Pages Menu
ATTENTION
Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigeur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.seraing.be/coronavirus. Find all the precautionary measures and the government policy to fight the coronavirus Covid-19, translated in 12 languages.

Déclaration de politique générale du Collège communal

Conformément à l’article L1123-27 du Code wallon de la démocratie locale et de la décentralisation

Mesdames et Messieurs,

Ces dernières années, Seraing a dû faire face à de nombreux défis. Parmi ceux-ci, on retrouve la fin de la sidérurgie qui a structuré pendant un siècle le développement économique et urbanistique de la ville. Loin de s’être apitoyée sur son sort, la majorité socialiste a anticipé et saisi à bras-le-corps cet état de fait.

C’est dans ce contexte qu’a été initié le Master Plan. Si la législature 2012-2018 a été celle de sa concrétisation, cette nouvelle législature sera quant à elle placée sous le signe de la continuité de sa mise en œuvre et du renforcement de ses effets. Concrètement, une amélioration de la vie quotidienne de tous les Sérésiens en matière d’emplois, de bien-être et d’accès au logement est attendue.

Une modernisation de la Ville et de son administration l’est également.

Vous pourrez le constater à travers la lecture de cette déclaration de politique générale, le Collège communal ne se contentera pas de récolter les fruits des actions passées.

D’une façon synthétique, au cours de la mandature à venir, l’action menée par le Collège et, plus largement par la majorité socialiste, s’articulera autour de deux priorités:

  • La Prospérité
  • La Solidarité

La prospérité est certes économique, mais elle est aussi et surtout un facteur du développement social, du bien-être, de la qualité et de la dignité de vie pour chacun.

La solidarité est la valeur essentielle de l’humain, de sa capacité à aider, à encourager et à soutenir les initiatives individuelles et collectives, de faire preuve d’empathie envers l’autre quels que soient sa couleur de peau, son origine et son statut social.

Néanmoins, il faut savoir raison garder et être conscient que la mandature à venir charriera immanquablement son lot d’obstacles et de difficultés. Le Collège sérésien s’engage, comme il l’a toujours fait, à les affronter en misant sur la démocratie participative et en s’appuyant sur le personnel communal.  A cet égard, il mettra en oeuvre les moyens nécessaires à la sécurisation des installations communales et au bien-être des travailleurs.

Il le fera en veillant à l’exemplarité qui incombe aux mandataires et à la saine Gouvernance.

Cette saine gouvernance, nécessaire à la prospérité et à la solidarité, passera par un contrôle dans l’exercice des mandats, une limitation des cumuls des mandats et des rémunérations, une limitation stricte des risques de conflits d’intérêt et une transparence accrue des institutions et des élus. En ce sens, les prescrits du Code de la démocratie et les recommandations des autorités de Tutelle qui en découlent seront intégralement respectés. Les exigences en matière de bonne gouvernance seront donc au cœur de notre projet politique.

Enfin, il convient de signaler que cette déclaration politique ne constitue pas un catalogue de projets. Le Plan Stratégique Transversal qui vous sera présenté au milieu de cette année, rédigé en bonne intelligence avec le Directeur Général et la Directrice Financière, déclinera en projets et moyens l’ensemble des priorités pour cette mandature.

1ère priorité : la Prospérité

Viser la prospérité au profit de tous suppose la réussite d’un large puzzle dans lequel chaque compétence, chaque talent, chaque savoir, est une pièce essentielle.

Ainsi la prospérité ne peut se concevoir, sans formations de qualités, sans une mobilité fluide, sans initiatives individuelles et collectives, sans ambitions vertueuses, sans un aménagement du territoire harmonieux, sans activités culturelles et sportives, sans propreté, sans services communaux performants, proches des citoyens et des entreprises.

La prospérité suppose aussi qu’ensemble, nous construisions une vision majoritairement partagée, cohérente, positive et optimiste de l’avenir pour nos citoyens, nos enfants et adolescents.

Elle implique aussi que Seraing, grande Ville wallonne, mais petite entité à l’échelle mondiale, contribue aux réponses à apporter aux grands défis de ce monde, dont ceux d’un développement durable et de la préservation de l’environnement.

Elle implique de croire et d’oser investir dans les opportunités que constituent notamment la recherche des énergies du futur, les technologies innovantes, les nouvelles formes de mobilité, l’économie circulaire, la transition écologique, la création de circuits courts alimentaires ou de production.

L’intensification des initiatives visant au développement durable – et le développement ne peut être durable que s’il est aussi solidaire – constituera donc, pour le Collège, un puissant levier de prospérité pour notre ville.

A cet égard, Seraing doit jouer son rôle en favorisant les initiatives locales, en soutenant les projets publics et privés comme la réalisation de Smart Grid, la création de coopératives citoyennes, d’initiatives industrielles dans le domaine du recyclage, de la logistique, de l’artisanat, du commerce de proximité, des activités culturelles et touristiques ainsi qu’à toutes activités porteuses d’emplois accessibles aux citoyens sérésiens.

Nous disposons pour ce faire d’exceptionnelles compétences, de personnes de talent, réparties dans les services communaux et dans les associations qui nous sont proches.

A nous de les coordonner pour renforcer et focaliser nos efforts sur nos priorités sociales, économiques et environnementales.

Le Collège communal, dans sa recherche de prospérité, sera extrêmement attentif au devenir des friches industrielles de la sidérurgie, lieux du développement économique de notre région mais aussi de son développement social, grâce à un combat sans cesse renouvelé des représentants des travailleurs.

L’histoire est importante, elle fait partie de notre ADN, mais c’est à l’avenir de ces sites auquel nous serons particulièrement attentifs.

Ils doivent être rapidement dépollués pour ensuite être remis à disposition des organismes publics qui devront sélectionner l’implantation d’activités génératrices d’emplois.

La prospérité de notre ville se basera aussi sur le concept de ville « intelligente », par la poursuite du développement des services numériques, de la digitalisation, en veillant à l’accessibilité du site internet et des services en ligne ainsi qu’à l’éventuelle augmentation de spots de « free-wifi » et d’espaces où les citoyens peuvent avoir accès à des ordinateurs et à une connexion internet.

Elle se basera également sur la poursuite du développement :

  • du Science Park pour les activités scientifiques génératrices d’entreprises dans les secteurs innovants ;
  • de la zone du HFB en vue d’y organiser des activités mixtes alliant le fret fluvial, ferroviaire et les PME de production ;
  • du site de Trasenster en un lieu de vie culturel et de logements accessibles ;
  • de l’espace de la Cokerie qui pourrait devenir un lieu destiné aux activités de l’économie circulaire ;
  • du HF6 qui deviendra une zone urbaine et d’artisanat ;
  • du site du Val St Lambert, un lieu chargé d’histoire qui deviendra une zone mixte comprenant l’artisanat d’exception avec de nouveaux investissements pour la cristallerie, mais aussi un lieu de culture, de tourisme, d’habitations, de loisirs, de commerces, de services publics et privés.

Le Collège communal, dans sa recherche de prospérité, sera particulièrement attentive au développement du commerce de proximité. Les quartiers de commerce feront l’objet d’un aménagement particulier. Il est en effet primordial de retrouver le plaisir de faire son shopping et d’habiter en ville. A cet égard, la Ville encouragera le développement de logements au-dessus des commerces et les aménagements du domaine public se feront en concertation avec les habitants et les commerçants.

Par ailleurs, fort de l’expérience de la mandature précédente, il sera également attentif à la situation économique des commerces de proximité lors des nécessaires travaux d’aménagement des quartiers dont la durée serait considérée comme exceptionnelle.

Nous continuerons d’accorder une attention particulière à nos marchés publics et spécialement à leurs clauses sociales et environnementales. Elles devront permettre aux entreprises locales, d’économie sociale ou non, d’avoir les meilleures chances d’obtenir les marchés publics dans le respect de la législation européenne et fédérale.

La prospérité rime également avec la sécurité. Il s’agit de garantir à tous les citoyens leur droit à la sécurité, de veiller au bien-être de chacun et au respect de l’intérêt général en toute impartialité. Cette sécurité s’entend notamment par rapport à des investissements en rénovation de voirie, en aménagements de zones de sécurité aux abords des écoles ou encore en éclairage public.

Enfin, le Collège maintiendra et développera la participation de Seraing dans les instances régionales, fédérales et internationales qui réfléchissent à un avenir durable de la planète, à une économie citoyenne et à une meilleure répartition des ressources et richesses et ce, dans les limites de ses compétences.

 2e priorité : la solidarité

Corollaire essentiel de la prospérité, la solidarité constituera le second pilier de l’action de la majorité pour les six années qui viennent.

La solidarité, au niveau de la politique communale, se décline à travers différents axes.

La solidarité, c’est d’abord et avant tout une politique sociale ambitieuse. A cet égard,  la politique sérésienne telle que menée par le majorité socialiste a, depuis de nombreuses décennies, fait la part belle à la dimension sociale. L’aide aux plus fragilisés, la réinsertion  socio-professionnelle, la cohésion sociale, l’égalité des chances, la lutte contre toutes les formes de précarité et de discrimination, ont toujours constitué un objectif prioritaire de notre action. A cet égard, la nouvelle législature ne fera pas exception.

Dans ce contexte, le Collège veillera, par le biais de la dotation communale à ce que le Centre Public d’Action Sociale de la Ville de Seraing puisse remplir au mieux les missions qui lui sont conférées, qu’elles soient obligatoires ou facultatives.

La solidarité, c’est garantir à chacun de jouir des droits qu’il peut revendiquer. C’est dans cette optique que le Collège entend mener un projet d’automatisation des droits dérivés (ou supplémentaires) sur base des statuts sociaux.

La solidarité est aussi intergénérationnelle. Dans ce contexte, une attention particulière sera accordée à nos aînés. Nous veillerons à augmenter qualitativement les places d’accueil en MR et MRS. Nous serons également attentifs au renforcement des initiatives en matière de maintien à domicile.

La solidarité, c’est également de permettre à toutes et tous, et spécialement aux plus jeunes, d’avoir accès à une offre de services sportifs et culturels de qualité en améliorant notamment les structures existantes. La pratique du sport et l’accès à la culture constituent indubitablement un puissant vecteur d’émancipation sociale et d’épanouissement personnel. Nous pouvons être fiers de disposer dans ce domaine d’infrastructures culturelles et sportives hors normes que nous entendons encore améliorer.

La solidarité, c’est offrir un enseignement performant, égalitaire et inclusif. Cela se traduira entre autres par l’aménagement et la rénovation de nouveaux bâtiments scolaires ou par la gratuité des fournitures scolaires dans les écoles primaires tous réseaux confondus.

La solidarité, c’est également proposer aux parents de disposer de places d’accueil de la petite enfance en nombre, de qualité et à prix démocratiques. Nous entendons ainsi créer une nouvelle crèche communale à Jemeppe afin de renforcer notre offre en la matière. Nous saisissons l’opportunité que nous donne cette déclaration de politique générale pour rappeler que Seraing est dans le top 3 des communes de l’arrondissement de Liège en matière de places publiques d’accueil de la petite enfance.

La solidarité, c’est garantir l’accès le plus large possible au droit fondamental qu’est celui au logement. Il convient donc de le défendre et de le renforcer à tous les niveaux de pouvoir. Un logement accessible et de bonne qualité constitue, avec l’emploi, un des leviers de l’émancipation sociale.

Nous entendons donc jouer un rôle majeur dans la mise en œuvre d’un véritable droit inconditionnel au logement, au travers des outils dont nous disposons, en donnant les impulsions en matière de construction de logements neufs, de rénovation de logements, de localisation et de qualité du bâti, de mixité sociale et fonctionnelle de l’habitat, de protection de citoyens les plus vulnérables, de promotion de nouvelles formes d’habitat, de lutte contre la précarité énergétique. Le droit au logement se concrétise également par la chasse aux logements inoccupés et insalubres.

La solidarité réside également dans une gestion saine et dynamique des finances et de l’administration communale car elle est gage du développement des services offerts à la population. Dans un contexte budgétaire extrêmement tendu pour de nombreux pouvoirs locaux et alors qu’il leur est régulièrement demandé de faire plus avec moins, les communes doivent plus que jamais adopter une gestion dynamique, rigoureuse, efficace et recentrée sur leurs missions de base. A cet effet, la transversalité des politiques, le décloisonnement des services, les synergies communales, la réduction des coûts de fonctionnement, la recherche de financements (pour poursuivre l’élaboration des projets urbains, petits et grands, mais aussi des projets liés au social, à l’environnement, à l’énergie, à la mobilité, à la créativité et à la participation citoyenne) sont des objectifs de cette nouvelle mandature.

Dans le cadre de cette gestion saine et dynamique, sans ambiguïté, la solidarité constitue également l’assurance de ne procéder à aucun licenciement (économique) au sein du personnel communal.

La solidarité, à notre sens, ne se limite pas aux frontières de notre ville et au temps présent. Comme évoqué ci-dessus, Seraing devra immanquablement participer à l’effort global en matière de développement durable. Le Collège entend continuer à montrer l’exemple dans ce domaine notamment pour ce qui regarde la performance énergétique des bâtiments publics. L’extension de la ligne du tram à Seraing constituera également une des priorités de cette législature en matière de mobilité douce.

La solidarité résidera aussi dans la promotion de l’égalité Homme-Femme et, plus largement, dans la lutte contre toutes les discriminations. Nous veillerons notamment à assurer une meilleure accessibilité des bâtiments publics aux personnes en situation de handicap.

La solidarité ne se limite pas à l’action des seuls pouvoirs publics. Dans ce domaine, nul ne contestera l’importance du tissu associatif sur le territoire de notre commune. Le Collège continuera donc à apporter son soutien au monde associatif et veillera à renforcer les synergies avec les ASBL.

Conclusions et perspectives

Vous l’aurez compris, l’action du collège communal reposera sur deux piliers : la Prospérité et la Solidarité.

En ce début de 21ème siècle, il est grand temps de réconcilier prospérité de tous et solidarité. La prospérité de quelques-uns ne peut plus prendre le pas sur celle du plus grand nombre. Nous devons rendre tout son sens à la solidarité !

Sans la solidarité, la prospérité conduit immanquablement à l’égoïsme et au repli sur soi, à une société où règne le calcul froid de l’individualisme et la loi du plus fort. Avec la solidarité générée notamment par l’entraide, la prospérité constituera par contre un facteur immanquable d’évolution et de progrès pour tous.

Ces deux notions vont de pair, il ne peut y avoir de solidarité sans la prospérité qui assure les moyens nécessaires à la mise en œuvre de celle-ci. La solidarité et la prospérité se croisent, se complètent, s’auto-alimentent.

La prospérité se traduira par le développement de l’activité économique sur le territoire de notre ville et donc par la création d’emplois et d’entreprises, par l’amélioration de la mobilité, par la rénovation du bâti, par le renouveau urbanistique.

La solidarité, quant à elle, passera inévitablement par le soutien à notre C.P.A.S., par une attention encore accrue aux personnes fragilisées, aux jeunes et aux ainés.

Pour conclure, notre ville peut se targuer de disposer d’une histoire riche, d’un tissu associatif dense, d’une infrastructure sportive et culturelle exceptionnelle, de personnes de talents, d’une population jeune et créative, en somme elle dispose de tous les atouts pour affronter avec optimisme l’avenir, mais également et surtout pour rendre à chacun et chacune la fierté d’être Sérésien/ne !

Les conseils du 1er mars en visioconférence

1 Mar , 2021 dans Le conseil communal

Les conseils du 1er mars en visioconférence

Au vu du contexte sanitaire actuel, les conseils du lundi 1er mars se dérouleront une nouvelle fois en visioconférence. A l’instar des mois précédents, le Collège communal de la Ville de Seraing a décidé qu’il serait encore une fois préférable d’organiser le conseil de police et le conseil communal de ce 1er mars 2021 en visioconférence. La procédure pour assister à cet événement reste identique. Ainsi, les conseillers recevront un lien URL qui leur permettra de se connecter via la plateforme Webex, une première fois à 19h15 et une seconde fois à 20h00. Ils pourront ainsi assister aux conseils tout en prenant bien évidemment part aux différents débats. La marche à suivre sera quant à elle légèrement différente pour les citoyens qui souhaiteront assister aux deux rendez-vous. Lorsqu’ils assistent aux séances publiques des deux conseils, les citoyens prennent place au fond de la salle et n’interagissent nullement avec les représentants politiques qui y sont présents. Cette règlementation restera de mise et sera donc appliquée pour les visioconférences. Les futurs spectateurs seront donc invités à se rendre sur la chaine Youtube de la Ville de Seraing qui retransmettra, en streaming et surtout en direct, la réunion. Ne disposant pas d’un lien Webex comme l’ensemble des conseillers, ils ne pourront donc pas interagir mais simplement assister aux différents débats. Un moyen numérique et surtout efficace de maintenir le conseil de la Ville de Seraing tout en préservant la sécurité de chacun. ————- Le conseil de police débutera ce lundi 1er mars 2021 à 19h15 et pourra être suivi en direct sur notre chaîne Youtube via le lien ci-contre: Conseil de police Le conseil communal débutera ce lundi 1er mars 2021 à 20h00 et pourra être suivi en direct sur notre chaîne Youtube via le lien ci-contre: Conseil communal   Pour consulter...

Lire la suite

Le Conseil communal de Seraing adopte à l’unanimité une motion pour lutter contre les licenciements programmés de FedEx-TNT

20 Jan , 2021 dans Le conseil communal

Le Conseil communal de Seraing adopte à l’unanimité une motion pour lutter contre les licenciements programmés de FedEx-TNT

Lors de sa séance du 19 janvier 2021, le Conseil communal de la Ville de Seraing a tenu à apporter son soutien aux travailleurs de FedEx-TNT en adoptant à l’unanimité une motion visant à demander à la direction de l’entreprise de revenir sur sa récente décision. Ce 19 janvier 2021, le transporteur américain FedEx-TNT a annoncé son intention de se séparer de 671 travailleurs sur son site de Liège et de procéder à la modification de 861 contrats sous peine de licencier les travailleurs concernés en cas de refus de leur part. Au vu de cette décision, les conseillers communaux, tant de l’opposition que de la majorité, ont décidé de rajouter un point en urgence au conseil communal de ce mardi soir. Le Conseil communal est tout simplement indigné quant à cette prise de position qui affecte directement les travailleurs et leurs familles dans un contexte économique et social plus que jamais compliqué. Les travailleurs de FedEx-TNT ont tout donné pendant la crise COVID. A Liège, l’entreprise a dégagé un bénéfice de 3 millions € l’année écoulée. Au niveau mondial, le groupe a dégagé un bénéfice qui dépasse le milliard d’euros. Ces annonces de licenciements à l’aéroport se rajoutent aux licenciements effectués, dans un passé encore récent, dans la sidérurgie. Chaque emploi qui existe se doit d’être conservé. En dépit du soutien évident qu’elle apporte aux travailleurs de la société et à leurs proches, le Conseil communal de la Ville de Seraing souhaite s’impliquer davantage dans ce combat et demande à la direction de FedEx-TNT de revenir sur sa décision. Par le biais d’une motion votée ce mardi soir à l’unanimité, il a pour objectif d’envoyer un signal fort à l’entreprise américaine en encourageant notamment « les pouvoirs politiques, à tous les niveaux, à s’insurger contre l’intention affichée de licencier...

Lire la suite

Le conseil communal du 19 janvier en visioconférence

15 Jan , 2021 dans Le conseil communal

Le conseil communal du 19 janvier en visioconférence

Au vu du contexte actuel, le conseil communal du mardi 19 janvier se déroulera une nouvelle fois en visioconférence. A l’instar des mois précédents, le Collège communal de la Ville de Seraing a décidé qu’il serait encore une fois préférable d’organiser le conseil communal du 19 janvier prochain en visioconférence. La procédure pour assister à cet événement reste identique. Ainsi, les conseillers recevront au préalable un lien URL qui leur permettra de se connecter via la plateforme Webex, à 20h00. Ils pourront ainsi assister au conseil tout en prenant bien évidemment part aux différents débats. La marche à suivre sera quant à elle légèrement différente pour les citoyens qui souhaiteront assister au rendez-vous. Lorsqu’ils assistent aux séances publiques du conseil, les citoyens prennent place au fond de la salle et n’interagissent nullement avec les représentants politiques qui y sont présents. Cette règlementation restera de mise et sera donc appliquée pour la visioconférence. Les futurs spectateurs seront donc invités à se rendre sur la chaine Youtube de la Ville de Seraing qui retransmettra, en streaming et surtout en direct, la réunion. Ne disposant pas d’un lien Webex comme l’ensemble des conseillers, ils ne pourront donc pas interagir mais simplement assister aux différents débats. Un moyen numérique et surtout efficace de maintenir le conseil de la Ville de Seraing tout en préservant la sécurité de chacun. ————- Le conseil communal débutera ce lundi 19 janvier 2021 à 20h00 et pourra être suivi en direct sur notre chaîne Youtube via ici. Pour consulter l’ordre du jour du conseil communal du 19 janvier, cliquez sur le lien ci-contre: Ordre du Jour du Conseil communal du...

Lire la suite

Seraing participe à l’appel à projets « Pollec 2020 »

17 Déc , 2020 dans Environnement, Le conseil communal

Seraing participe à l’appel à projets « Pollec 2020 »

Il y a quelques semaines, la Région Wallonne a lancé un appel à projets intitulé « Pollec 2020 – Plans d’action pour l’énergie durable et le climat » qui permet aux candidats retenus d’: Engager un coordinateur Pollec du plan climat dont le coût est évalué à 89.000€ pendant 24 mois et qui pourrait être subsidié à 75%, soit 66.750€ ; Avoir jusqu’à 147.000€, subsidié à 75% également (soit un subside de 110.250€) à dépenser dans des projets d’investissements qui doivent, à ce jour, être définis mais qui pourraient concerner : la rénovation de bâtiments publics ou encore la mobilité douce et électrique. Au vu de ces éléments et surtout de son implication dans la convention des Maires qui a pour objectif de réduire les émissions de CO2 de moins de 40% d’ici 2030, le Collège communal de Seraing – à l’initiative de l’Echevine de l’Environnement, Laura Crapanzano – a décidé de répondre favorablement à l’invitation de la Région Wallonne en permettant à Seraing de présenter sa candidature et de ne pas passer à côté d’une telle opportunité. Toutefois, au vu des délais qui étaient extrêmement courts, il était impossible de faire les démarches administratives nécessaires en temps et en heure. Pour valider ladite candidature, ce dépôt doit notamment faire l’objet d’une délibération au conseil communal. C’est la raison pour laquelle, lors de sa séance du 14 décembre 2020, le Conseil communal de la Ville de Seraing a choisi de marquer son accord quant à cette candidature pour l’appel à projets Pollec 2020. Pour l’heure, cette dernière est en cours d’analyse. La Ville devrait donc recevoir un avis favorable ou défavorable dans le courant des prochaines semaines. Si celui-ci s’avère positif, elle s’engage à rentrer des actions détaillées pour la mi-mars...

Lire la suite

Des bornes de rechargement accessibles gratuitement pour les citoyens

16 Déc , 2020 dans Environnement, Le conseil communal

Des bornes de rechargement accessibles gratuitement pour les citoyens

La Ville de Seraing permet aux citoyens disposant de véhicules électriques, d’utiliser gratuitement, pendant une période déterminée, les bornes de rechargement situées devant le Hall Omnisport de l’avenue des Puddleurs. En parfaite adéquation avec sa politique toujours plus verte, la Ville de Seraing – sous l’impulsion de l’Echevine de l’Environnement, Laura Crapanzano – a en mars 2019 participé à un appel à projets qui lui a permis d’obtenir un subside de près de 80.000 euros de la part du SPW pour verdir sa flotte de véhicule. Elle a ainsi pu acquérir neuf nouveaux véhicules (six sont électriques et trois sont au CNG) ainsi que des panneaux photovoltaïques et des bornes de rechargement. Ces dernières ont d’ailleurs été installées en octobre dernier ; une au service des Travaux, rue Giordano Bruno, et deux autres dans le parking du Hall Omnisport de Seraing, avenue des Puddleurs. Elles permettront au personnel communal d’en faire un usage professionnel mais pas seulement ! Les citoyens en possession de véhicules électriques pourront également les utiliser pendant une période déterminée et ce, de manière totalement gratuite. La Ville de Seraing tient tout de même à préciser que cette gratuité est bien évidemment temporaire et qu’elle ne s’adresse qu’aux personnes qui se rendent au Hall Omnisports mentionné. De plus, leurs futurs utilisateurs devront, en parallèle, suivre scrupuleusement les règles citées ci-dessous : La Ville de SERAING met à disposition des citoyens, les deux bornes de rechargement pour véhicules électriques situées sur le parking du hall omnisports de SERAING, avenue des Puddleurs, et ce, gratuitement jusqu’à délibération contraire du conseil communal ; Les quatre places de parking, les plus proches de la borne, sont réservées exclusivement à la recharge des véhicules (2 bornes permettent de fournir 4 véhicules en énergie) ; L’accès à la borne et à l’électricité est possible à toute personne disposant d’un...

Lire la suite

Modification du règlement de police : la Ville veut lourdement sanctionner les personnes maltraitant les animaux

15 Déc , 2020 dans Bien-Être animal, Le conseil communal, Police locale Seraing-Neupré

Modification du règlement de police : la Ville veut lourdement sanctionner les personnes maltraitant les animaux

Ce lundi soir, le conseil communal de la Ville de Seraing a décidé de modifier le règlement communal général de police en choisissant de sanctionner lourdement les personnes qui ne respectent pas le bien-être des animaux. Lors de la soirée du 14 décembre 2020, le conseil communal de la Ville de Seraing – à l’initiative de l’Echevine du Bien-Être animal, Julie Geldof – a choisi de modifier le règlement communal de police en faveur du bien-être des animaux. Réalisé en étroite collaboration avec la police locale de Seraing/Neupré, ce document permet de développer une action concrète et opérationnelle à cet effet sur le territoire sérésien. Un changement qui s’imposait pour le service du Bien-être animal de la Ville de Seraing qui a trop souvent constaté que les tribunaux étaient engorgés et que les personnes à qui on retirait des animaux pour des faits de maltraitance n’étaient pas spécialement sanctionnées. Afin d’éviter que des histoires comme celle de « Fiona » ne se répètent et ne restent impunies, la Ville de Seraing a décidé que les faits de négligence et de maltraitance à l’encontre des animaux sur le territoire seront dorénavant lourdement sanctionnés. Les personnes qui porteront atteinte à leur bien-être seront passibles d’une amende administrative allant de 50€ à 10.000€. Ainsi, est en infraction celui ou celle qui : détient un animal sans disposer des compétences ou de la capacité requises pour le détenir en vertu de l’article D.6, paragraphe 2, du Code wallon du bien-être animal ; ne procure pas à un animal détenu en prairie un abri au sens de l’article D.10 du Code précité ; détient un animal abandonné, perdu ou errant, sans y avoir été autorisé par ou en vertu dudit Code ; ne restitue pas un animal perdu à son responsable identifié conformément à l’article D.12, paragraphe 3 ; ne procède pas à l’identification...

Lire la suite

Pas de lotissements dans le bois pour le projet du Val Saint-Lambert

14 Déc , 2020 dans Développement territorial, Le conseil communal

Pas de lotissements dans le bois pour le projet du Val Saint-Lambert

Le Collège communal de la Ville de Seraing a décidé de modifier ses plans quant au projet Cristal Park. Après réflexion, il choisit de s’opposer fermement à la création de lotissements dans les bois du site sérésien. Dans le cadre du projet de reconversion de la cristallerie du Val Saint-Lambert, la Ville de Seraing avait notamment annoncé la création d’un lotissement dont une partie serait située à l’intérieur des bois du site sérésien. Si ce projet devait être mené à terme, il aurait été logique que plusieurs arbres auraient dû être abattus afin de laisser un espace suffisant pour la réalisation de ces logements. Finalement, et après une nouvelle analyse de la situation, le Collège communal de la Ville de Seraing– à l’initiative de l’Echevine du Développement Territorial, Déborah Géradon – a annoncé, ce lundi soir au conseil communal, qu’il avait choisi de reconsidérer le projet pour le modifier quelque peu. Celui-ci n’a en effet aucune envie de raser une partie de ces bois et a plutôt la volonté de développer ces habitations sur une partie plus urbanisée du site du Val Saint-Lambert. « Certains penseront peut-être que cette décision est un véritable manque à gagner car nous passerons de la création de 500 logements à 80 mais les membres du collège et moi-même souhaitions plus que jamais créer un équilibre en traitant ce projet de manière beaucoup plus humaine », indique l’Echevine du Développement territorial, Déborah Géradon. « Nous nous sommes rendus compte que le projet tel qu’il a été approuvé en 2008 ne correspondait plus à un projet qui serait construit en 2020. Je pense bien évidemment à la préservation des bois. C’est la raison pour laquelle, nous avons décidé de dire non à l’extension du projet dans les bois et à préserver ce patrimoine commun à l’ensemble des Sérésiens. »...

Lire la suite

La fresque en hommage à Nadège Abbate inaugurée ce jeudi

10 Déc , 2020 dans Culture, Le bourgmestre

La fresque en hommage à Nadège Abbate inaugurée ce jeudi

La Ville de Seraing a officiellement inauguré la fresque réalisée en l’honneur de Nadège Abbate ce jeudi 10 décembre 2020 en compagnie de ses proches, du Bourgmestre, de l’Echevin de la Culture et de l’Echevine de la Mobilité. Le réaménagement de la rue de Tavier était un des objectifs principaux du Collège communal – et plus particulièrement de l’Echevine de la Mobilité, Déborah Géradon – qui a travaillé en étroite collaboration avec le TEC et le papa de Nadège Abbate, mortellement fauchée par un chauffard dans ladite rue il y a quelques années, pour concrétiser cet important projet. C’est ainsi que de nombreuses installations ont été disposées dans cette artère afin de sécuriser davantage l’ensemble de ses usagers. En parallèle à ces actions essentielles, la Ville de Seraing – à l’initiative de l’Echevin de la Culture, Philippe Grosjean – a tenu à rendre un dernier hommage à la jeune Sérésienne en lui consacrant une fresque murale non loin de la plaque commémorative disposée également en son nom en 2019. Une véritable œuvre d’art de 30 mètres sur 3,5 mètres de moyenne réalisée par l’artiste Olivier Gratia, en l’espace de plusieurs jours. Celle-ci représente le visage de Nadège sur des fonds d’écriture africaine, mettant ainsi en avant ses origines, le tout encerclé sur des teintes colorées basées sur le bleu, sa couleur préférée. La fresque a été inaugurée ce jeudi matin en présence des membres du Collège communal – le Bourgmestre, Francis Bekaert, et les Echevins de la Culture et de la Mobilité, Philippe Grosjean et Déborah Géradon – ainsi que des proches de la victime, dont son papa, qui a tenu à remercier l’implication des autorités communales pour cet hommage....

Lire la suite

Les prochains conseils de Seraing se dérouleront en visioconférence

13 Nov , 2020 dans Coronavirus, Le conseil communal, Police

Les prochains conseils de Seraing se dérouleront en visioconférence

Afin de préserver la sécurité des citoyens mais également celle des conseillers, la Ville de Seraing a décidé d’organiser le conseil de police et le conseil communal du lundi 16 novembre prochain en visioconférence. Au vu des circonstances actuelles qui impliquent un nombre limité d’interactions sociales entre les individus, le Collège communal de la Ville de Seraing a décidé qu’il serait préférable d’organiser le conseil de police et le conseil communal du 16 novembre prochain en visioconférence. Les conseillers recevront un lien URL qui leur permettra de se connecter via la plateforme Webex, une première fois à 19h15 et une seconde fois à 20h00. Ils pourront ainsi assister aux conseils tout en prenant bien évidemment part aux différents débats. La marche à suivre sera quant à elle légèrement différente pour les citoyens qui souhaiteront assister aux deux rendez-vous. Lorsqu’ils assistent aux séances publiques des deux conseils, les citoyens prennent place au fond de la salle et n’interagissent nullement avec les représentants politiques qui y sont présents. Cette règlementation restera de mise et sera donc appliquée pour les visioconférences. Les futurs spectateurs seront donc invités à se rendre sur la chaine Youtube de la Ville de Seraing qui retransmettra, en streaming et surtout en direct, les réunions. Ne disposant pas d’un lien Webex comme l’ensemble des conseillers, ils ne pourront donc pas interagir mais simplement assister aux différents débats. Un moyen numérique et surtout efficace de maintenir les deux conseils de la Ville de Seraing tout en préservant la sécurité de chacun. ———– Le conseil Communal débutera ce lundi 16 Novembre à 20h00’ et pourra être suivi en direct sur Youtube via ce lien => chaîne...

Lire la suite

Des conseils consultatifs des Femmes, du Bien-Être Animal, et de la Participation Citoyenne prochainement créés à Seraing

20 Oct , 2020 dans Bien-Être animal, Conseils consultatifs, Le conseil communal, Vivre en ville

Des conseils consultatifs des Femmes, du Bien-Être Animal, et de la Participation Citoyenne prochainement créés à Seraing

La Ville de Seraing a pour objectif de créer trois conseils consultatifs communaux – des Femmes, du Bien-Être Animal, et de la participation citoyenne – pour permettre aux citoyens de s’impliquer encore plus dans la vie politique du territoire.  La Ville de Seraing souhaite plus que jamais prendre en considération les préoccupations de ses citoyens en les impliquant davantage dans la vie politique du territoire, notamment via le développement de plusieurs futurs projets. Pour y parvenir, le Collège communal, sous l’impulsion de l’Echevine en charge de l’Egalité des Chances et du Bien-Être Animal, Julie Geldof, a décidé de créer trois nouveaux conseils consultatifs communaux: un Conseil Consultatif des Femmes (CCF); un Conseil Consultatif du Bien-Être Animal (CCBEA) ; un Conseil Consultatif de la Participation Citoyenne (CCPC). Présenté ce lundi 19 octobre au conseil communal, ce nouveau projet a pour objectif de : créer et stimuler des échanges entre les différents membres des conseils ; réfléchir à des questions et proposer de nouveaux projets ; sensibiliser, informer et responsabiliser les citoyens ; émettre des recommandations auprès de l’autorité communale. Ces différents conseils, pour lesquels il n’existe pas encore de plan pré-établi, seront composés différemment en fonction de leur compétence respective mais rassembleront tous néanmoins des citoyens, des professionnels, des acteurs de terrain, des représentants d’associations (qui ont leur siège social à Seraing ou qui développent leurs activités dans la ville), ou encore des représentants des comités de quartier du territoire pour le CCPC. « Les personnes intéressées par le projet sont invitées à répondre à l’appel à candidatures, lancé sur nos différents réseaux de communication du 20 octobre au 30 novembre inclus », explique Julie Geldof. « Même si le nombre de membres par conseil n’a pas été défini avec exactitude (entre 10 et 20 pour le CCF et le CCBEA et entre...

Lire la suite