Pages Menu

Parc Trasenster : la première phase est lancée

Publié le 13-11-2019

Le conseil communal de la Ville de Seraing a approuvé ce mardi 12 novembre le lancement de la première phase de la procédure des marchés publics dans le cadre du projet de rénovation du parc de Trasenster. Le secteur privé peut dorénavant marquer son intérêt pour le développement du site.

Le projet de rénovation du parc de Trasenster fait partie intégrante du Master Plan et a pour vocation de redynamiser le centre d’Ougrée. Doté d’un potentiel de développement important, son emplacement stratégique – à proximité de la N90 et N63, de la ligne 125A, d’arrêts de bus ou encore d’un pôle culturel prochain – lui permet de directement impacter les nombreux étudiants de la région de Seraing et de Liège. Rappelons quand même que l’Université de Liège accueille près de 23.000 étudiants, que les Hautes Ecoles de la Cité du Fer représentent 7.500 étudiants et que les formations qualifiantes sont suivies par près de 36.000 étudiants. Une zone à haut potentiel !

En terme de structure, le projet du parc de Trasenster prévoit notamment l’ouverture du parc du même nom à la population (il a jusqu’ici toujours été privatisé), la construction, au sein de ce même espace vert, de logements pour étudiants et jeunes adultes (+/-300 logements avec phasage), ainsi que la mise en place d’espaces communs, de lieux de restauration ou encore la transformation du Château de Trasenster afin de lui donner une fonction particulière.

Un dossier important pour le futur de Seraing, qui a été développé sur son territoire avant d’évoluer encore davantage grâce à son passage au Mipim de cette année, et qui est enfin prêt à rentrer dans une certaine phase de concrétisation.

« Le dossier est actuellement dans une procédure de marchés publics, à l’instar de ce qui a déjà été réalisé pour Gastronomia. En d’autres termes, nous lançons maintenant une procédure concurrentielle avec publicités qui se déroulera en deux phases bien distinctes. La première, qui nous intéresse actuellement, nous permet de demander aux secteurs prives de marquer leur intérêt sur ce projet », a expliqué l’Echevine en charge des Marchés Publics, Laura Crapanzano, lors du conseil communal de ce mardi 12 novembre. « A ce stade, le partenaire privé intéressé devra constituer une équipe pluridisciplinaire avant de simplement marquer son intérêt dans le courant du mois de novembre. Les responsables du projet analyseront les candidatures avant de procéder à la sélection officielle des candidats. »

Une phase de sélection, suivie d’une phase de soumission qui permettra aux partenaires privés de déposer un projet d’ici décembre 2019, voire janvier 2020. Des négociations devraient alors se dérouler dans le courant du printemps 2020 et permettre aux responsables du dossier d’attribuer le contrat à l’un des candidats durant le mois de juin 2020 (les dates ne sont pas exhaustives et sont susceptibles d’être modifiées).

Le partenaire privé qui sera désigné devra donc acquérir le parc et s’occuper de sa gestion. Il sera également responsable des logements qu’il devra créer ainsi que de la restauration et la transformation du Château de Trasenster qu’il louera.