Pages Menu
ATTENTION
Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigeur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.seraing.be/coronavirus. Find all the precautionary measures and the government policy to fight the coronavirus Covid-19, translated in 12 languages.

Un abattage d’arbres dangereux pour la sécurité des passants prévu fin décembre/début janvier

Publié le 21-12-2020

Une forêt avec, en premier plan, des troncs d'arbres coupés et entassés les uns sur les autresPar mesure de précaution (sécurisation de la route de Rotheux) et dans l’objectif de créer une lisière étagée favorable à la biodiversité, le Département de la Nature et des Forêts (DNF) procèdera prochainement à l’abattage des arbres sur une bande de 10 mètres de large parallèlement à cette voirie. Le chantier débutera ainsi fin décembre 2020/début janvier 2021.

Il y a un peu plus d’un an, la Ville de Seraing avait annoncé la décision du DNF d’abattre les arbres dangereux en bordure de voirie dans les bois sérésiens. Cette première partie du chantier avait été réalisée en juillet 2019, du côté droit de la rue de Rotheux, et avait pour objectif premier de sécuriser le périmètre pour éviter tout accident ; à l’image de la route de Hamoir qui avait elle-aussi fait l’objet de travaux de sécurisation. Ce recul de lisière permettra en outre à moyen terme de reconstituer une lisière étagée favorable à la biodiversité.

En effet, les arbres coupés pouvaient, de par leur instabilité importante, tomber sur la voirie et potentiellement blesser des piétons ou encore des automobilistes.

A l’heure actuelle, le Département de la Nature et des Forêts poursuit bien évidemment le même objectif et informe que les arbres situés du côté Est de la rue de Rotheux feront prochainement l’objet de travaux d’abattage.

Ceux-ci seront réalisés fin décembre 2020/début janvier 2021 par une société spécialisée.

Une coupe de sécurité qui durera environ deux à trois semaines et qui pourrait entrainer une fermeture de courte durée si la sécurité devait l’imposer.