Pages Menu
ATTENTION
Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigeur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.seraing.be/coronavirus.

Find all the precautionary measures and the government policy to fight the coronavirus Covid-19, translated in 12 languages.

Les batraciens débutent leur migration à la mare aux joncs

Publié le 03-02-2020

Suite à la migration des batraciens aux alentours de la mare aux joncs, la Ville de Seraing invite les automobilistes à lever le pied.

Les températures clémentes de ces derniers jours ont eu pour conséquence de provoquer le réveil précoce des batraciens.

Comme chaque année, lorsque le temps est à la fois doux et humide, les crapauds, les grenouilles ou encore les tritons sont guidés par leur instinct. Ils sortent ainsi de leurs retraites hivernales pour entamer leur migration printanière et retrouver les mares et les étangs qui les ont vus naître.

Afin de rejoindre leurs différents sites de reproduction, les batraciens traversent les routes, situées aux alentours de la mare aux joncs à Seraing, utilisées par des automobilistes conduisant leur véhicule de manière relativement rapide. De nombreux cadavres ont d’ailleurs été trouvés ce samedi par des bénévoles luttant pour la sauvegarde des grenouilles. Toutefois, ces derniers ont réussi à en sauver près d’une cinquantaine.

Pour continuer à préserver leur espèce, la Ville de Seraing, sous l’impulsion des Echevines du Bien-Être Animal, Julie Geldof, et de l’Environnement, Laura Crapanzano, appelle donc à la vigilance et invite les automobilistes à lever le pied à hauteur de la mare aux joncs.

Des panneaux de signalisation seront également installés ce lundi ou mardi route de Rotheux dans le sens Rotheux/Seraing, route de Plaineveaux dans le sens Seraing/Rotheux, rue des Nations-Unies dans le sens Seraing/Boncelles, avenue des Joncs dans le sens Seraing/mare aux Joncs et avenue du Ban dans le sens Boncelles/Seraing et ce, pour avertir les automobilistes.

A noter également que des barrages provisoires en plastique, de 60cm de haut sur près de 500m, seront installés par des bénévoles afin de forcer les batraciens à passer par un tunnel sous la chaussée et ainsi leur éviter une mort quasi certaine.