Pages Menu

Déclaration de politique générale du Collège communal

Conformément à l’article L1123-27 du Code wallon de la démocratie locale et de la décentralisation

Mesdames et Messieurs,

Ces dernières années, Seraing a dû faire face à de nombreux défis. Parmi ceux-ci, on retrouve la fin de la sidérurgie qui a structuré pendant un siècle le développement économique et urbanistique de la ville. Loin de s’être apitoyée sur son sort, la majorité socialiste a anticipé et saisi à bras-le-corps cet état de fait.

C’est dans ce contexte qu’a été initié le Master Plan. Si la législature 2012-2018 a été celle de sa concrétisation, cette nouvelle législature sera quant à elle placée sous le signe de la continuité de sa mise en œuvre et du renforcement de ses effets. Concrètement, une amélioration de la vie quotidienne de tous les Sérésiens en matière d’emplois, de bien-être et d’accès au logement est attendue.

Une modernisation de la Ville et de son administration l’est également.

Vous pourrez le constater à travers la lecture de cette déclaration de politique générale, le Collège communal ne se contentera pas de récolter les fruits des actions passées.

D’une façon synthétique, au cours de la mandature à venir, l’action menée par le Collège et, plus largement par la majorité socialiste, s’articulera autour de deux priorités:

  • La Prospérité
  • La Solidarité

La prospérité est certes économique, mais elle est aussi et surtout un facteur du développement social, du bien-être, de la qualité et de la dignité de vie pour chacun.

La solidarité est la valeur essentielle de l’humain, de sa capacité à aider, à encourager et à soutenir les initiatives individuelles et collectives, de faire preuve d’empathie envers l’autre quels que soient sa couleur de peau, son origine et son statut social.

Néanmoins, il faut savoir raison garder et être conscient que la mandature à venir charriera immanquablement son lot d’obstacles et de difficultés. Le Collège sérésien s’engage, comme il l’a toujours fait, à les affronter en misant sur la démocratie participative et en s’appuyant sur le personnel communal.  A cet égard, il mettra en oeuvre les moyens nécessaires à la sécurisation des installations communales et au bien-être des travailleurs.

Il le fera en veillant à l’exemplarité qui incombe aux mandataires et à la saine Gouvernance.

Cette saine gouvernance, nécessaire à la prospérité et à la solidarité, passera par un contrôle dans l’exercice des mandats, une limitation des cumuls des mandats et des rémunérations, une limitation stricte des risques de conflits d’intérêt et une transparence accrue des institutions et des élus. En ce sens, les prescrits du Code de la démocratie et les recommandations des autorités de Tutelle qui en découlent seront intégralement respectés. Les exigences en matière de bonne gouvernance seront donc au cœur de notre projet politique.

Enfin, il convient de signaler que cette déclaration politique ne constitue pas un catalogue de projets. Le Plan Stratégique Transversal qui vous sera présenté au milieu de cette année, rédigé en bonne intelligence avec le Directeur Général et la Directrice Financière, déclinera en projets et moyens l’ensemble des priorités pour cette mandature.

1ère priorité : la Prospérité

Viser la prospérité au profit de tous suppose la réussite d’un large puzzle dans lequel chaque compétence, chaque talent, chaque savoir, est une pièce essentielle.

Ainsi la prospérité ne peut se concevoir, sans formations de qualités, sans une mobilité fluide, sans initiatives individuelles et collectives, sans ambitions vertueuses, sans un aménagement du territoire harmonieux, sans activités culturelles et sportives, sans propreté, sans services communaux performants, proches des citoyens et des entreprises.

La prospérité suppose aussi qu’ensemble, nous construisions une vision majoritairement partagée, cohérente, positive et optimiste de l’avenir pour nos citoyens, nos enfants et adolescents.

Elle implique aussi que Seraing, grande Ville wallonne, mais petite entité à l’échelle mondiale, contribue aux réponses à apporter aux grands défis de ce monde, dont ceux d’un développement durable et de la préservation de l’environnement.

Elle implique de croire et d’oser investir dans les opportunités que constituent notamment la recherche des énergies du futur, les technologies innovantes, les nouvelles formes de mobilité, l’économie circulaire, la transition écologique, la création de circuits courts alimentaires ou de production.

L’intensification des initiatives visant au développement durable – et le développement ne peut être durable que s’il est aussi solidaire – constituera donc, pour le Collège, un puissant levier de prospérité pour notre ville.

A cet égard, Seraing doit jouer son rôle en favorisant les initiatives locales, en soutenant les projets publics et privés comme la réalisation de Smart Grid, la création de coopératives citoyennes, d’initiatives industrielles dans le domaine du recyclage, de la logistique, de l’artisanat, du commerce de proximité, des activités culturelles et touristiques ainsi qu’à toutes activités porteuses d’emplois accessibles aux citoyens sérésiens.

Nous disposons pour ce faire d’exceptionnelles compétences, de personnes de talent, réparties dans les services communaux et dans les associations qui nous sont proches.

A nous de les coordonner pour renforcer et focaliser nos efforts sur nos priorités sociales, économiques et environnementales.

Le Collège communal, dans sa recherche de prospérité, sera extrêmement attentif au devenir des friches industrielles de la sidérurgie, lieux du développement économique de notre région mais aussi de son développement social, grâce à un combat sans cesse renouvelé des représentants des travailleurs.

L’histoire est importante, elle fait partie de notre ADN, mais c’est à l’avenir de ces sites auquel nous serons particulièrement attentifs.

Ils doivent être rapidement dépollués pour ensuite être remis à disposition des organismes publics qui devront sélectionner l’implantation d’activités génératrices d’emplois.

La prospérité de notre ville se basera aussi sur le concept de ville « intelligente », par la poursuite du développement des services numériques, de la digitalisation, en veillant à l’accessibilité du site internet et des services en ligne ainsi qu’à l’éventuelle augmentation de spots de « free-wifi » et d’espaces où les citoyens peuvent avoir accès à des ordinateurs et à une connexion internet.

Elle se basera également sur la poursuite du développement :

  • du Science Park pour les activités scientifiques génératrices d’entreprises dans les secteurs innovants ;
  • de la zone du HFB en vue d’y organiser des activités mixtes alliant le fret fluvial, ferroviaire et les PME de production ;
  • du site de Trasenster en un lieu de vie culturel et de logements accessibles ;
  • de l’espace de la Cokerie qui pourrait devenir un lieu destiné aux activités de l’économie circulaire ;
  • du HF6 qui deviendra une zone urbaine et d’artisanat ;
  • du site du Val St Lambert, un lieu chargé d’histoire qui deviendra une zone mixte comprenant l’artisanat d’exception avec de nouveaux investissements pour la cristallerie, mais aussi un lieu de culture, de tourisme, d’habitations, de loisirs, de commerces, de services publics et privés.

Le Collège communal, dans sa recherche de prospérité, sera particulièrement attentive au développement du commerce de proximité. Les quartiers de commerce feront l’objet d’un aménagement particulier. Il est en effet primordial de retrouver le plaisir de faire son shopping et d’habiter en ville. A cet égard, la Ville encouragera le développement de logements au-dessus des commerces et les aménagements du domaine public se feront en concertation avec les habitants et les commerçants.

Par ailleurs, fort de l’expérience de la mandature précédente, il sera également attentif à la situation économique des commerces de proximité lors des nécessaires travaux d’aménagement des quartiers dont la durée serait considérée comme exceptionnelle.

Nous continuerons d’accorder une attention particulière à nos marchés publics et spécialement à leurs clauses sociales et environnementales. Elles devront permettre aux entreprises locales, d’économie sociale ou non, d’avoir les meilleures chances d’obtenir les marchés publics dans le respect de la législation européenne et fédérale.

La prospérité rime également avec la sécurité. Il s’agit de garantir à tous les citoyens leur droit à la sécurité, de veiller au bien-être de chacun et au respect de l’intérêt général en toute impartialité. Cette sécurité s’entend notamment par rapport à des investissements en rénovation de voirie, en aménagements de zones de sécurité aux abords des écoles ou encore en éclairage public.

Enfin, le Collège maintiendra et développera la participation de Seraing dans les instances régionales, fédérales et internationales qui réfléchissent à un avenir durable de la planète, à une économie citoyenne et à une meilleure répartition des ressources et richesses et ce, dans les limites de ses compétences.

 2e priorité : la solidarité

Corollaire essentiel de la prospérité, la solidarité constituera le second pilier de l’action de la majorité pour les six années qui viennent.

La solidarité, au niveau de la politique communale, se décline à travers différents axes.

La solidarité, c’est d’abord et avant tout une politique sociale ambitieuse. A cet égard,  la politique sérésienne telle que menée par le majorité socialiste a, depuis de nombreuses décennies, fait la part belle à la dimension sociale. L’aide aux plus fragilisés, la réinsertion  socio-professionnelle, la cohésion sociale, l’égalité des chances, la lutte contre toutes les formes de précarité et de discrimination, ont toujours constitué un objectif prioritaire de notre action. A cet égard, la nouvelle législature ne fera pas exception.

Dans ce contexte, le Collège veillera, par le biais de la dotation communale à ce que le Centre Public d’Action Sociale de la Ville de Seraing puisse remplir au mieux les missions qui lui sont conférées, qu’elles soient obligatoires ou facultatives.

La solidarité, c’est garantir à chacun de jouir des droits qu’il peut revendiquer. C’est dans cette optique que le Collège entend mener un projet d’automatisation des droits dérivés (ou supplémentaires) sur base des statuts sociaux.

La solidarité est aussi intergénérationnelle. Dans ce contexte, une attention particulière sera accordée à nos aînés. Nous veillerons à augmenter qualitativement les places d’accueil en MR et MRS. Nous serons également attentifs au renforcement des initiatives en matière de maintien à domicile.

La solidarité, c’est également de permettre à toutes et tous, et spécialement aux plus jeunes, d’avoir accès à une offre de services sportifs et culturels de qualité en améliorant notamment les structures existantes. La pratique du sport et l’accès à la culture constituent indubitablement un puissant vecteur d’émancipation sociale et d’épanouissement personnel. Nous pouvons être fiers de disposer dans ce domaine d’infrastructures culturelles et sportives hors normes que nous entendons encore améliorer.

La solidarité, c’est offrir un enseignement performant, égalitaire et inclusif. Cela se traduira entre autres par l’aménagement et la rénovation de nouveaux bâtiments scolaires ou par la gratuité des fournitures scolaires dans les écoles primaires tous réseaux confondus.

La solidarité, c’est également proposer aux parents de disposer de places d’accueil de la petite enfance en nombre, de qualité et à prix démocratiques. Nous entendons ainsi créer une nouvelle crèche communale à Jemeppe afin de renforcer notre offre en la matière. Nous saisissons l’opportunité que nous donne cette déclaration de politique générale pour rappeler que Seraing est dans le top 3 des communes de l’arrondissement de Liège en matière de places publiques d’accueil de la petite enfance.

La solidarité, c’est garantir l’accès le plus large possible au droit fondamental qu’est celui au logement. Il convient donc de le défendre et de le renforcer à tous les niveaux de pouvoir. Un logement accessible et de bonne qualité constitue, avec l’emploi, un des leviers de l’émancipation sociale.

Nous entendons donc jouer un rôle majeur dans la mise en œuvre d’un véritable droit inconditionnel au logement, au travers des outils dont nous disposons, en donnant les impulsions en matière de construction de logements neufs, de rénovation de logements, de localisation et de qualité du bâti, de mixité sociale et fonctionnelle de l’habitat, de protection de citoyens les plus vulnérables, de promotion de nouvelles formes d’habitat, de lutte contre la précarité énergétique. Le droit au logement se concrétise également par la chasse aux logements inoccupés et insalubres.

La solidarité réside également dans une gestion saine et dynamique des finances et de l’administration communale car elle est gage du développement des services offerts à la population. Dans un contexte budgétaire extrêmement tendu pour de nombreux pouvoirs locaux et alors qu’il leur est régulièrement demandé de faire plus avec moins, les communes doivent plus que jamais adopter une gestion dynamique, rigoureuse, efficace et recentrée sur leurs missions de base. A cet effet, la transversalité des politiques, le décloisonnement des services, les synergies communales, la réduction des coûts de fonctionnement, la recherche de financements (pour poursuivre l’élaboration des projets urbains, petits et grands, mais aussi des projets liés au social, à l’environnement, à l’énergie, à la mobilité, à la créativité et à la participation citoyenne) sont des objectifs de cette nouvelle mandature.

Dans le cadre de cette gestion saine et dynamique, sans ambiguïté, la solidarité constitue également l’assurance de ne procéder à aucun licenciement (économique) au sein du personnel communal.

La solidarité, à notre sens, ne se limite pas aux frontières de notre ville et au temps présent. Comme évoqué ci-dessus, Seraing devra immanquablement participer à l’effort global en matière de développement durable. Le Collège entend continuer à montrer l’exemple dans ce domaine notamment pour ce qui regarde la performance énergétique des bâtiments publics. L’extension de la ligne du tram à Seraing constituera également une des priorités de cette législature en matière de mobilité douce.

La solidarité résidera aussi dans la promotion de l’égalité Homme-Femme et, plus largement, dans la lutte contre toutes les discriminations. Nous veillerons notamment à assurer une meilleure accessibilité des bâtiments publics aux personnes en situation de handicap.

La solidarité ne se limite pas à l’action des seuls pouvoirs publics. Dans ce domaine, nul ne contestera l’importance du tissu associatif sur le territoire de notre commune. Le Collège continuera donc à apporter son soutien au monde associatif et veillera à renforcer les synergies avec les ASBL.

Conclusions et perspectives

Vous l’aurez compris, l’action du collège communal reposera sur deux piliers : la Prospérité et la Solidarité.

En ce début de 21ème siècle, il est grand temps de réconcilier prospérité de tous et solidarité. La prospérité de quelques-uns ne peut plus prendre le pas sur celle du plus grand nombre. Nous devons rendre tout son sens à la solidarité !

Sans la solidarité, la prospérité conduit immanquablement à l’égoïsme et au repli sur soi, à une société où règne le calcul froid de l’individualisme et la loi du plus fort. Avec la solidarité générée notamment par l’entraide, la prospérité constituera par contre un facteur immanquable d’évolution et de progrès pour tous.

Ces deux notions vont de pair, il ne peut y avoir de solidarité sans la prospérité qui assure les moyens nécessaires à la mise en œuvre de celle-ci. La solidarité et la prospérité se croisent, se complètent, s’auto-alimentent.

La prospérité se traduira par le développement de l’activité économique sur le territoire de notre ville et donc par la création d’emplois et d’entreprises, par l’amélioration de la mobilité, par la rénovation du bâti, par le renouveau urbanistique.

La solidarité, quant à elle, passera inévitablement par le soutien à notre C.P.A.S., par une attention encore accrue aux personnes fragilisées, aux jeunes et aux ainés.

Pour conclure, notre ville peut se targuer de disposer d’une histoire riche, d’un tissu associatif dense, d’une infrastructure sportive et culturelle exceptionnelle, de personnes de talents, d’une population jeune et créative, en somme elle dispose de tous les atouts pour affronter avec optimisme l’avenir, mais également et surtout pour rendre à chacun et chacune la fierté d’être Sérésien/ne !

Projection avec les frères Dardenne : 822€ récoltés pour une association

5 Déc , 2019 dans Centre Culturel de Seraing, Culture, Le collège communal

Projection avec les frères Dardenne : 822€ récoltés pour une association

La projection du film « Le jeune Ahmed », en présence des frères Dardenne, au Centre culturel de Seraing, a permis de récolter la somme de 822€ pour l’école de devoirs « Graines de génie ». La Ville de Seraing, sous l’impulsion de son Bourgmestre, Francis Bekaert, et de son Echevin de la Culture, Philippe Grosjean, par le biais du Ciné-club sérésien ASBL, a organisé ce mercredi soir la projection du film « Le jeune Ahmed » au Centre culturel, en présence des réalisateurs, Jean-Pierre et Luc Dardenne. Une séance exceptionnelle qui a, avant tout, été mise en place dans un but solidaire et caritatif ; la recette totale du jour étant entièrement reversée cette année à l’école de devoirs « Graines de génie », située rue Chapuis à Seraing, qui a pour objectif de promouvoir l’égalité des chances en prévenant l’échec et le décrochage scolaires ainsi que toute forme d’exclusion. Pour ce faire et contrairement aux autres éditions du Ciné-club, les membres de ce dernier devait, malgré leur abonnement annuel, débourser la modique somme de trois euros pour visionner le long-métrage primé cette année au Festival de Cannes ; à l’instar de n’importe quel participant. Une belle initiative qui a solidement été soutenue puisque 274 personnes ont décidé de payer leur place, permettant ainsi à l’association choisie cette année pour être aidée de recevoir la somme de 822€. En parallèle à cet acte de générosité, les nombreux participants à la soirée ont pu, dès 19h00, profiter d’un verre de l’amitié offert par les autorités politiques locales et rencontrer les frères Dardenne, dont le parcours a une nouvelle fois été salué par les membres du collège présents. Le Bourgmestre, Francis Bekaert, l’Echevin de la Culture, Philippe Grosjean, l’Echevin de la Prévention, Alain Onkelinx, et l’Echevine de l’Etat Civil, Patricia Stassen, en ont d’ailleurs profité pour leur...

Lire la suite

Les Dardenne présentent leur dernier film à Seraing

4 Déc , 2019 dans Centre Culturel de Seraing, Citoyens d'honneur, Culture, Le Bourgmestre

Les Dardenne présentent leur dernier film à Seraing

Les frères Dardenne seront présents ce mercredi soir au Centre culturel, à l’occasion de la projection de leur dernier film « Le jeune Ahmed ». La Ville de Seraing, sous l’impulsion de son Bourgmestre, Francis Bekaert, et de son Echevin de la Culture, Philippe Grosjean, par le biais du Ciné-club sérésien ASBL, organise ce mercredi soir une séance hors abonnement dont la recette totale sera reversée à l’école des devoirs « Graines de génie », qui a pour objectif de promouvoir l’égalité des chances en prévenant l’échec et le décrochage scolaires ainsi que toute forme d’exclusion. Dans le cadre de cet événement solidaire, les organisateurs ont décidé de diffuser le dernier long-métrage des frères Dardenne « Le jeune Ahmed », récompensé il y a peu au Festival de Cannes pour la qualité de sa mise en scène. Pour l’occasion, les réalisateurs primés, également citoyens d’honneur sérésiens, seront présents au Centre culturel de Seraing. Ils en profiteront pour présenter leur onzième film et interagir avec l’ensemble de l’assemblée. Pour rappel, le récit relate l’histoire d’un jeune homme de 13 ans, Ahmed, qui est pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie. Si vous souhaitez participer à cette séance exceptionnelle et, par la même occasion, faire don de vos trois euros d’entrée obligatoire (même les membres du ciné-club devront débourser cette modique somme) à l’association « Graines de génie », désignée cette année pour être aidée, il vous suffit de vous présenter sur les lieux de la diffusion du film dès 19h00 où un verre de l’amitié vous sera offert par les autorités politiques locales avant de partir vous installer dans la salle de projection. Attention toutefois à ne pas arriver trop tard, le nombre de places étant bien évidemment...

Lire la suite

L’ASBL « Aide et Solidarité – Noël Ensemble » et ses membres mis à l’honneur

3 Déc , 2019 dans Le bourgmestre, Le collège communal

L’ASBL « Aide et Solidarité – Noël Ensemble » et ses membres mis à l’honneur

Le Bourgmestre a reçu ce lundi fin d’après-midi les membres de l’ASBL « Aide et Solidarité – Noël Ensemble » à l’Hôtel de Ville de Seraing afin de les mettre à l’honneur, eux et leur association. Les membres de l’association « Aide et Solidarité – Noël Ensemble » se sont rendus ce lundi à l’Hôtel de Ville de Seraing. Le Bourgmestre, Francis Bekaert, et les différents membres du collège ont souhaité les recevoir dans le but de mettre l’ASBL qu’ils représentent à l’honneur et de les féliciter pour l’excellent travail qu’ils réalisent depuis maintenant 20 ans. Extrêmement heureuses de pouvoir compter de telles associations sur leur territoire, les autorités locales présentes en ont profité pour offrir à ses représentants quelques présents et partager un verre de l’amitié en leur compagnie. Pour information : L’ASBL « Aide et Solidarité – Noël Solidaire » a été créée il y a maintenant 20 ans afin d’aider des familles en situation précaire. Chaque année l’association sérésienne a pour objectif de leur offrir une journée spéciale, basée sur l’atmosphère des fêtes de fin d’année. Durant cet événement des plus solidaires, les participants ont notamment l’occasion de profiter d’un bon repas ainsi que de la venue du Père Noël. Ce dernier se charge ensuite de distribuer des cadeaux à chaque enfant. En parallèle à cette journée, l’ASBL organise également plusieurs événements (excursion ou autres), à destination du même public, le reste de l’année et ce, dans le but de leur permettre de pouvoir prendre part à certaines activités....

Lire la suite

Le commerçant André Cornet mis à l’honneur pour son parcours professionnel

29 Nov , 2019 dans Le Bourgmestre, Le collège communal, Vivre en ville

Le commerçant André Cornet mis à l’honneur pour son parcours professionnel

Les membres du collège ont reçu ce vendredi matin l’ancien commerçant spécialisé en électricité, André Cornet, à l’Hôtel de Ville de Seraing. Une personnalité forte et importante du territoire qui représente à elle-seule une véritable institution et que les autorités locales ont souhaité mettre à l’honneur. C’est en compagnie de plusieurs de ses proches qu’André Cornet s’est rendu ce vendredi matin à l’Hôtel de Ville de Seraing. Le Bourgmestre, Francis Bekaert, et les différents membres du collège ont souhaité le recevoir dans le but de le mettre à l’honneur et de le féliciter pour sa carrière et pour l’excellent travail qu’il a toujours réalisé à travers son célèbre commerce spécialisé en électricité et en dépannage. Extrêmement heureuses de pouvoir compter de telle personnalité dans la région, les autorités locales présentes en ont profité pour lui offrir quelques présents et partager un verre de l’amitié.   Pour information : André Cornet est un ancien commerçant sérésien né en 1950. Plus tard, il fréquente l’école du Nord et l’école technique de Seraing avant d’entreprendre des cours du soir jusqu’à l’obtention d’un CTS. En 1970, il fait son service militaire dans l’armée de l’air et épouse deux ans plus tard sa femme Nunzia Gallo. Il commence ensuite à travailler à Cockerill jusqu’en 1977 où il décide de reprendre le commerce de son papa, Emile. Ce dernier a en effet ouvert un magasin d’électricité et de dépannage en 1943 au numéro 170 de la rue Cockerill avant de déménager trois ans plus tard rue Paul Janson. Après son décès, c’est son épouse, et donc maman d’André Cornet, qui reprendra le commerce familial avant que son fils n’en reprenne la gestion en 1977. André décide alors d’élargir rapidement les activités de son établissement en y ajoutant la vente d’électroménagers et de téléviseurs. Son succès est...

Lire la suite

13e édition du Midi des Entreprises: la société Eco-S mise à l’honneur

25 Nov , 2019 dans Le bourgmestre

13e édition du Midi des Entreprises: la société Eco-S mise à l’honneur

A l’occasion de la 13e édition du Midi des Entreprises, la société Eco-S a accueilli sur leur site des représentants des sociétés de la région ainsi que des personnalités politiques locales. Le Bourgmestre sérésien, Francis Bekaert, en a d’ailleurs profité pour prononcer quelques mots avant de céder la parole à l’initiateur- administrateur de l’entreprise, Walthère Davister. La Ville de Seraing a organisé vendredi dernier la 13e édition du Midi des Entreprises. Cet événement important a pour objectif de mettre à l’honneur une des sociétés du territoire sérésien. Pour l’occasion, c’est la société coopérative à finalité sociale active dans le secteur de la collecte, du tri, ou encore du recyclage, Eco-S, qui a été désignée pour être saluée par les personnes politiques, ou non, de la Ville de Seraing. Le Bourgmestre, Francis Bekaert, en a d’ailleurs profité pour remercier Walthère Davister et son équipe pour leur accueil avant de prononcer quelques mots sur le secteur de l’économie sociale. « Ce secteur place les valeurs de la solidarité, d’humanité et de coopération au cœur de son action. Le but poursuivi par les entreprises de la 3e économie n’est pas la recherche du profit. Elles poursuivent en effet d’autres objectifs comme la formation, la participation ou la réinsertion sociale. Ce sont donc des entreprises au service de la collectivité et de l’humain en général« , a-t-il souligné avant de poursuivre. « Il me semble opportun de mettre l’accent sur une dimension de l’économie sociale qui n’est que très rarement évoquée. Les entreprises actives dans ce secteur ont une vraie pertinence économique. Elles offrent des services ou des biens performants, parfois dans des secteurs technologiques. Elles ont donc pleinement leur place dans la chaîne économique. Je tiens à remercier l’ensemble des personnes, formateurs, employés, membre des directions, qui tous les jours s’impliquent ici au centre Eco-S....

Lire la suite

Deux dessinateurs mis à l’honneur pour leur carrière remarquable

18 Nov , 2019 dans Le bourgmestre, Le collège communal

Deux dessinateurs mis à l’honneur pour leur carrière remarquable

Les membres du collège ont reçu ce vendredi matin les dessinateurs, Béatrice et Michel Constant, à l’Hôtel de Ville de Seraing. Des artistes importants de la région que les personnalités politiques du territoire ont souhaité mettre à l’honneur. Entourés de leurs proches, Béatrice et Michel Constant se sont rendus ce vendredi matin à l’Hôtel de Ville de Seraing. Le Bourgmestre, Francis Bekaert, et les différents membres du collège ont souhaité recevoir ce couple de dessinateurs dans le but de les mettre en valeur et de les féliciter pour leur carrière respective. Extrêmement heureux de compter de tels artistes dans la région, ils en ont profité pour leur offrir quelques présents et partager un verre de l’amitié. Pour information : Béatrice Dumont, également connue sous le nom de Béa, est une dessinatrice belge. Passionnée par le dessin, elle fait ses études à l’Institut Saint-Luc de Liège où elle fait la rencontre de son mari, Michel Constant, pour qui elle mettra en couleurs à la gouache ses albums, dont « Mauro Caldi » et « Cinecitta ». En 1990, on lui demande de s’occuper des couleurs des derniers albums d’Arno et Jodorowski mais elle préfère refuser car le genre manga ne l’inspire pas particulièrement. Elle décide alors de travailler sur le projet de Pierre Danard avant de s’attaquer à ceux d’Alain Goffin « Théorème de Morcom » et « Meurtre à la rapée ». Deux ans plus tard, elle collabore une nouvelle fois avec son mari pour la sortie des albums « Bitume » et, plus tard, pour l’ouvrage « Red River Hôtel ».   Michel Constant est un scénariste et dessinateur belge né en 1963. A l’adolescence, il décide d’entreprendre des études artistiques à l’Institut Saint-Luc de Liège dans la section bande dessinée. Une fois son diplôme en poche, il publie ses premières pages dans « Tintin », avant de créer en 1986 la série...

Lire la suite

Les 27 nouveaux membres du Conseil Communal des Enfants ont prêté serment

14 Nov , 2019 dans Conseil communal des enfants

Les 27 nouveaux membres du Conseil Communal des Enfants ont prêté serment

Plusieurs enfants, élus récemment par leurs camarades de classe, ont prêté serment ce mercredi après-midi devant les personnalités politiques locales et ce, afin d’officialiser leur présence au sein du nouveau Conseil Communal des Enfants. Les 27 nouveaux membres effectifs du Conseil Communal des Enfants (CCE), issus d’établissements scolaires de tous réseaux, se sont rendus ce mercredi 13 novembre à l’ancienne mairie d’Ougrée pour assister à la prestation de serment mise en place en leur honneur. De 14h30 à 16h00, les 27 conseillers – tous âgés entre 10 et 12 ans et fraîchement élus par leurs camarades de classe – ont défilé un à un devant l’Echevin de l’Enseignement et de la Petite Enfance, Alain Decerf, également Président du CCE, et le Bourgmestre, Francis Bekaert, pour officialiser leur implication de deux ans au sein de la Ville de Seraing ; le tout, sous le regard extrêmement fier de leurs parents. Ils ont ensuite célébré la Convention qui énonce les Droits de l’Enfant en matière de protection mais aussi de liberté avant de participer au célèbre lâcher de ballons biodégradables multicolores. Après quoi, ils ont assisté à un petit concert de musique présenté par des enfants de l’Académie communale de musique « Amélie Dengis », fortement apprécié par le public présent.  ...

Lire la suite

Le Conseil Communal de la Jeunesse en voyage à Coxyde

31 Oct , 2019 dans Le Conseil communal des jeunes

Le Conseil Communal de la Jeunesse en voyage à Coxyde

Les 39 nouveaux conseillers communaux de la jeunesse se sont rendus les 19 et 20 octobre derniers à Coxyde afin de faire connaissance et d’établir des objectifs pour leur mandat. Le 15 octobre dernier, les 39 nouveaux membres du Conseil Communal de la Jeunesse ont prêté serment devant le Bourgmestre, Francis Bekaert, et l’Echevine en charge de la Jeunesse, Julie Geldof. Officiellement engagés dans la vie politique de la Ville de Seraing, les conseillers ont enfin pu débuter leur mandature de deux ans avec comme première mission un voyage de deux jours organisé à Coxyde. En effet, le 19 octobre dernier, ils se sont tous donné rendez-vous dans le centre de Seraing pour monter à bord du car qui allait les emmener du côté de la célèbre commune balnéaire belge. « Ce voyage a été organisé dans le but de permettre à ces adolescents d’apprendre à se connaître », explique l’Echevine de la Jeunesse et Vice-Présidente du CCJ, Julie Geldof. « La plupart ne s’étaient jamais rencontrés avant la prestation de serment. Il est toutefois essentiel qu’ils créent certains liens afin de pouvoir travailler au mieux durant les prochains mois. Plusieurs activités ainsi que des jeux ont donc été mis en place durant le week-end pour qu’ils puissent faire connaissance. » L’expérience a d’ailleurs porté ses fruits puisque certaines affinités se sont créées. Selon les accompagnants, les conseillers étaient d’ailleurs beaucoup plus à l’aise au moment du retour vers Seraing qu’à leur départ pour Coxyde. Forts de ces nouveaux liens tissés durant leur séjour, la plupart d’entre eux n’ont d’ailleurs pas hésité à partager leur voyage vers la Cité du Fer. Et si la découverte des autres était primordiale, la réflexion autour de leur futur travail l’était tout autant. En effet, les 39 nouveaux membres du Conseil Communal de la Jeunesse ont également...

Lire la suite

Trois Sérésiens mis à l’honneur pour leur parcours remarquable

18 Oct , 2019 dans Le collège communal

Trois Sérésiens mis à l’honneur pour leur parcours remarquable

Les membres du collège ont reçu ce vendredi matin les écrivains, Agnès Dumont et Giovanni Lentini, ainsi que le champion de karaté, Danyil Anisimov à l’Hôtel de Ville de Seraing. Des artistes et un sportif sérésiens de renom que les personnalités politiques du territoire ont souhaité mettre à l’honneur pour leurs divers parcours. Entourés de certains de leurs proches, Agnès Dumont, Giovanni Lentini et Danyil Anisimov se sont rendus ce vendredi matin à l’Hôtel de Ville de Seraing. Le Bourgmestre, Francis Bekaert, et les différents membres du collège ont souhaité recevoir ces Sérésiens pure souche afin de mettre en évidence et surtout de saluer le travail qu’ils ont effectué. Extrêmement heureux de compter de telles personnalités sur le territoire de la Cité du fer, ils en ont profité pour leur offrir quelques présents et partager un verre de l’amitié. Pour information : Agnès Dumont est née en 1962 à Ougrée. Elle a fait ses études à l’Athénée Royal Air Pur de Seraing avant d’entamer une formation de romaniste. Elle se lance ensuite dans l’écriture après sa participation fructueuse à certains concours et à sa fréquentation assidue à divers ateliers d’écriture. Auteure de trois recueils de nouvelles dont « Demain je franchis la frontière », « J’ai fait mieux depuis », « Mola mola », et lauréate du prix Georges Garnir en 2011 pour son second ouvrage, elle n’oublie jamais de mettre en évidence sa ville natale dans chacune de ses créations.   Giovanni Lentini Le Sérésien Giovani Lentini entreprend des études en Sciences économiques et sociales à l’ULiège avant de se lancer dans une carrière de journaliste et de réalisateur pour une télévision locale. Après dix ans de bons et loyaux services, il retourne à l’université liégeoise pour entreprendre des recherches au Département de Sociologie et devient réalisateur d’émissions TV et radio. En parallèle à ses...

Lire la suite

La Ville de Seraing prend part à l’Appel de Lyon

15 Oct , 2019 dans Le conseil communal

La Ville de Seraing prend part à l’Appel de Lyon

Le conseil communal de la Ville de Seraing de ce lundi soir a décidé d’adhérer à l’unanimité à l’Appel de Lyon, qui est directement  lié à la problématique de logement abordable et social. « Le droit fondamental de la personne humaine à un logement convenable est le droit de tout homme, femme, jeune et enfant d’obtenir et de conserver un logement sûr dans une communauté où il puisse vivre en paix et dans la dignité. » Telle est la définition du droit de l’Homme à un logement convenable du 1er rapporteur spécial de l’ONU. Toutefois, le contexte actuel ne permet pas à tout un chacun de pouvoir loger dans un lieu abordable où il fait bon vivre. Ce serait même plutôt le contraire. Cette problématique, qui a engendré la création de l’Appel de Lyon (une pétition visant à promouvoir une société du logement abordable), est actuellement en plein cœur des débats ; à l’instar de celui qui a eu lieu ce lundi soir à Seraing. En effet, la députée régionale et conseillère communale, Sabine Roberty, ainsi que l’Echevin du Logement, Alain Onkelinx, ont souhaité faire passer un point en urgence lors du conseil communal. Les deux personnalités politiques voulaient que les conseillers communaux prennent eux-aussi part à l’Appel de Lyon ; à l’image de la Ville de Herstal qui a adhéré à cette pétition lors de son dernier conseil communal. « En tant qu’Echevin sérésien du Logement, je tiens à ce que chaque citoyen ait la possibilité d’avoir un logement décent. Cet Appel de Lyon nous donnerait l’opportunité d’affirmer notre soutien au texte et de s’inscrire dans cette volonté de fédérer différents acteurs face à la crise actuelle de logement abordable et social », souligne Alain Onkelinx. « Signer cet appel de Lyon nous donnerait l’opportunité de donner un coup de projecteur sur les questions liées...

Lire la suite