Pages Menu
ATTENTION
Le Gouvernement fédéral a pris des mesures pour lutter contre le coronavirus en vigeur jusqu'à nouvel ordre. Retrouvez toutes les informations sur www.seraing.be/coronavirus.

Find all the precautionary measures and the government policy to fight the coronavirus Covid-19, translated in 12 languages.

Déclaration de politique générale du Collège communal

Conformément à l’article L1123-27 du Code wallon de la démocratie locale et de la décentralisation

Mesdames et Messieurs,

Ces dernières années, Seraing a dû faire face à de nombreux défis. Parmi ceux-ci, on retrouve la fin de la sidérurgie qui a structuré pendant un siècle le développement économique et urbanistique de la ville. Loin de s’être apitoyée sur son sort, la majorité socialiste a anticipé et saisi à bras-le-corps cet état de fait.

C’est dans ce contexte qu’a été initié le Master Plan. Si la législature 2012-2018 a été celle de sa concrétisation, cette nouvelle législature sera quant à elle placée sous le signe de la continuité de sa mise en œuvre et du renforcement de ses effets. Concrètement, une amélioration de la vie quotidienne de tous les Sérésiens en matière d’emplois, de bien-être et d’accès au logement est attendue.

Une modernisation de la Ville et de son administration l’est également.

Vous pourrez le constater à travers la lecture de cette déclaration de politique générale, le Collège communal ne se contentera pas de récolter les fruits des actions passées.

D’une façon synthétique, au cours de la mandature à venir, l’action menée par le Collège et, plus largement par la majorité socialiste, s’articulera autour de deux priorités:

  • La Prospérité
  • La Solidarité

La prospérité est certes économique, mais elle est aussi et surtout un facteur du développement social, du bien-être, de la qualité et de la dignité de vie pour chacun.

La solidarité est la valeur essentielle de l’humain, de sa capacité à aider, à encourager et à soutenir les initiatives individuelles et collectives, de faire preuve d’empathie envers l’autre quels que soient sa couleur de peau, son origine et son statut social.

Néanmoins, il faut savoir raison garder et être conscient que la mandature à venir charriera immanquablement son lot d’obstacles et de difficultés. Le Collège sérésien s’engage, comme il l’a toujours fait, à les affronter en misant sur la démocratie participative et en s’appuyant sur le personnel communal.  A cet égard, il mettra en oeuvre les moyens nécessaires à la sécurisation des installations communales et au bien-être des travailleurs.

Il le fera en veillant à l’exemplarité qui incombe aux mandataires et à la saine Gouvernance.

Cette saine gouvernance, nécessaire à la prospérité et à la solidarité, passera par un contrôle dans l’exercice des mandats, une limitation des cumuls des mandats et des rémunérations, une limitation stricte des risques de conflits d’intérêt et une transparence accrue des institutions et des élus. En ce sens, les prescrits du Code de la démocratie et les recommandations des autorités de Tutelle qui en découlent seront intégralement respectés. Les exigences en matière de bonne gouvernance seront donc au cœur de notre projet politique.

Enfin, il convient de signaler que cette déclaration politique ne constitue pas un catalogue de projets. Le Plan Stratégique Transversal qui vous sera présenté au milieu de cette année, rédigé en bonne intelligence avec le Directeur Général et la Directrice Financière, déclinera en projets et moyens l’ensemble des priorités pour cette mandature.

1ère priorité : la Prospérité

Viser la prospérité au profit de tous suppose la réussite d’un large puzzle dans lequel chaque compétence, chaque talent, chaque savoir, est une pièce essentielle.

Ainsi la prospérité ne peut se concevoir, sans formations de qualités, sans une mobilité fluide, sans initiatives individuelles et collectives, sans ambitions vertueuses, sans un aménagement du territoire harmonieux, sans activités culturelles et sportives, sans propreté, sans services communaux performants, proches des citoyens et des entreprises.

La prospérité suppose aussi qu’ensemble, nous construisions une vision majoritairement partagée, cohérente, positive et optimiste de l’avenir pour nos citoyens, nos enfants et adolescents.

Elle implique aussi que Seraing, grande Ville wallonne, mais petite entité à l’échelle mondiale, contribue aux réponses à apporter aux grands défis de ce monde, dont ceux d’un développement durable et de la préservation de l’environnement.

Elle implique de croire et d’oser investir dans les opportunités que constituent notamment la recherche des énergies du futur, les technologies innovantes, les nouvelles formes de mobilité, l’économie circulaire, la transition écologique, la création de circuits courts alimentaires ou de production.

L’intensification des initiatives visant au développement durable – et le développement ne peut être durable que s’il est aussi solidaire – constituera donc, pour le Collège, un puissant levier de prospérité pour notre ville.

A cet égard, Seraing doit jouer son rôle en favorisant les initiatives locales, en soutenant les projets publics et privés comme la réalisation de Smart Grid, la création de coopératives citoyennes, d’initiatives industrielles dans le domaine du recyclage, de la logistique, de l’artisanat, du commerce de proximité, des activités culturelles et touristiques ainsi qu’à toutes activités porteuses d’emplois accessibles aux citoyens sérésiens.

Nous disposons pour ce faire d’exceptionnelles compétences, de personnes de talent, réparties dans les services communaux et dans les associations qui nous sont proches.

A nous de les coordonner pour renforcer et focaliser nos efforts sur nos priorités sociales, économiques et environnementales.

Le Collège communal, dans sa recherche de prospérité, sera extrêmement attentif au devenir des friches industrielles de la sidérurgie, lieux du développement économique de notre région mais aussi de son développement social, grâce à un combat sans cesse renouvelé des représentants des travailleurs.

L’histoire est importante, elle fait partie de notre ADN, mais c’est à l’avenir de ces sites auquel nous serons particulièrement attentifs.

Ils doivent être rapidement dépollués pour ensuite être remis à disposition des organismes publics qui devront sélectionner l’implantation d’activités génératrices d’emplois.

La prospérité de notre ville se basera aussi sur le concept de ville « intelligente », par la poursuite du développement des services numériques, de la digitalisation, en veillant à l’accessibilité du site internet et des services en ligne ainsi qu’à l’éventuelle augmentation de spots de « free-wifi » et d’espaces où les citoyens peuvent avoir accès à des ordinateurs et à une connexion internet.

Elle se basera également sur la poursuite du développement :

  • du Science Park pour les activités scientifiques génératrices d’entreprises dans les secteurs innovants ;
  • de la zone du HFB en vue d’y organiser des activités mixtes alliant le fret fluvial, ferroviaire et les PME de production ;
  • du site de Trasenster en un lieu de vie culturel et de logements accessibles ;
  • de l’espace de la Cokerie qui pourrait devenir un lieu destiné aux activités de l’économie circulaire ;
  • du HF6 qui deviendra une zone urbaine et d’artisanat ;
  • du site du Val St Lambert, un lieu chargé d’histoire qui deviendra une zone mixte comprenant l’artisanat d’exception avec de nouveaux investissements pour la cristallerie, mais aussi un lieu de culture, de tourisme, d’habitations, de loisirs, de commerces, de services publics et privés.

Le Collège communal, dans sa recherche de prospérité, sera particulièrement attentive au développement du commerce de proximité. Les quartiers de commerce feront l’objet d’un aménagement particulier. Il est en effet primordial de retrouver le plaisir de faire son shopping et d’habiter en ville. A cet égard, la Ville encouragera le développement de logements au-dessus des commerces et les aménagements du domaine public se feront en concertation avec les habitants et les commerçants.

Par ailleurs, fort de l’expérience de la mandature précédente, il sera également attentif à la situation économique des commerces de proximité lors des nécessaires travaux d’aménagement des quartiers dont la durée serait considérée comme exceptionnelle.

Nous continuerons d’accorder une attention particulière à nos marchés publics et spécialement à leurs clauses sociales et environnementales. Elles devront permettre aux entreprises locales, d’économie sociale ou non, d’avoir les meilleures chances d’obtenir les marchés publics dans le respect de la législation européenne et fédérale.

La prospérité rime également avec la sécurité. Il s’agit de garantir à tous les citoyens leur droit à la sécurité, de veiller au bien-être de chacun et au respect de l’intérêt général en toute impartialité. Cette sécurité s’entend notamment par rapport à des investissements en rénovation de voirie, en aménagements de zones de sécurité aux abords des écoles ou encore en éclairage public.

Enfin, le Collège maintiendra et développera la participation de Seraing dans les instances régionales, fédérales et internationales qui réfléchissent à un avenir durable de la planète, à une économie citoyenne et à une meilleure répartition des ressources et richesses et ce, dans les limites de ses compétences.

 2e priorité : la solidarité

Corollaire essentiel de la prospérité, la solidarité constituera le second pilier de l’action de la majorité pour les six années qui viennent.

La solidarité, au niveau de la politique communale, se décline à travers différents axes.

La solidarité, c’est d’abord et avant tout une politique sociale ambitieuse. A cet égard,  la politique sérésienne telle que menée par le majorité socialiste a, depuis de nombreuses décennies, fait la part belle à la dimension sociale. L’aide aux plus fragilisés, la réinsertion  socio-professionnelle, la cohésion sociale, l’égalité des chances, la lutte contre toutes les formes de précarité et de discrimination, ont toujours constitué un objectif prioritaire de notre action. A cet égard, la nouvelle législature ne fera pas exception.

Dans ce contexte, le Collège veillera, par le biais de la dotation communale à ce que le Centre Public d’Action Sociale de la Ville de Seraing puisse remplir au mieux les missions qui lui sont conférées, qu’elles soient obligatoires ou facultatives.

La solidarité, c’est garantir à chacun de jouir des droits qu’il peut revendiquer. C’est dans cette optique que le Collège entend mener un projet d’automatisation des droits dérivés (ou supplémentaires) sur base des statuts sociaux.

La solidarité est aussi intergénérationnelle. Dans ce contexte, une attention particulière sera accordée à nos aînés. Nous veillerons à augmenter qualitativement les places d’accueil en MR et MRS. Nous serons également attentifs au renforcement des initiatives en matière de maintien à domicile.

La solidarité, c’est également de permettre à toutes et tous, et spécialement aux plus jeunes, d’avoir accès à une offre de services sportifs et culturels de qualité en améliorant notamment les structures existantes. La pratique du sport et l’accès à la culture constituent indubitablement un puissant vecteur d’émancipation sociale et d’épanouissement personnel. Nous pouvons être fiers de disposer dans ce domaine d’infrastructures culturelles et sportives hors normes que nous entendons encore améliorer.

La solidarité, c’est offrir un enseignement performant, égalitaire et inclusif. Cela se traduira entre autres par l’aménagement et la rénovation de nouveaux bâtiments scolaires ou par la gratuité des fournitures scolaires dans les écoles primaires tous réseaux confondus.

La solidarité, c’est également proposer aux parents de disposer de places d’accueil de la petite enfance en nombre, de qualité et à prix démocratiques. Nous entendons ainsi créer une nouvelle crèche communale à Jemeppe afin de renforcer notre offre en la matière. Nous saisissons l’opportunité que nous donne cette déclaration de politique générale pour rappeler que Seraing est dans le top 3 des communes de l’arrondissement de Liège en matière de places publiques d’accueil de la petite enfance.

La solidarité, c’est garantir l’accès le plus large possible au droit fondamental qu’est celui au logement. Il convient donc de le défendre et de le renforcer à tous les niveaux de pouvoir. Un logement accessible et de bonne qualité constitue, avec l’emploi, un des leviers de l’émancipation sociale.

Nous entendons donc jouer un rôle majeur dans la mise en œuvre d’un véritable droit inconditionnel au logement, au travers des outils dont nous disposons, en donnant les impulsions en matière de construction de logements neufs, de rénovation de logements, de localisation et de qualité du bâti, de mixité sociale et fonctionnelle de l’habitat, de protection de citoyens les plus vulnérables, de promotion de nouvelles formes d’habitat, de lutte contre la précarité énergétique. Le droit au logement se concrétise également par la chasse aux logements inoccupés et insalubres.

La solidarité réside également dans une gestion saine et dynamique des finances et de l’administration communale car elle est gage du développement des services offerts à la population. Dans un contexte budgétaire extrêmement tendu pour de nombreux pouvoirs locaux et alors qu’il leur est régulièrement demandé de faire plus avec moins, les communes doivent plus que jamais adopter une gestion dynamique, rigoureuse, efficace et recentrée sur leurs missions de base. A cet effet, la transversalité des politiques, le décloisonnement des services, les synergies communales, la réduction des coûts de fonctionnement, la recherche de financements (pour poursuivre l’élaboration des projets urbains, petits et grands, mais aussi des projets liés au social, à l’environnement, à l’énergie, à la mobilité, à la créativité et à la participation citoyenne) sont des objectifs de cette nouvelle mandature.

Dans le cadre de cette gestion saine et dynamique, sans ambiguïté, la solidarité constitue également l’assurance de ne procéder à aucun licenciement (économique) au sein du personnel communal.

La solidarité, à notre sens, ne se limite pas aux frontières de notre ville et au temps présent. Comme évoqué ci-dessus, Seraing devra immanquablement participer à l’effort global en matière de développement durable. Le Collège entend continuer à montrer l’exemple dans ce domaine notamment pour ce qui regarde la performance énergétique des bâtiments publics. L’extension de la ligne du tram à Seraing constituera également une des priorités de cette législature en matière de mobilité douce.

La solidarité résidera aussi dans la promotion de l’égalité Homme-Femme et, plus largement, dans la lutte contre toutes les discriminations. Nous veillerons notamment à assurer une meilleure accessibilité des bâtiments publics aux personnes en situation de handicap.

La solidarité ne se limite pas à l’action des seuls pouvoirs publics. Dans ce domaine, nul ne contestera l’importance du tissu associatif sur le territoire de notre commune. Le Collège continuera donc à apporter son soutien au monde associatif et veillera à renforcer les synergies avec les ASBL.

Conclusions et perspectives

Vous l’aurez compris, l’action du collège communal reposera sur deux piliers : la Prospérité et la Solidarité.

En ce début de 21ème siècle, il est grand temps de réconcilier prospérité de tous et solidarité. La prospérité de quelques-uns ne peut plus prendre le pas sur celle du plus grand nombre. Nous devons rendre tout son sens à la solidarité !

Sans la solidarité, la prospérité conduit immanquablement à l’égoïsme et au repli sur soi, à une société où règne le calcul froid de l’individualisme et la loi du plus fort. Avec la solidarité générée notamment par l’entraide, la prospérité constituera par contre un facteur immanquable d’évolution et de progrès pour tous.

Ces deux notions vont de pair, il ne peut y avoir de solidarité sans la prospérité qui assure les moyens nécessaires à la mise en œuvre de celle-ci. La solidarité et la prospérité se croisent, se complètent, s’auto-alimentent.

La prospérité se traduira par le développement de l’activité économique sur le territoire de notre ville et donc par la création d’emplois et d’entreprises, par l’amélioration de la mobilité, par la rénovation du bâti, par le renouveau urbanistique.

La solidarité, quant à elle, passera inévitablement par le soutien à notre C.P.A.S., par une attention encore accrue aux personnes fragilisées, aux jeunes et aux ainés.

Pour conclure, notre ville peut se targuer de disposer d’une histoire riche, d’un tissu associatif dense, d’une infrastructure sportive et culturelle exceptionnelle, de personnes de talents, d’une population jeune et créative, en somme elle dispose de tous les atouts pour affronter avec optimisme l’avenir, mais également et surtout pour rendre à chacun et chacune la fierté d’être Sérésien/ne !

Les prochains conseils de Seraing se dérouleront en visioconférence

13 Nov , 2020 dans Coronavirus, Le conseil communal, Police

Les prochains conseils de Seraing se dérouleront en visioconférence

Afin de préserver la sécurité des citoyens mais également celle des conseillers, la Ville de Seraing a décidé d’organiser le conseil de police et le conseil communal du lundi 16 novembre prochain en visioconférence. Au vu des circonstances actuelles qui impliquent un nombre limité d’interactions sociales entre les individus, le Collège communal de la Ville de Seraing a décidé qu’il serait préférable d’organiser le conseil de police et le conseil communal du 16 novembre prochain en visioconférence. Les conseillers recevront un lien URL qui leur permettra de se connecter via la plateforme Webex, une première fois à 19h15 et une seconde fois à 20h00. Ils pourront ainsi assister aux conseils tout en prenant bien évidemment part aux différents débats. La marche à suivre sera quant à elle légèrement différente pour les citoyens qui souhaiteront assister aux deux rendez-vous. Lorsqu’ils assistent aux séances publiques des deux conseils, les citoyens prennent place au fond de la salle et n’interagissent nullement avec les représentants politiques qui y sont présents. Cette règlementation restera de mise et sera donc appliquée pour les visioconférences. Les futurs spectateurs seront donc invités à se rendre sur la chaine Youtube de la Ville de Seraing qui retransmettra, en streaming et surtout en direct, les réunions. Ne disposant pas d’un lien Webex comme l’ensemble des conseillers, ils ne pourront donc pas interagir mais simplement assister aux différents débats. Un moyen numérique et surtout efficace de maintenir les deux conseils de la Ville de Seraing tout en préservant la sécurité de chacun. ———– Le conseil Communal débutera ce lundi 16 Novembre à 20h00’ et pourra être suivi en direct sur Youtube via ce lien => chaîne...

Lire la suite

Des conseils consultatifs des Femmes, du Bien-Être Animal, et de la Participation Citoyenne prochainement créés à Seraing

20 Oct , 2020 dans Bien-Être animal, Conseils consultatifs, Le conseil communal, Vivre en ville

Des conseils consultatifs des Femmes, du Bien-Être Animal, et de la Participation Citoyenne prochainement créés à Seraing

La Ville de Seraing a pour objectif de créer trois conseils consultatifs communaux – des Femmes, du Bien-Être Animal, et de la participation citoyenne – pour permettre aux citoyens de s’impliquer encore plus dans la vie politique du territoire.  La Ville de Seraing souhaite plus que jamais prendre en considération les préoccupations de ses citoyens en les impliquant davantage dans la vie politique du territoire, notamment via le développement de plusieurs futurs projets. Pour y parvenir, le Collège communal, sous l’impulsion de l’Echevine en charge de l’Egalité des Chances et du Bien-Être Animal, Julie Geldof, a décidé de créer trois nouveaux conseils consultatifs communaux: un Conseil Consultatif des Femmes (CCF); un Conseil Consultatif du Bien-Être Animal (CCBEA) ; un Conseil Consultatif de la Participation Citoyenne (CCPC). Présenté ce lundi 19 octobre au conseil communal, ce nouveau projet a pour objectif de : créer et stimuler des échanges entre les différents membres des conseils ; réfléchir à des questions et proposer de nouveaux projets ; sensibiliser, informer et responsabiliser les citoyens ; émettre des recommandations auprès de l’autorité communale. Ces différents conseils, pour lesquels il n’existe pas encore de plan pré-établi, seront composés différemment en fonction de leur compétence respective mais rassembleront tous néanmoins des citoyens, des professionnels, des acteurs de terrain, des représentants d’associations (qui ont leur siège social à Seraing ou qui développent leurs activités dans la ville), ou encore des représentants des comités de quartier du territoire pour le CCPC. « Les personnes intéressées par le projet sont invitées à répondre à l’appel à candidatures, lancé sur nos différents réseaux de communication du 20 octobre au 30 novembre inclus », explique Julie Geldof. « Même si le nombre de membres par conseil n’a pas été défini avec exactitude (entre 10 et 20 pour le CCF et le CCBEA et entre...

Lire la suite

Plan de relance économique et de lutte contre la précarité

13 Oct , 2020 dans Communiqués de presse, Coronavirus, Le collège communal

Plan de relance économique et de lutte contre la précarité

A l’instar de beaucoup d’autres territoires, la Ville de Seraing est frappée de plein fouet par le Coronavirus et les mesures restrictives – bien que nécessaires pour la santé de chacun – qui en découlent. Cette importante crise sanitaire a déjà sans conteste eu des répercussions sociales et économiques importantes auprès de nombreux acteurs de la société et ce, à de multiples niveaux: commerçants, PME, TPE (micro-entreprises), personnes précarisées, secteurs associatifs, et bien d’autres. Compte tenu de ce contexte exceptionnel, les pouvoirs publics sont conscients du rôle prépondérant qu’ils doivent jouer. La Ville de Seraing entend, en l’occurrence, y contribuer au travers d’un plan de relance économique et de lutte contre la précarité. Celui-ci a pour vocation d’endiguer les effets de crise du Covid-19, en limitant au maximum les conséquences de cette pandémie et ce, dans les limites des finances et des compétences de la Ville de Seraing. Une véritable priorité pour le Bourgmestre, Francis Bekaert, ainsi que pour l’ensemble des membres du collège communal qui présentent leur projet commun lors du conseil communal de ce lundi 12 octobre 2020. Un budget total de 13 millions € Concrètement, ce plan se compose de 42 mesures pour un budget total de 13 millions € étalés sur 5 ans (2020, 2021, 2022, 2023, 2024), soit jusqu’à la fin de la législature actuelle. Parmi celles-ci, certaines pourraient être applicables dès le 1er décembre prochain, et surtout être récurrentes durant les prochaines années. En effet, tandis que des mesures nécessitent une seule dépense (qui aura lieu en 2020), d’autres ont besoin d’une dépense récurrente (réparties sur plusieurs années) pour atteindre les objectifs fixés. Il est important de souligner que le plan est financé à hauteur de 4 millions € par emprunt bancaire mais également par recours aux fonds propres, aux provisions ou à l’emprunt...

Lire la suite

Nuisances sonores liées au trafic aérien de Liège Airport: le Bourgmestre de Seraing, Francis Bekaert, souhaite être informé de toute évolution ou adaptation des plans de vol

29 Juin , 2020 dans Le bourgmestre

Nuisances sonores liées au trafic aérien de Liège Airport: le Bourgmestre de Seraing, Francis Bekaert, souhaite être informé de toute évolution ou adaptation des plans de vol

A la suite de récentes plaintes de citoyens Sérésiens concernant d’inhabituelles nuisances sonores dues aux avions qui survolent Seraing, Francis Bekaert a demandé à Liège Airport d’être tenu informé des éventuelles évolutions ou adaptations de plans de vol. La Ville de Seraing n’est pas habituée à ces nuisances qui semblent s’être intensifiées dans certaines zones depuis peu.  » Nous devons favoriser le développement de Liège Airport, catalyseur d’emploi sur toute l’agglomération. Ce développement doit toutefois se faire dans la complète transparence, en ce compris des implications sur d’éventuelles adaptations des plans de vols, fussent-ils provisoires», a tenu à souligner le Bourgmestre, particulièrement sensible au bien-être de ses...

Lire la suite

Le Centre culturel reprend ses activités pour l’été

26 Juin , 2020 dans Centre Culturel de Seraing, Culture, Le bourgmestre, Le collège communal

Le Centre culturel reprend ses activités pour l’été

La Ville de Seraing a décidé de permettre au Centre culturel sérésien d’organiser des représentations culturelles extérieures durant l’été 2020. A la suite de la situation de crise liée à la pandémie de coronavirus, le secteur culturel a dû provisoirement cessé ses activités. A Seraing, les manifestations du genre ont donc été annulées et les lieux culturels fermés provisoirement pour le bien de tous.  Au vu de l’évolution positive de la situation, le Conseil National de Sécurité a annoncé la reprise des activités culturelles dès le 8 juin dernier sous certaines conditions.  En parfaite adéquation avec ces recommandations, le Bourgmestre, Francis Bekaert, et l’Echevin de la Culture, Philippe Grosjean, ont décidé de permettre au Centre culturel sérésien de relancer l’organisation de ses représentations culturelles extérieures pendant l’été 2020. Ainsi, le centre culturel s’engage à limiter, dans un premier temps, à 100 personnes le nombre de participants aux manifestations extérieures, à faire respecter le principe de distanciation sociale ainsi que le port du masque si nécessaire, à imposer la vente de billets exclusivement via son site internet, à éviter les effets d’attroupement, à ouvrir le bar suivant les règles applicables à l’HORECA, et à rappeler des consignes et gestes nécessaires en introduction de chaque représentation.   Les festivités reprendront les 10, 11, et 12 juillet prochains sur le parking du Centre...

Lire la suite

Seraing – Covid-19: vers des mesures spécifiques de relance économique et de lutte contre la précarité

4 Juin , 2020 dans Commerce, Communiqués de presse, Le bourgmestre

Seraing – Covid-19: vers des mesures spécifiques de relance économique et de lutte contre la précarité

La Ville de Seraing a immanquablement été touchée de plein fouet par le Coronavirus. Cette importante crise sanitaire a déjà sans conteste des répercussions sociales et économiques importantes sur la population mais également sur les commerçants, PME et TPE. Si durant le confinement, les autorités communales ont pris des mesures spécifiques pour leur venir en aide (notamment en matière de diminution des taxes), elles ont dorénavant pour ambition de soutenir les efforts déployés par les habitants en proposant des mesures d’aides. A la suite du collège communal des vendredis 22 et 29 mai, la Ville de Seraing, à l’initiative de son Bourgmestre, Francis Bekaert, en collaboration étroite avec les membres de son Collège et singulièrement l’Echevine en charge du Développement Economique, Déborah Géradon, élabore un plan de relance économique et de lutte contre la précarité destiné à endiguer les effets de la crise Covid-19. « Celui-ci repose sur la mise en place de mesures de soutien aux commerces présents sur le territoire sérésien », souligne Francis Bekaert. « Le plan repose également sur une aide sociale envers les personnes précarisées via la mise en place d’un projet qui me tient particulièrement à coeur, à savoir la création d’une épicerie sociale à Seraing. » Pour rappel, cette initiative a pour objectif de proposer des produits, à prix modérés et issus notamment de productions maraichères de proximité (via la récolte des potagers urbains), destinés à un public précarisé. « Nous souhaitons véritablement aider les commerçants et les PME/TPE, durement impactés, via une aide financière directe », indique Déborah Géradon. « Les commerces de proximité ont joué un rôle essentiel durant la crise. Les citoyens sont retournés vers les circuits locaux. Nous allons encourager cette consommation de...

Lire la suite

La Ville de Seraing organise une nouvelle campagne de dératisation

29 Mai , 2020 dans Environnement, Le bourgmestre

La Ville de Seraing organise une nouvelle campagne de dératisation

En raison de l’augmentation des rats sur le territoire, la Ville de Seraing,  a décidé de mettre en place une nouvelle campagne de dératisation. Celle-ci aura lieu du 8 au 19 juin inclus. A l’instar des mois de juin et décembre 2019, la Ville de Seraing, sous l’impulsion du Bourgmestre, Francis Bekaert, et sur proposition de l’Echevine de l’Environnement, Laura Crapanzano, a décidé de poursuivre ses efforts en vue de la destruction de rongeurs, parfois trop nombreux. En effet, les températures élevées estivales et les dépôts clandestins malheureusement trop fréquents sur le territoire sont à la base de cette prolifération. A l’instar des années précédentes, les autorités locales ont souhaité lancé une nouvelle campagne de dératisation en 2020. Du 8 au 19 juin prochain, des spécialistes de la société Anticimex déposeront des produits raticides dans des endroits publics tels que les égouts et principalement les rues dans lesquelles la présence de rats a été détectée par les citoyens. La Ville de Seraing compte donc sur la bonne collaboration de ses habitants et les invite également à signaler, au commissariat de police divisionnaire ou au service communal des travaux, les endroits où ils auraient éventuellement constaté la présence de rats. Le reste de l’année, les Sérésiens ont également la possibilité de se procurer des sachets de raticides (qui respectent la législation en vigueur) au service des travaux sur présentation de la carte d’identité. Si malgré l’utilisation de ces sachets, les rats continuent d’arpenter certaines rues de la ville, la société Anticimex peut se déplacer sur demande de l’habitant. Elle peut donc intervenir dans le secteur privé mais également dans le public puisqu’elle peut intervenir dans tous les bâtiments...

Lire la suite

Coronavirus : les services des Abris de Jour et de Nuit sont maintenus

18 Mar , 2020 dans Coronavirus, CPAS et affaires sociales, Le collège communal, Un toit pour la nuit, Vivre en ville

Coronavirus : les services des Abris de Jour et de Nuit sont maintenus

Suite à la problématique liée au coronavirus, la Ville de Seraing a décidé de maintenir ses services d’aide à destination des personnes précarisées. Actuellement confrontée à une situation de crise des plus exceptionnelles, la Ville de Seraing a adopté depuis vendredi dernier des mesures nécessaires au bien-être de l’ensemble de sa population. Toujours en parfaite adéquation avec les décisions prises par le Gouvernement fédéral, elle n’a toutefois pas hésité à trouver des solutions pour les migrants ainsi que pour les personnes sans-abri et précarisées. Particulièrement sensible à leur intérêt, elle met d’ailleurs chaque jour de l’année des aides spécifiques à leur disposition et leur offre notamment la possibilité de profiter de repas gratuits via l’Abri de Jour mais également de lits à travers l’Abri de Nuit « Un toit pour la nuit ». Par ces temps de crise, la Ville de Seraing, à l’initiative du Bourgmestre, Francis Bekaert, et de la Présidente de l’Abri de Jour/Nuit, Laura Crapanzano, a décidé de maintenir ces deux services plus qu’importants en les adaptant et en respectant les consignes de sécurité de base, aussi bien pour le personnel que pour les personnes le fréquentant. L’Abri de Nuit déménage Ainsi, l’Abri de Jour a fermé ses portes mais continue de distribuer des repas gratuits sous forme de « drive-in piétons ». L’Abri de Nuit reste quant à lui ouvert mais l’heure d’accueil a dû être modifiée. Les personnes qui côtoient ce lieu sont dorénavant priées de s’y rendre à 22h00 (au lieu de 21h00 normalement) afin de se mettre directement au lit. Une mesure supplémentaire pour éviter toute forme de contact et ainsi garantir la sécurité de tous. De plus, et afin de respecter au mieux les mesures gouvernementales, l’Abri de nuit déménagera, dès ce mercredi 18 mars, vers la salle de la Maison...

Lire la suite

Coronavirus : la Ville de Seraing adapte ses mesures

16 Mar , 2020 dans Coronavirus, Le collège communal

Coronavirus : la Ville de Seraing adapte ses mesures

Le Collège communal de la Ville de Seraing s’est réuni en urgence ce lundi 16 mars afin d’adapter ses mesures pour préserver la santé de ses citoyens ainsi que de ses travailleurs avec pour objectif d’éviter la propagation du coronavirus. Pour rappel, le Collège communal de la Ville de Seraing a, durant sa séance du 13 mars, décidé d’adopter une série de mesures dans l’intérêt de la population. Comme annoncé vendredi dernier, ils se sont réunis une nouvelle fois ce lundi afin d’évaluer l’évolution de la situation. Afin de préserver le bien-être et la santé de ses citoyens mais également de ses travailleurs, le Collège a décidé, durant cette séance, d’adapter ses mesures et de mettre en place de nouvelles restrictions. Concernant l’Administration communale : Une « Task Force politique » et une « Task Force administrative » ont été mises en places. Ensemble, elles travaillent en pleine collaboration avec le CHBA, Interseniors, les Habitations sociales et le SPF Santé ; A l’instar des travailleurs de l’Arebs et d’Eriges, les agents communaux continueront à travailler mais le télétravail sera dès, ce mardi, privilégié. Toutefois, des permanences dans les services obligatoires seront maintenues ; notamment pour le service des Travaux, de la Population ou encore de l’Enseignement. En cas de besoins urgents, les citoyens devront contacter un numéro de téléphone (cliquez ici) et prendre un rendez-vous en fonction de leur demande. L’accès à la Cité se fera uniquement sur rendez-vous ; les agents qui devront recevoir les citoyens fourniront un listing de noms aux deux gardiens de la paix qui se trouveront devant la Cité Administrative afin qu’ils ne puissent faire rentrer que les personnes présentes sur ledit listing. Le nombre de personnes admises lors des mariages et enterrements est dorénavant limité à 10 ; Les mairies de quartier sont fermées mais les urgences sont traitées uniquement sur rendez-vous...

Lire la suite

Covid 19 – Recommandations

16 Mar , 2020 dans Coronavirus, CPAS et affaires sociales, Hôpitaux et numéros d'urgence, Les services communaux, Qualité de vie, Service de prévention, services communaux, Vie économique, Vie politique, Vivre en ville

Covid 19 – Recommandations

Infection virale respiratoire ( éventuellement suspecte de covid 19 ou grippe saisonnière) En cas de fièvre, toux, mal de gorge , nez qui coule, courbature, essoufflement, rarement diarrhée ,nausée et vomissement : Toujours d’abord téléphoner à votre médecin traitant : il vous connait bien ! Il a votre dossier médical Votre médecin traitant vous donnera des conseils, éventuellement rédigera une ordonnance et un certificat médical pour votre employeur N ’allez SURTOUT PAS aux urgences de l’hôpital sans y être invité par votre médecin NE venez SURTOUT PAS spontanément  au cabinet de votre médecin sans avoir téléphoné et y avoir été invité par votre médecin Le dépistage du covid 19 Les frottis covid 19 NE SONT PLUS DU TOUT UTILES… sauf pour les patients devant être hospitalisés ET dont le médecin a une suspicion de Covid 19 pour vous tenir correctement informés : Allez voir UNIQUEMENT les sites fiables …..Ne vous fiez pas aux rumeurs des médias sociaux ! https://www.sciensano.be/fr/sujets-sante/coronavirus https://www.info-coronavirus.be/fr/ trouver un médecin traitant sur Seraing par quartier via une carte interactive https://www.seraing.be/qualite-de-vie/sante/cercle-des-medecins-generalistes-de-seraing-ce-ge-s/ Limitation des visites et consultations du médecin traitant et des spécialistes Les visites et consultations de routine ou de contrôle de maladie connues et stables, ainsi que les interventions médicales non-urgentes, sont supprimées Demandez à votre médecin traitant  par téléphone de rédiger vos renouvellement d’ordonnances L’hôpital va sans doute vous contacter pour annuler les contacts non urgents Pour les urgences de nuits et de week-end Les recommandations de jours restent valables ! Toujours demander d’abord un avis téléphonique au médecin de garde Les visites sont réduites aux cas urgents ne pouvant être reportés au lendemain, et préférentiellement gérés par votre médecin traitant le lendemain avec votre dossier médical N’oubliez pas : La prévention ­­laver vous régulièrement les mains ( le savon suffit) durant 60 secondes, plusieurs fois par jours. Tousser dans des...

Lire la suite