Pages Menu
ATTENTION
Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigeur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.seraing.be/coronavirus.

Find all the precautionary measures and the government policy to fight the coronavirus Covid-19, translated in 12 languages.

Hôpitaux et numéros d’urgence

Les numéros d’urgence des hôpitaux (proches de Seraing)

C.H.B.A. (Centre hospitalier du Bois de l’Abbaye) :

Téléphone : 04/338.70.10
Site internet (avec possibilité de prise de rendez-vous en ligne) : https://www.chba.be
Personnes de référence : Infirmier en chef Christian COLLIGNON ou Infirmier en chef adjoint Jean-Marc PLEIC au 04/338.70.14

CHU  :

> site CHU Sart Tilman : 04/366.77.11

> site N-D des Bruyères : 04/367.96.03

Les numéros d’urgence

112 → numéro à composer à partir d’un G.S.M. que ce soit pour le service ambulance, la police, etc.

100 → Ambulance – Pompiers

101 → Police

103 → Ecoute Enfants

105 → Croix-Rouge

110 → Child Focus

Autres numéros utiles 

  • Centre Anti-Poisons : 070/245.245
  • Centre des Brûlés : 071/448.000
  • Pharmacies de garde : 0903/99.000
  • Soins palliatifs à domicile (équipe de soutien Delta) : 04/342.25.90
  • Télé accueil liège (soutien psychologique téléphonique anonyme gratuite ) : 107
  • Centre de prévention du suicide ( 24h/24, anonymat) : 0800/32.123
  • Télé Services Seraing : 04/336.55.55

Pour les infirmières :

  • Aide et soins à Domicile (ASD) : 04/342.84.28
  • Centrale de Services et soins à domicile (CSD) : 04/338.20.20
  • Infirmière indépendante Wallonie ( IIW) 0474/28.81.99
  • Infi-Seraing indépendante : 0497/42.10.10
  • Maisons médicales et pratiques au forfait : contacter votre Maison Médicale

Centres de coordinations des Soins et de l’Aide à Domicile (aide- familiale, garde-malade, aide-ménagère, matériel médical, service social etc…)

  • Aide et soins à Domicile (ASD) : 04/342.84.28
  • Centrale de Services et soins à domicile (CSD) : 04/338.20.20
  • Maintien à domicile au pays de liège (MADPL) : 04/341.76.96
  • Vivre à Domicile-Province de Liège (VAD-PL) : 04/365.80.88
  • Association de Coordination de soins et de services à Domicile Indépendants (ACDI) : 04/273.79.15

Carte interactive des médecins généralistes de Seraing, Boncelles et Ougrée

Tout savoir sur le Groupement Territorial pour la Santé Mentale à Seraing

6 Mai , 2020 dans Santé

Tout savoir sur le Groupement Territorial pour la Santé Mentale à Seraing

Le Groupement Territorial pour la Santé Mentale à Seraing (ou GTSMS) est un collectif d’acteurs et d’institutions soucieux de la place des personnes vulnérables dans la société et du bien-être pour chacun dans l’environnement de Seraing.  L’intérêt premier du Groupement Territorial pour la Santé Mentale à Seraing est d’être au service de la population.  Son objectif principal est d’accompagner les personnes qui vivent des souffrances psychiques et/ ou sociales, dans le respect et la reconnaissance de leur dimension humaine. Il s’agit de la philosophie portée par le Groupement et qui le porte à son tour. Le GTSMS s’engage à analyser les besoins et les manques perçus sur notre territoire en matière d’accompagnement en milieu de vie. Au-delà de la volonté affichée de réadapter l’offre de service aux besoins issus des problématiques rencontrées sur le territoire, se dégage un réel souhait de favoriser le (re)développement des solidarités dans les quartiers de Seraing. La démarche du GTSMS s’inscrit, également, dans la continuité de l’approche de la santé publique que représentent les soins de santé primaires. Dans les grandes lignes, les soins de santé primaires font la promotion d’un système de santé centré sur la personne, avec pour perspective le droit de chacun au meilleur état de santé qu’il est capable d’atteindre. Ce système renforce au maximum l’équité et la solidarité et répond, plus adéquatement, semble-t-il aux besoins des populations.  Le groupement a un rôle de soutien des travailleurs, en matière de savoir, de savoir-être et de savoir-faire. De ce collectif découlent deux projets particuliers mis en place avec le soutien de la Ville et du CPAS de Seraing : S’Ariane et le Café Bavard  S’Ariane est un projet de Coordination et de Liaison pour un accompagnement des situations de souffrance psychique et sociale en milieu de vie. Il s’agit de coordonner au mieux les interventions...

Lire la suite

Vous êtes infirmier(e) à domicile, kinésithérapeute ou vétérinaire, domicilié(e) à Seraing, et vous n’avez pas pu bénéficier de la distribution de masques chirurgicaux ? Signalez-vous ici !

22 Avr , 2020 dans Coronavirus, Santé

Vous êtes infirmier(e) à domicile, kinésithérapeute ou vétérinaire, domicilié(e) à Seraing, et vous n’avez pas pu bénéficier de la distribution de masques chirurgicaux ? Signalez-vous ici !

Plusieurs distributions de masques chirurgicaux (une boîte de 50 masques par personne) à destination des infirmier(e)s à domicile, kinésithérapeutes et vétérinaires, domicilié(e)s sur le territoire de la ville de Seraing, ont eu lieu. Les personnes concernées qui n’auraient pas été averties en temps et en heure peuvent se signaler à l’adresse mail : soins@seraing.be, en précisant leur nom, adresse complète, numéro INAMI ou numéro d’ORDRE, et numéro de téléphone. Elles seront ensuite averties personnellement d’une nouvelle date de distribution pour retirer leurs masques. Merci de partager largement...

Lire la suite

Vous êtes un(e) infirmier(e)à domicile, domicilié(e)à Seraing, et vous n’avez pas bénéficié de la distribution fédérale de masques chirurgicaux ? Signalez-vous ici !

9 Avr , 2020 dans Coronavirus, Santé

Vous êtes un(e) infirmier(e)à domicile, domicilié(e)à Seraing, et vous n’avez pas bénéficié de la distribution fédérale de masques chirurgicaux ? Signalez-vous ici !

Une distribution fédérale de masques chirurgicaux (une boîte de 50 masques par personne) à destination des infirmier(e)s à domicile, domicilié(e)s sur Seraing, sur base d’une liste nominative remise par les Autorités fédérales, a eu lieu. Les personnes concernées qui n’auraient pas été averties en temps et en heure peuvent se signaler à l’adresse mail ci-contre : soins@seraing.be Elles pourront ainsi convenir d’un rendez-vous pour retirer leurs masques, en précisant leur nom, adresse, numéro INAMI et numéro de téléphone. Merci de partager vivement...

Lire la suite

Seraing s’investit dans la distribution de masques

9 Avr , 2020 dans Coronavirus, Santé

Seraing s’investit dans la distribution de masques

La Ville de Seraing participe activement à la livraison de masques chirurgicaux et FFP2 à destination du personnel soignant de son territoire.  A la demande du Gouvernement, la Ville de Seraing, à l’instar d’autres communes et villes, a procédé fin mars dernier à la distribution de masques auprès du personnel soignant de son territoire. Elle a ainsi livré le matériel adéquat aux Maisons de Repos, Maisons de Repos et de Soins ou encore à la Centrale de services à domicile, et parallèlement, distribué des masques chirurgicaux aux infirmier(e)s à domicile, domicilié(e)s à Seraing et disposant d’un numéro INAMI. Ces 8 et 9 avril, la Ville de Seraing a réitéré cette démarche. En possession d’un nouveau stock de masques, aussi bien de type « chirurgicaux » que « FFP2 », elle a donc fait le nécessaire pour approvisionner ou réapprovisionner les institutions et les personnes concernées. Ainsi, ce mercredi, 15 établissements sérésiens, en ce compris les Maisons de Repos, les Maisons de Repos et de Soins, la Centrale des services à domicile, les maisons médicales, le Centre d’accueil pour personnes handicapées, ont pu se partager 67 paquets de 100 masques FFP2 et 30 paquets de 50 masques chirurgicaux. En parallèle à cette livraison, la Ville de Seraing a également organisé une nouvelle distribution de masques chirurgicaux à destination des infirmier(e)s, domicilié(e)s à Seraing, à l’accueil du service des Travaux ces mercredi et jeudi, de 9h00 à...

Lire la suite

Des mesures fortes pour lutter contre le COVID chez Interseniors: près de 400.000 euros d’investissements en matériel de protection des travailleurs et des résidents

8 Avr , 2020 dans Coronavirus, Qualité de vie, Santé

Des mesures fortes pour lutter contre le COVID chez Interseniors: près de 400.000 euros d’investissements en matériel de protection des travailleurs et des résidents

Suite à la problématique liée au COVID-19, l’intercommunale sérésienne Interseniors a dû prendre des mesures fortes pour lutter contre la propagation du virus et pour préserver la santé de ses résidents mais également de son personnel. Plusieurs semaines après le début de l’épidémie en Belgique, son Comité de Gestion a souhaité faire un point sur la situation par le biais d’un communiqué de presse dont vous trouverez le contenu ci-dessous :  » Voici près d’un mois que les maisons de repos exploitées par INTERSENIORS, comme toutes les autres en Région wallonne, ont fermé leurs portes aux familles et au public, visant ainsi à assurer la meilleure prévention possible contre la contagion. L’intercommunale gère près de 700 lits d’hébergement répartis en 7 établissements. Si deux résidences sont hélas aujourd’hui touchées par l’épidémie de COVID-19, cinq sont heureusement encore complètement épargnées. Chaque résidence a pourtant bénéficié des mêmes mesures et des mêmes équipements de protection. Il est extrêmement malaisé d’identifier l’origine de la contamination, mais elle siège vraisemblablement chez des membres du personnel qui étaient asymptomatiques la semaine précédant le confinement et se sont ensuite avérés positifs au COVID-19. Ils ont initialement contracté le virus en dehors de nos maisons. Contrairement à certaines rumeurs totalement infondées, le Comité de gestion d’INTERSENIORS a parfaitement respecté les instructions diffusées par l’AVIQ le 15 mars 2020. Nul n’ignore que l’ensemble du secteur des soins était face à une pénurie de masques et dans un premier temps, le port du masque chirurgical a donc été réservé aux cas d’isolement. Néanmoins, dès le 10 mars 2020, soit avant même l’annonce du confinement des MR/MRS,  l’intercommunale achetait et distribuait à ses résidences 20.000 masques 1 pli, certes non chirurgicaux, autorisant l’ensemble des membres du personnel au port de ces protections, en deux, voire trois couches superposées. Après...

Lire la suite

L’AWSR appelle les citoyens à ralentir pour ne pas donner plus de travail aux hôpitaux

31 Mar , 2020 dans Coronavirus, Santé

L’AWSR appelle les citoyens à ralentir pour ne pas donner plus de travail aux hôpitaux

L’Agence wallonne pour la Sécurité routière appelle les citoyens wallons à conduire de façon responsable rappelant que les services de première ligne (services de police, services d’urgence hospitaliers) sont bien assez occupés. La mission de l’AWSR est de conscientiser le citoyen wallon à sa vulnérabilité sur les routes et à stimuler les bonnes pratiques. Dans le contexte actuel et pour les quelques déplacements indispensables qui sont encore pratiqués, la circulation est fluide. En effet, près de 97% de trafic a diminué, selon les chiffres communiqués par Coyote. La tentation de rouler plus vite que la limite autorisée pourrait être de mise. Actuellement, et ce n’est un secret pour personne, la priorité de la police est de veiller au respect du confinement et protéger ainsi le citoyen. Là est la priorité. Lors des accidents de la route, le rôle des services médicaux est primordial. On peut compter sur le dévouement des services de secours pour mettre tout en œuvre afin de prendre les victimes en charge. Leur investissement est sans faille. Dès lors, il nous a paru légitime de faire écho à leur dévouement dans le contexte actuel de COVID-19. Nous avons estimé utile de sensibiliser le Wallon sur les routes à adopter un comportement responsable, à résister à la tentation de rouler trop vite et à lever le pied, pour éviter de commettre un accident. Ainsi, il préserve les services d’urgence déjà bien occupés, tout en se préservant lui-même. En effet, dans 90% des cas, l’accident résulte d’une erreur de comportement. La vitesse y contribue fortement. En ces périodes où l’on attend de chacun l’adoption d’un comportement responsable, il a paru judicieux, dans la démarche citoyenne de l’AWSR, de rappeler la précieuse contribution de chacun, à des vies préservées et ce, aussi sur les routes. Cette campagne se veut...

Lire la suite

La Ville organise une distribution de masques chirurgicaux pour les infirmier(e)s à domicile

25 Mar , 2020 dans Coronavirus, Qualité de vie, Santé, Vivre en ville

La Ville organise une distribution de masques chirurgicaux pour les infirmier(e)s à domicile

Afin de pallier l’urgence sanitaire, le Gouvernement wallon, en accord avec le Gouvernement fédéral, a décidé de livrer 370.000 masques aux différentes administrations communales. Celles-ci s’occuperont alors de la distribution auprès des personnes concernées. Entièrement impliquée dans cette démarche, la Ville de Seraing s’occupera de distribuer, ce jeudi 26 mars, des masques chirurgicaux aux infirmier(e)s à domicile. Pour venir les récupérer, les travailleurs concernés devront répondre à certains critères et scrupuleusement suivre les instructions qui se trouvent ci-dessous : Qui peut se les procurer ? SEUL(E)S les infirmier(e)s à domicile, domicilié(e)s sur Seraing et disposant d’un numéro INAMI, pourront se procurer les masques chirurgicaux. Où se procurer les masques ? Les masques chirurgicaux seront disponibles à l’accueil du service des travaux de la Ville de Seraing, situé rue Giordano Bruno, 189/191 à 4100 Seraing. Quand pourront-ils être retirés ? Les masques chirurgicaux pourront être retirés le jeudi 26 mars, de 9h00 à 17h00. Combien de masques pourront-ils prendre ? Les infirmier(e)s pourront prendre 1 boîte de 50 masques chirurgicaux par personne et ce, jusqu’à épuisement du stock. Comment se déroulera la distribution ? L’infirmier(e) se présentera au guichet muni de sa carte d’identité et de son numéro INAMI; l’agent administratif remplira le registre sur base de ces informations. L’infirmier recevra alors une boîte de masques chirurgicaux ainsi qu’un reçu si toutes les conditions sont remplies (INAMI, carte d’identité, etc). Si plusieurs personnes se présentent en même temps, le principe de distanciation sociale devra être...

Lire la suite

Un menu à option pour les deux numéros d’urgence

14 Fév , 2020 dans Hôpitaux et numéros d'urgence, Police locale Seraing-Neupré, Qualité de vie, Santé, Vivre en ville

Un menu à option pour les deux numéros d’urgence

Menu à option 112 Un menu à option pour les deux numéros d’urgence à partir du 11 février 2020 La Belgique introduit un menu à option pour les numéros d’urgence 112 et 101. En situation d’urgence, vous pouvez appeler aussi bien le 112 que le 101 pour joindre un des trois services de secours (pompiers, ambulance ou police). Dans tous les cas, vous êtes aidé, même si vous ne faites pas de choix ou si vous faites un choix erroné.   Un menu à option pour les deux numéros d’urgence Que vous appeliez le 112 ou 101 , le menu à option vous permet de choisir l’aide dont vous avez besoin : les pompiers, une ambulance ou la police. Une fois ce choix posé, vous êtes mis en contact avec un opérateur de la centrale d’urgence qui peut envoyer directement les secours dont vous avez besoin. Ce menu à option facilite votre choix en situation d’urgence et permet d’éviter le transfert de votre appel du 112 au 101 (ou vice-versa). Le menu à option est similaire à celui de l’App 112 BE grâce auquel vous choisissez l’aide dont vous avez besoin (ambulance, pompiers ou police) au moyen d’une icône. Que ce soit par le biais de l’App 112 BE ou du menu à option, vous êtes directement mis en contact avec la centrale d’urgence adéquate. Pour rappel : en Belgique, le SPF Intérieur recommande d’appeler le 112 pour obtenir l’aide urgente d’une ambulance ou des pompiers. Pour la police, vous pouvez également appeler le 101. Derrière ces deux numéros se trouvent deux centrales d’urgence différentes avec des processus différents pour la gestion des appels urgents : l’une pour l’aide médicale et les pompiers, l’autre pour la police. Avant l’introduction du menu, si vous composiez le 112 pour demander une...

Lire la suite

Diffusion campagne « Somnolence » de l’AWSR

14 Fév , 2020 dans Mobilité, Police, Santé

Diffusion campagne « Somnolence » de l’AWSR

  Vous l’avez sûrement remarqué, vous aussi : aujourd’hui, ce qui nous manque le plus, c’est le temps. Il y a tellement de séries à regarder, de réunions professionnelles qu’on ne peut pas manquer ou de dîners entre amis qu’on ne veut pas louper, qu’on est toujours occupés à faire quelque chose. Et puis, il y a toujours plus de contenu à découvrir sur les réseaux sociaux. Du coup, quand il faut trouver du temps, on préfère rogner sur notre sommeil plutôt que de barrer quelque chose dans notre agenda. Et voilà pourquoi on est tous si fatigués.   Or, conduire fatigué, c’est avoir 6 fois plus de risques d’avoir un accident. Alors, prenons un peu plus soin de notre sommeil car pour faire bonne route, c’est simple. Il faut avoir une bonne nuit! Une vie ultra connectée   Selon une étude européenne, le Belge passe en moyenne près de 3h chaque jour devant des écrans en dehors du temps de travail, se classant en 2e position parmi 18 pays. Le phénomène du « Binge Watching » est notamment apparu, avec le développement des plateformes de streaming et téléchargement : 38,3% des Belges déclarent ainsi regarder parfois 3 épisodes ou plus d’une série TV à la suite. Ces habitudes liées aux « écrans » ne sont pas sans conséquence sur le sommeil. Quand vient l’heure d’aller dormir, beaucoup ont en effet du mal à se déconnecter et retardent l’heure du coucher. Et, quand on n’est pas connecté, on a toujours quelque chose à faire et trop peu de temps pour le faire. Résultat ? Entre 2008 et 2018, le pourcentage de Wallons disant souffrir de fatigue chronique a fortement augmenté, pour passer de 4,8 à 8,7% de la population. Près d’un Wallon sur trois déclare aussi présenter des troubles du sommeil, notamment...

Lire la suite