Pages Menu
UrgencePoliceyoutubefacebook

Vœux 2017 du Bourgmestre aux Forces Vives

Publié le 23-01-2017

La traditionnelle présentation des vœux du Député-Bourgmestre Alain Mathot s’est déroulée, ce mercredi 18 janvier, à l’ancien Hôtel de Ville d’Ougrée.

En présence des forces vives locales et de personnalités politiques de la région, le Député-Bourgmestre Alain Mathot a d’abord fait part de ses craintes face à l’augmentation des propos haineux et décomplexés sur les réseaux sociaux et sur internet en général qui sont surtout, à ses yeux, l’expression d’une certaine tristesse et d’une peur des lendemains. Pour contrer cela, il mise sur l’éducation permanente des citoyens et sur le fait d’agir directement sur les causes de cette rancœur, qui sont principalement les crises de l’emploi et du logement.

Le Bourgmestre a rappelé qu’à Seraing, l’aide sociale est une priorité. Elle est d’ailleurs la seule ville, à l’instar de Liège, à proposer un toit jour et nuit aux sans-abris. Elle possède également un des plus haut taux de logements sociaux de l’agglomération. Seraing abrite aussi un centre d’accueil pour les enfants placés et orphelins ; la Maison de l’Enfance a mis en place un dispositif d’urgence 24h/24 pour ne jamais laisser personne en détresse.

En parallèle à ces actions sociales, pour agir concrètement sur les crises de l’emploi et du logement, une autre des priorités de Seraing est de réussir la mutation économique en créant de nouveaux emplois et de poursuivre la rénovation urbaine via de nouveaux logements favorisant la mixité sociale. Force est de constater qu’avec l’éclosion de nouveaux commerces rue Cockerill, autrefois à l’agonie, le nouveau centre administratif de CMI ou encore la venue de la société Spiroux  mais aussi les constructions dans le cadre du projet PRIMO, les dizaines d’appartements et les 600 m² de commerces à Neocittà, le Centre de Seraing s’est métamorphosé en harmonie avec le tissu économique existant.

Enfin, Alain Mathot a rappelé que, malgré ce qu’il entend souvent, aucun endroit du territoire n’est oublié. C’est le visage d’Ougrée qui va beaucoup changer (OM et ateliers centraux), puis celui de Jemeppe (la darse, le château Antoine, la nouvelle maison de repos…). Il est important de rappeler que la concrétisation de ces projets sera possible grâce au soutien de différents niveaux de pouvoir : l’Europe, le fédéral, la Région wallonne, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Province de Liège…

Un vœu ambitieux a clôturé le discours du Député-Bourgmestre, celui de refaire de Seraing un poumon économique de la Wallonie, dont les Sérésiens seront fiers.