peut le communiquer par mail au coordinateur de ce même partenariat. Ce dernier se charge alors de vérifier l’information ; si celle-ci s’avère pertinente, il la transmet à la police locale de Seraing/Neupré qui la vérifie et la traite. Une fois que c’est fait, la police refait un feedback auprès du coordinateur du partenariat local de prévention qui se charge de la retransmettre aux membres inscrits (pour en faire partie, il faut prendre connaissance du règlement d’ordre intérieur et remplir le formulaire annexé). Cependant, les faits urgents doivent passer par le service 101.

Un comité actif

Une belle initiative pour ce comité de quartier de Seraing qui a été créé par Sébastien Clarinval, un habitant de la Chatqueue, et qui a officiellement été reconnu par les autorités politiques sérésiennes en 2018. Depuis lors, cette association de riverains se veut être extrêmement proactive en communiquant énormément via ses supports (page Facebook – comité de quartier de la Chatqueue, site internet – www.lecqc.be, compte Instagram – comite_de_la_chatqueue), en prenant part à divers projets sérésiens comme le PLP ou en organisant différentes manifestations comme des brocantes, une chasse aux œufs ou encore une soirée « vin chaud de la Chatqueue» et dont les bénéfices servent à organiser d’autres événements et à créer d’autres projets liés au quartier de la Chatqueue.

En dépit de tout ce que ses membres ont déjà mis en place, il continue de développer des projets qui seront positifs pour l’ensemble de ses habitants ; à l’instar des dix autres comités de quartier de la Ville de Seraing : « Les Coteaux » (à Ougrée), « Mabotte (à Jemeppe), « Sart-Tilman », « Coccibois » (à Jemeppe), « Boncelles », « Pairay », « Les Biens-Communaux », « Queue du Renard », « Cristal et Nature » et le « Bois Saint-Jean ».