Pages Menu

Le Conseil Communal de la Jeunesse en voyage à Coxyde

Publié le 31-10-2019

Les 39 nouveaux conseillers communaux de la jeunesse se sont rendus les 19 et 20 octobre derniers à Coxyde afin de faire connaissance et d’établir des objectifs pour leur mandat.

Le 15 octobre dernier, les 39 nouveaux membres du Conseil Communal de la Jeunesse ont prêté serment devant le Bourgmestre, Francis Bekaert, et l’Echevine en charge de la Jeunesse, Julie Geldof. Officiellement engagés dans la vie politique de la Ville de Seraing, les conseillers ont enfin pu débuter leur mandature de deux ans avec comme première mission un voyage de deux jours organisé à Coxyde.

En effet, le 19 octobre dernier, ils se sont tous donné rendez-vous dans le centre de Seraing pour monter à bord du car qui allait les emmener du côté de la célèbre commune balnéaire belge. « Ce voyage a été organisé dans le but de permettre à ces adolescents d’apprendre à se connaître », explique l’Echevine de la Jeunesse et Vice-Présidente du CCJ, Julie Geldof. « La plupart ne s’étaient jamais rencontrés avant la prestation de serment. Il est toutefois essentiel qu’ils créent certains liens afin de pouvoir travailler au mieux durant les prochains mois. Plusieurs activités ainsi que des jeux ont donc été mis en place durant le week-end pour qu’ils puissent faire connaissance. »

L’expérience a d’ailleurs porté ses fruits puisque certaines affinités se sont créées. Selon les accompagnants, les conseillers étaient d’ailleurs beaucoup plus à l’aise au moment du retour vers Seraing qu’à leur départ pour Coxyde. Forts de ces nouveaux liens tissés durant leur séjour, la plupart d’entre eux n’ont d’ailleurs pas hésité à partager leur voyage vers la Cité du Fer.

Et si la découverte des autres était primordiale, la réflexion autour de leur futur travail l’était tout autant. En effet, les 39 nouveaux membres du Conseil Communal de la Jeunesse ont également parlé de leurs objectifs et des projets qu’ils souhaitaient mettre en place pendant leur mandat. Leurs nombreuses discussions ont d’ailleurs permis de mettre l’accent sur des thèmes importants pour eux et sur lesquels ils aimeraient travailler ; à savoir le harcèlement, le sport pour tous ou encore l’environnement et la précarité. Des thèmes qui seront abordés et développés durant leurs nombreuses séances de travail à venir.