Pages Menu

Vols à Seraing : une diminution du nombre de faits constatée

Publié le 27-11-2019

Suite à de récentes statistiques, la Ville de Seraing et la police locale de Seraing/Neupré confirment qu’il existe une diminution importante du nombre de faits de vol en tout genre. Des constats qui s’expliquent par différents facteurs.

Suite aux commentaires récents de certains internautes concernant la problématique de cambriolage sur le territoire de la Ville de Seraing, le collège communal et la police locale de Seraing/Neupré tiennent à rassurer la population. Contrairement à ce qui a pu être écrit sur les réseaux sociaux ces derniers jours, le nombre de cambriolages n’est nullement en hausse ; c’est même le contraire.

De récentes statistiques policières de criminalité ont en effet démontré que le nombre de faits de vol de manière générale (en ce compris, les vols avec circonstance aggravante, sans circonstance aggravante, les vols non spécifiés, les extorsions ou autres) ont diminué de manière conséquente à Seraing. Si on répertoriait 3.368 faits de vol en 2000, on en répertorie plus que 2.232 en 2018 ; les faits de cambriolage suivent également cette courbe descendante. Des chiffres positifs qui s’expliquent par les initiatives mises en place par les autorités et la police locales.

« Il y a un véritable travail policier qui est entrepris tant sur le plan préventif que sur le plan répressif. En effet, les citoyens ont notamment la possibilité de bénéficier d’un conseiller en prévention. Ils peuvent le contacter afin qu’il se rende à leur domicile et leur prodigue des conseils pour qu’ils puissent équiper leur maison. Quand on ajoute des éléments de protection, on va pouvoir retarder les voleurs qui se retrouveront en difficulté et décideront d’abandonner leurs projets. Tout le monde est bien évidemment invité à utiliser ou à se procurer certains éléments, même très peu coûteux, pour accroître sa sécurité comme des verrous de fenêtre/porte », commente Yves Hendrix, le chef de corps de la police locale de Seraing/Neupré.

En ce qui concerne les moyens répressifs, la police de la zone s’inscrit dans une stratégie d’actions avec notamment l’augmentation des patrouilles ou encore l’analyse du phénomène au départ d’un logiciel cartographique qui permet de voir l’évolution du phénomène en temps réel et d’identifier les endroits où elle a lieu. Ce système permet donc aux policiers de cibler les zones où il est important d’intervenir en priorité et d’améliorer considérablement l’efficacité de leur intervention. De plus, la police locale travaille également en collaboration étroite avec les citoyens notamment via le Partenariat Local de Prévention pour Indépendants qui lui permet de réagir correctement et d’adapter sa stratégie d’intervention. En effet, les citoyens (mais aussi les commerçants avec le PLPI) qui adhèrent à cette stratégie de sécurité s’inscrivent dans une dynamique citoyenne visant à augmenter le contrôle social.

Toutefois, si les vols dans les habitations font l’objet d’une attention particulière de la part des autorités locales et du procureur du Roi, les autorités sérésiennes locales n’en oublient pas les autres faits. Il est donc important de rappeler que d’autres opérations envers d’autres secteurs sont également régulièrement menées.