Pages Menu

Les chiffres des contrôles de vitesse révélés : une majorité d’automobilistes respectent les limitations

Publié le 18-10-2019

La police locale de Seraing/Neupré a remis à l’autorité administrative des données chiffrées relatives aux principaux contrôles de vitesse effectués sur les routes qualifiées de dangereuses sur l’entité de Seraing. Il peut être noté une vitesse non adaptée dans le chef de plusieurs automobilistes. Toutefois, il est heureux de mentionner le respect de la plus grande majorité des citoyens !

Plusieurs automobilistes conduisent de manière inadaptée ou adoptent une vitesse excessive quand ils circulent sur certains axes routiers. Un comportement qui rime souvent avec accident. Afin d’éviter tout danger pour les usagers de la route et les automobilistes eux-mêmes, les autorités compétentes ont décidé d’implanter plusieurs radars et de permettre à la police locale d’effectuer divers contrôles. A l’instar de la Ville de Seraing où certaines parties du territoire, extrêmement fréquentées, sont régulièrement surveillées.

La police locale de Seraing/Neupré a d’ailleurs révélé les chiffres liés aux principaux contrôles de vitesse qui ont eu lieu, de janvier 2019 à septembre 2019, sur l’entité sérésienne. Selon ces récentes statistiques, sur :

  • 847 voitures qui ont circulé sur l’Avenue du Centenaire, 106 ont eu des procès-verbaux ;
  • 1093 voitures qui ont circulé sur la rue de Boncelles, 161 ont eu des procès-verbaux ;
  • 2977 voitures qui ont circulé rue de la Vecquée, 241 ont eu des procès-verbaux ;
  • 1363 voitures qui ont circulé rue de Plainevaux, 9 ont eu des procès-verbaux ;
  • 903 voitures qui ont circulé rue de Rotheux, 63 ont eu des procès-verbaux ;
  • 527 voitures qui ont circulé rue de la Boverie, 12 ont eu des procès-verbaux.

« Ces zones font partie des endroits qui ont un chiffre interpellant en termes d’accidents routiers et/ou de doléances citoyennes. Ces statistiques analysées, il peut être souligné que plusieurs véhicules n’ont pas respecté une vitesse adaptée. Toutefois, il sera positivement remarqué qu’une majorité d’entre eux circulent dans une norme acceptable », commente le chef de corps de la police locale de Seraing/Neupré, Yves Hendrix.  « Néanmoins, il est important de continuer à conscientiser la population sur les risques liés à cette conduite à vitesse trop élevée. Il faut essayer de faire comprendre aux conducteurs qu’ils doivent lever le pied même si certains d’entre eux ont l’impression de ne pas rouler à une vitesse trop importante. Il est vrai que, parfois, on ne s’en rend pas toujours compte ; tout comme les riverains qui ont un souci entre le sentiment de vitesse des automobilistes et la véritable matérialité des faits. »

Au vu de ces constats, la police locale compte bien poursuivre son objectif de sensibilisation auprès des automobilistes. « Il faut absolument arrêter de penser que notre volonté est de faire du chiffre pour renflouer les caisses de la Ville. Au contraire, nous avons une volonté de répression adaptée pour réduire considérablement les accidents routiers. Les conducteurs doivent donc redoubler de vigilance car, même si les contrôles organisés sont souvent dénoncés sur les réseaux sociaux, le radar sur pied que nous avons acquis est susceptible de se trouver devant chacun de nos véhicules de fonction », conclut le chef de corps de la police de Seraing/Neupré. Des conseils qui devraient normalement freiner les plus imprudents.