Pages Menu
ATTENTION
Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigeur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.seraing.be/coronavirus. Find all the precautionary measures and the government policy to fight the coronavirus Covid-19, translated in 12 languages.

Un projet d’une nouvelle crèche à Jemeppe sur la table

Publié le 06-09-2022

Le Conseil communal de la Ville de Seraing a choisi de répondre à l’appel à projets relatif au Plan Cigogne et ce, afin de pouvoir créer une nouvelle crèche à Jemeppe. L’implantation résulterait de la fusion des crèches « Les Chatons » et « Les Frimousses » tout en permettant la création de 32 nouvelles places.

L’Office de la naissance et de l’enfance (O.N.E.) et le SPW ont lancé un appel à projets dans le cadre du nouveau Plan Cigogne portant sur la création de 5.200 places d’accueil de la petite enfance, dont 3.100 en Wallonie.

La Ville de Seraing – à l’initiative de l’Echevin de la Petite Enfance, Alain Decerf – est consciente qu’il existe actuellement une forte demande de création de nouvelles places en crèche. C’est la raison pour laquelle, elle a pensé qu’il serait opportun de répondre à l’appel à projets et de proposer celui qu’elle compte développer au numéro 265 de la rue Blum à Jemeppe.

Concrètement, ce dernier consisterait en la fusion des crèches « les Chatons » et « Les Frimousses » en un seul établissement, ce qui correspond à un total de 45 places. Mais ce n’est pas tout, puisque l’objectif est d’en créer 32 supplémentaires et arriver à proposer une crèche d’un total de 77 places.

Au cas où la subvention serait accordée (41.000€ par place créée), la Ville de Seraing s’engage à construire l’établissement avec des éco-matériaux à 60% minimum, à l’exploiter pour une durée minimale de 20 ans et à octroyer un droit d’emphytéose à l’Immobilière publique – la parcelle destinée à accueillir le projet est propriété de la Ville.

Ainsi, de par cette dernière condition, elle pourra être en mesure de payer la somme de 88.000€ par an pendant 25 ans.

En revanche, si le projet n’est pas en mesure d’accueillir au minimum 70 places, la Ville de Seraing se réserve alors le droit de renoncer à celui-ci.