Pages Menu
ATTENTION
Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigeur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.seraing.be/coronavirus. Find all the precautionary measures and the government policy to fight the coronavirus Covid-19, translated in 12 languages.

Lutte contre les dépôts clandestins : feu vert pour l’installation et l’utilisation des caméras de surveillance

Publié le 24-05-2022

Ce lundi soir, le Conseil communal de la Ville de Seraing a décidé de remettre un avis positif concernant l’installation et l’utilisation des caméras de surveillance destinées à lutter contre les dépôts clandestins. Celles-ci seront actives à partir de ce mardi.

La Ville de Seraing l’avait évoqué en 2020 : elle avait pour ambition d’acquérir des caméras fixes temporaires destinées à être placées à divers endroits problématiques du territoire afin de lutter activement contre la problématique des dépôts clandestins.

Deux ans après le lancement du marché, elle est fière de pouvoir annoncer que le projet se concrétise!

En effet, le Conseil communal de ce lundi 23 mai 2022 – sous l’impulsion de l’Echevine de l’Environnement, Laura Crapanzano – a voté en faveur de l’installation et l’utilisation de cette technologie sur le territoire sérésien. Une excellente nouvelle quand on sait que sept caméras de surveillance sont déjà installées depuis quatre semaines dans certains des 172 lieux précédemment répertoriés comme « sensibles » aux dépôts clandestins.

Parmi elles, certaines seront des leurres et d’autres seront bel et bien actives. De quoi permettre de dissuader les pollueurs ou de les attraper et les identifier en flagrant délit.

A partir de ce mardi 24 mai, les caméras placées seront donc prêtes à l’emploi. Elles changeront régulièrement d’emplacement et ce, afin de couvrir davantage de territoire. Ces futures installations seront menées par l’entreprise qui s’occupe de les louer à la Ville de Seraing. Celle-ci sera également chargée d’analyser les images des vidéos et d’envoyer les faits qui devront être verbalisés par les services compétents sérésiens ; un agent assermenté pourra dès lors constater et sanctionner les personnes concernées.