Pages Menu

Succès pour le labyrinthe de l’horreur : plus d’un millier de participants

Publié le 29-10-2019

Le labyrinthe de l’horreur a une nouvelle fois fait frissonner les personnes qui ont eu le courage de s’y aventurer. L’événement, mis en place à l’occasion d’Halloween ces 24, 25 et 26 octobre, a remporté un véritable succès et a su attirer plus d’un millier de personnes rien que durant la journée du samedi !

Dans le cadre des festivités d’Halloween, l’équipe éducative du service de Prévention de la Ville de Seraing, sous l’impulsion de son Echevin Alain Onkelinx, et le Centre des Jeunes du Parc de Seraing (CJPS) ont décidé de proposer le week-end dernier un événement des plus effrayants, totalement gratuit. Pour la huitième année consécutive, le labyrinthe de l’horreur a fait son grand retour sur le territoire de la Cité du fer.

S’il se voulait divertissant pour tout le public, il se voulait également préventif avec les écoles et les différentes associations participantes. En effet, l’objectif était de sensibiliser les plus jeunes visiteurs afin de leur permettre d’affronter et de démystifier leurs peurs en leur donnant la possibilité de parcourir et de découvrir l’envers du décor.

Complètement pensé et imaginé durant près de huit mois par une cinquantaine de personnes issues du service sérésien de Prévention et de nombreux partenaires (cette année, le CJPS, l’AMO La Débrouille, la Régie de Quartier, les bibliothèques de Seraing, le Damier et le comité de Quartier des Biens-Communaux sont venus se joindre aux organisateurs),  le labyrinthe de l’horreur a, cette année, pris place à l’intérieur de la salle Guy Mathot.

Mis sur pied durant deux jours, il était fin prêt pour recevoir les petits et grands les 24, 25 et 26 octobre. Durant le parcours, les plus téméraires ont pu assister à quatre saynètes d’horreur et croiser la route d’une vingtaine de monstres. Si les deux premiers jours ont été adaptés afin de rendre la structure moins effrayante pour les plus petits, la soirée du samedi, ouverte à toutes et tous, s’est quant à elle avérée nettement plus angoissante. Toutefois, son atmosphère n’a pas découragé grand monde puisque plus d’un millier de personnes s’y sont finalement aventurées, faisant parfois la file pendant près d’1h30 !

Après avoir affronté le labyrinthe, les participants ont également pu profiter de plusieurs activités présentes sur le site : atelier bricolages, contes, démonstration de danse, bar, soupe, barbecue ou encore stand de grimage. Un beau succès qui pousse les organisateurs à réitérer l’expérience l’an prochain.